RSS

Archives Mensuelles: février 2013

LIVRES, EDITEURS, LOIS, CENSURE… UNE EXPOSITION VIRTUELLE A VISITER

Nous ne pouvons que vous conseiller la visite du lien ci-dessous. Une exposition virtuelle, intitulée EDITEURS, LES LOIS DU METIER, plutôt intéressante – et point de départ vers d’autres lectures pour creuser le sujet –   pour qui s’intéresse au Monde du Livre.

http://editeurslesloisdumetier.bpi.fr/bpi_loi-edition/fr/

 

chat-lecture

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

La « Little Free Library » c’est aussi pour lutter contre l’abêtissement programmé, voire institutionnalisé.

noam chomsky

Nous reproduisons ici un texte de Noam CHOMSKY.

Les « Little Free Library », à leur modeste niveau, sont des ilôts de résistance à ces manipulations qui passe aussi par le carnage actuel qui sévit dans la littérature.

LIRETUE

Les 10 stratégies de manipulation des masses, texte de Noam Chomsky.

Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.

1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes. »

Noam CHOMSKY

 

Étiquettes : , , , , , ,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE EN BILINGUE – BILINGUAL BLOG

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE EN BILINGUE – BILINGUAL BLOG

Le blog de Petits Objets de Compagnie est désormais en partie  bilingue. Les anglophones étant nombreux dans notre ville, à demeure ou de passage, leurs place est aussi avec nous. Si nous trouvons quelqu’un susceptible de traduire les messages en allemand, le blog deviendra peut-être trilingue. A voir, à suivre… La Little Free Library proposera donc des ouvrages en anglais et allemand. Plus de langues s’ajouteront s’il y a une demande.

The blog of PETITS OBJETS DE COMPAGNIE is from now on bilingual. The English speakers were many in our city, permanently or of passage, their place is also with us. If we find somebody susceptible to translate messages into German, the blog will become maybe trilingual. Please, have a look here time to time to folow our adventure. The  Little Free Library will  propose first books in french, English and German. More languages will be added if there is a request.

 

Étiquettes : , , , , , ,

VOEUX ET DRAGON

voeux12

Le 27 décembre au soir, une assemblée d’estimés Bajocasses s’est réunie autour d’un feu de bois dans les salons du premier étage pour partager un pot de l’amitié à l’occasion de l’exposition des céramiques, de Marie-Pierre Roubin, qui se tient jusqu’au 10 janvier, 50, rue Saint-Malo à Bayeux et…. de l’An Neuf pressant déjà son jeune museau humide aux seuils de nos portes.

Ce fut l’occasion pour nous d’introduire dans les soirées  bayeusaines l’un de nos jeux de société favori : Snip Snap Dragon…Ce jeu très ancien, originaire du Royaume Uni, est auréolé de flammes bleues, Mystérieux et poétique, il demande un certain courage aux prétendants à la rencontre de la Bête mythique. Ce soir-là, nos hôtes se montrèrent à la hauteur. Gentes dames et preux chevaliers affrontèrent le dragon avec courage…. Nous espérons ne pas les avoir traumatisés pour trop longtemps car, voyez-vous, certains ne s’en remettent jamais…

Merci à Christine, Denis-Michel, Dominique, Sonia, Yves-Charles, Sylvie-Béatrice, etc., aux discrets fantômes de la maison….. et aux charmants grands bambins qui nous ont fait l’honneur de venir à cette soirée des plus simples et  des plus conviviales.

Oser Snip Snap Dragon, c’est aussi risquer de développer une addiction  (ô combien contagieuse ! ) à la poésie de ce moment de rencontre gustatives avec les délicieuses flammes odorantes…

Nous ne vous donnons pas ici la recette, à vous de la découvrir, c’est votre quête de trouver le Dragon…et de snipsnaper ensuite en bonne compagnie. Mais n’ayez crainte, le secret se propage avec une louche célérité de bouche à oreille….

SnapDragon

SnapDragon

Image d’un dragon jouant au Snap Dragon. Robert Chambers’ Book of days (1879).

Shakespeare fait allusion à ce divertissement dans Love’s Labour’s Lost (1594)… et dans son Henry IV.

Si on y jouait et joue à la Cour et dans l’aristocratie, on s’y adonnait et adonne aussi dans les classes populaires.  A ce jour cette tradition perdure. Elle a gagné le Canada, les Etats-Unis…et désormais il en sera ainsi également dans toutes les bonnes maisons de Bayeux…

Ce jeu est connu des Français qui ont un jour passé un Noël dans une famille anglaise. Curieusement, les autres semblent ignorer cet amusement magique qui fait la joie de nos si proches voisins depuis plusieurs siècles.

Cet amusement s’accompagne d’un chant :

Selon  Robert Chambers’ Book of Days (1879) le jeu est accompagné de ce chant :

    Here he comes with flaming bowl,
    Don’t he mean to take his toll,
    Snip! Snap! Dragon!

    Take care you don’t take too much,
    Be not greedy in your clutch,
    Snip! Snap! Dragon!

    With his blue and lapping tongue
    Many of you will be stung,
    Snip! Snap! Dragon!

    For he snaps at all that comes
    Snatching at his feast of plums,
    Snip! Snap! Dragon!

    But Old Christmas makes him come,
    Though he looks so fee! fa! fum!
    Snip! Snap! Dragon!

    Don’t ‘ee fear him but be bold —
    Out he goes his flames are cold,
    Snip! Snap! Dragon!
    Flammes et chant : http://www.youtube.com/watch?v=gMsYzhtx86I

    C’est aussi la Saison des Voeux, voici les nôtres pour 2013 :
    Nous vous souhaitons des Bonheurs Simples, la Joie de Vivre, la Paix Intérieure, la Curiosité en toutes les Choses et beaucoup d’Amour autour de vous…
    Et de lire les oeuvres de Sir Terry Pratchett !

voeux 2013-nom-vertical - Copie

 

Étiquettes : , , , , ,

JOYEUX NOEL ! HAPPY CHRISTMAS !

Petits Objets de Compagnie vous souhaite un Joyeux Noël !

christmas_2008
NOEL--16-

NOEL–16-

 

Étiquettes : , ,

BAYEUX ET LA FIN DU MONDE

En ce 21 décembre 2012 il n’a pas plu à Bayeux…. et ça, c’est vraiment la fin du monde pour un Bajocasse !
averse 1

Vivement un retour du beau temps !

fait trop chaud

Faisait trop chaud rue Saint-Malo …

Pas de crachin rue Saint-Martin…

Pas de vent dans la rue Saint-Jean ….

 

L’EXPOSITION DE MARIE-PIERRE ROUBIN EST OUVERTE

L’EXPOSITION DE MARIE-PIERRE ROUBIN EST OUVERTE

L’exposition consacrée aux céramiques de Marie-Pierre Roubin est ouverte jusqu’au 10 janvier 2013 au 50, rue Saint-Malo à Bayeux. Horaires : tous les jours de 10h.à 12h30. et de 14h. à 19h. Le samedi de 10h. à 19h.30. Le dimanche de 14h. à 18h. Céramiques (grès) fabriquées en France. Fontaines d’intérieur, brumisateurs, vases, cuit-pommes, entonnoirs à confiture, boîtes à bijoux, boîtes à sel, sifflets à eau en forme d’oiseau, porte-fleurs, vases « bâton », vases pour aménager un mur végétal….La musique de l’eau et des éclairages tout en douceur vous attendent…

Vitrinedans laquelle sont présentés des objets en grès et porcelaine ainsi que des collier en perles baroques...

Vitrine dans laquelle sont présentés des objets en grès et porcelaine ainsi que des collier en perles baroques…

Cuit-pommes à l'ancienne...

Cuit-pommes à l’ancienne…

fontaine_15

Vase en grès, pièce unique...

Vase en grès, pièce unique…

Vases bâton; pour murs végétaux...

Vases bâton; pour murs végétaux…

 

Étiquettes :