RSS

Archives Mensuelles: avril 2013

PETITE MISE AU POINT A PROPOS DE PETITS OBJETS DE COMPAGNIE

PETITE MISE AU POINT A PROPOS DE PETITS OBJETS DE COMPAGNIE

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE a pour vocation, entre autre, de mettre en avant certains artistes et artisans professionnels dont le travail est exceptionnel. Pour cela nous organisons des expositions/ventes. La prochaine est sur les rails et ouvrira bientôt ses portes.

L’une de ses autres vocations est l’incitation à la lecture, cela à destination  des plus jeunes, et la mise à disposition d’un espace d’échange pour les gros lecteurs par le biais du système appelé LITTLE FREE LIBRARY : Le principe ( plus que centenaire) en est simple : JE PRENDS UN LIVRE = JE LAISSE UN AUTRE LIVRE EN ECHANGE. Pour cela, pour étoffer, renouveler plus vite, vos dons de livres sont précieux.

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE n’a pas pour vocation de promouvoir le cinéma. Nous vous demandons donc de ne plus laisser devant la porte du local des cassettes VHS, ni de nous appeler pour nous en proposer. Nous vous conseillons, si vous avez des cassettes VHS à donner de vous tourner vers le Secours Catholique, le Secours Populaire, la Croix Rouge, Emmaüs, etc.

Merci de votre compréhension.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

UN INSTANT DE POESIE AVEC DINAH MULOCH…

UN INSTANT DE POESIE AVEC DINAH MULOCH…

FRIENDCHIP

Oh the comfort, the inexpressible comfort of feeling safe with a person

Having neither to weigh thoughts no mesure words,

But pouring them all right out,

Just as they are

 – Chaff and grain together –

Certain that a faithfull hand will take

And sift them, keep what is worth keeping

And with the breath of kindness blow the rest away.

Dinah Mulock

Dinah Mulock : 1826 – 1887, romancière et poétesse anglaise.

En savoir plus : http://www.oocities.org/helenvict0r/Craik.html

Visuel de l’article : Dinah_Maria_Craik, née Mulock, par Sir Hubert von_Herkomer.

 

Étiquettes : , , , , , , ,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et LA DEFENSE DU SAVOIR-FAIRE

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et LA DEFENSE DU SAVOIR-FAIRE

La LITTLE FREE LIBRARY ne doit pas faire oublier que l’association PETITS OBJETS DE COMPAGNIE est attachée dans ses buts premiers à la promotion des petits objets qui ont accompagné l’homme depuis la nuit des temps, à la défense du patrimoine aussi petit et modeste soit-il…Pour que perdure ce savoir-faire dont les artisans se passent le flambeau de génération en génération, pour que l’art populaire, l’Art avec un grand ou un petit « a », pour que  les objets utilitaires ou ludiques de nos enfances, ou plus anciens, vivent et revivent encore et toujours. Ils sont notre bien commun, notre histoire de tous les jours. Une histoire à transmettre pour qu’elle soit sans fin…

oiseaux

Oiseaux chanteurs (chant du rossignol) en porcelaine. Peints à la main. Motifs en séries limitées.
Cet objet existe depuis au moins 4000 ans. Il en a été trouvé dans les tombes des pyramides egyptiennes. Toutes les civilisations l’ont inventé ou redécouvert. Il a été réalisé dans beaucoup de matériaux, mais c’est la céramique qui donne les plus beaux chants… et l’ingrédient secret de la fabrication des « becs »…

Pour cela, l’association offre un espace à des artisans/artistes professionnels.

angePOC

Ange teint à l’aide de matière végétale et minérale, patiné et ciré à l’ancienne.

Bientôt va s’ouvrir notre prochaine exposition qui proposera des céramiques, des bijoux traditionnels (copies d’anciens et créations) et quelques surprises.

Pendentif

Pendentif en étain trempé dans un bain d’argent.

Bijou réalisé en pierre Oeil de Chat et cristal taillé rouge.

Bijou réalisé en pierre Oeil de Chat et cristal taillé rouge; feuilles en hématite.

 

L’INSTANT POESIE…WALT WHITMAN

L’INSTANT POESIE…WALT WHITMAN

Parce qu’il fait froid dehors dans l’obscurité sereine… Parce que la nuit est calme et lente. Parce qu’au pigeonnier de pierre les pigeons dorment… Parce qu’il n’y a pas au monde que de mauvaises nouvelles, mais aussi beaucoup d’espérance …

Voici, en français (traducteur inconnu), un texte de Walt Whitman qui parlera à tous ceux qui ont reçu la grâce d’une rencontre.Quant aux autres, encore solitaires, ceci pour leur dire que c’est possible, que les miracles existent…

Walt Whitman 1919-1892

Walt Whitman
1919-1892

PARMI LA MULTITUDE

Parmi les hommes et les femmes, la multitude,

J’aperçois quelqu’un qui me choisit,

Guidé par des signes secrets et divins.

Il ne reconnait personne d’autre,

Ni parent ni épouse ni mari ni frère ni enfants

Pour plus proche de lui que je ne suis.

Certains sont déroutés, mais celui-ci ne l’est pas, celui-ci me connait.

Ah, mon amant, mon parfait égal,

Je voulais que tu me découvres ainsi grâce à des suggestions indirectes,

Et, quand je te rencontrerai,

Je veux te découvrir grâce aux même signes en toi.

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’ANNEAU RETROUVé … TRÉSOR – L’anneau qui a inspiré Tolkien existe-t-il vraiment ?

L’ANNEAU RETROUVé … TRÉSOR – L’anneau qui a inspiré Tolkien existe-t-il vraiment ?

Ceci est un anneau, oui, mais pas n’importe lequel. Selon la Fondation Tolkien, il s’agit de l’objet qui a inspiré l’écrivain britannique JRR Tolkien pour Bilbo le Hobbit puis la saga du Seigneur des anneaux, relève The Guardian.

Unanime_191_anneau2

Le bijou fait partie d’une exposition qui vient d’ouvrir ses portes à The Vyne, un palais situé au sud-ouest de Londres et qui appartient aujourd’hui au National Trust (chargé du patrimoine historique). Selon les historiens, la famille Chute, ancienne propriétaire de ce palais, avait acheté cet anneau à un paysan qui l’avait lui-même découvert en 1785 sur un site de fouilles archéologiques à proximité de Silchester.

Sur cet étrange objet, une sentence en latin est inscrite : « Senicianus vit bien en Dieu ». Un message cryptique s’il en est mais qu’une tablette en pierre découverte quelques années plus tard permettra d’éclairer. Une malédiction y est en effet gravée : « Celui qui porte le nom de Senicianus ne pourra pas bénéficier d’un bon état de santé tant qu’il ne rendra pas l’anneau au temple de Nodens ».

C’est l’archéologue Sir Mortimer Wheeler qui, en 1929, fait le lien entre la tablette et ce bijou étrange de la famille Chute. Il prévient alors JRR Tolkien qui était professeur à Oxford à cette époque. L’histoire veut qu’un Romain appelé Silvianus ait demandé au roi Nodens de punir celui qui a volé son anneau : le fameux Senicianus.

Lynn Forest Hill, de la Fondation Tolkien, confirme au Guardian le fait que l’écrivain s’inspirait de sources littéraires comme les légendes des Nibelungen. « C’est pourquoi il est si fascinant de relier l’anneau de The Vyne et le message gravé sur la malédiction », conclut-elle.

Merci à http://unanime.eu de nous avoir donné cette information

 

Étiquettes : , , , , , , ,

UN INSTANT DE POESIE …

UN INSTANT DE POESIE …

Nous abordons ici un sujet qui nous tient à coeur : la poésie. Au fil du temps, des poèmes viendront émailler des articles moins…poétiques. Les poèmes sont de merveilleux PETITS OBJETS DE COMPAGNIE.

Nous commencerons par l’un des plus beaux sonnets de maître Shakespeare, le SONNET 29. C’est un texte qui peut nous suivre tout le long de notre vie, sans perdre de sa magie et de ses vérités.

When, in disgrace with fortune and men’s eyes,
I all alone beweep my outcast state
And trouble deaf heaven with my bootless cries
And look upon myself and curse my fate,
Wishing me like to one more rich in hope,
Featured like him, like him with friends possess’d,
Desiring this man’s art and that man’s scope,
With what I most enjoy contented least;
Yet in these thoughts myself almost despising,
Haply I think on thee, and then my state,
Like to the lark at break of day arising
From sullen earth, sings hymns at heaven’s gate;
For thy sweet love remember’d such wealth brings

That then I scorn to change my state with kings.

ChandosSkspr

Quand, rejeté par la fortune et par les hommes,

Je pleure solitaire sur mon triste destin

Troublant le ciel sourd de mes plaintes inutiles,

Me regardant moi-même et maudissant mon sort,

Désirant être un autre, plus riches d’espérances,

Avoir ses traits, comme lui être entouré d’amis,

Posséder l’art de l’un, la prestance de l’autre.

Satisfait le moins de ce que j’ai le plus;

Quand, occupé ainsi au mépris de moi-même;

Je pense à vous soudain…

Alors, de cet état mon âme comme l’alouette au point du jour

S’élève et entonne des cantiques aux portes du Paradis;

Car le souvenir de votre amour est d’une telle richesse

Que je ne céderai pas ma place à un Roi.

Traduction (conçue pour être dite) : Sylvie-Béatrice

The Rose

The Rose

 

Étiquettes : , , , , , , , ,