RSS

Archives de Catégorie: Administration

MODIFICATION DES HORAIRES EN RAISON DU FROID…

MODIFICATION DES HORAIRES EN RAISON DU FROID…

En raison du froid, le local de la Little Free Library ne sera ouvert le SAMEDI  que  de 14h. à 16h. Le local n’est pas chauffé et nos bénévoles ne peuvent rester quatre heures dans cette ambiance glaciale.

Un message sur ce blog et une affiche sur la porte vous informeront de la reprise des horaires normaux (14h-18h) dès que la température se montrera plus clémente.

Nous vous remercions de votre compréhension.

animated_winter_window_scene.gif

 

Étiquettes : , , , , , ,

NOUVEAU JOUR D’OUVERTURE : LE SAMEDI AU LIEU DU DIMANCHE

NOUVEAU JOUR D’OUVERTURE : LE SAMEDI AU LIEU DU DIMANCHE

A partir du 19 juillet 2014,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY

ouvrirons le SAMEDI de 14 h à 18 h.

 

Nous sommes toujours à la recherche de livres, même anciens, livres que nous redistribuons gratuitement.

Nous rappelons qu’il n’y a aucune inscription et qu’aucune cotisation n’est demandée. Pour participer, il suffit de passer au local situé 50, rue Saint-Malo à Bayeux.

Tous les genres d’ouvrages sont recherchés, pour les adultes comme pour les enfants. Nous recherchons aussi des livres en anglais.

Le système d’échange de la Little Free Library rencontre un réel succès auprès des lecteurs de Bayeux et des alentours.  Nos rayons en anglais nous permettent de toucher les touristes anglo-saxons qui ont une grande habitude des Little  Free Library. Il sont ravis de découvrir notre minuscule bibliothèque gratuite.

Nous recherchons aussi des dons de petits meubles (petites bibliothèques) car nos actuelles étagères sont pleines.

Merci par avance aux donateurs.

Nous nous déplaçons pour aller récupérer les dons. Pour cela vous pouvez nous laisser un message au 06 51 67 45 45

 

 

 

10 000 LIVRES ENDOMMAGès à LA BNF

10 000 LIVRES ENDOMMAGès à LA BNF
La belle salle ovale du site RICHELIEU.

Ce qui était prévisible s’est produit pour la seconde fois ! 

Les bâtiments de la BNF sont une aberration technique et architecturale. Avec des tours qui sont de véritables fours solaires, des réserves-piscines, ses arbres qu’il faut soutenir par des cordes, ses kilomètres de couloirs, ses entrées exiguës, on ne peut que regretter l’ancien site Richelieu qui avec quelques remaniements serait resté digne de conserver nos trésors.

C’était sans compter sur l’égo surdimensionné d’un président de la République qui voulait laisser une trace monumentale de son insignifiant passage. Il aurait dû mieux comprendre le poème de Shelley, Ozymandias. Car un jour la nouvelle BNF ne sera elle aussi qu’une belle ruine devant laquelle nous nous lamenterons. Il y a des bâtiments contemporains réussis et d’autres ratés. La BNF est un beau modèle de ratage.

Depuis la construction, et même avant, ces bâtiments absurdes ont été dénoncés. Presque toutes les erreurs y  ont été commises. Faire passer les canalisations près des réserves,  manque de pompes à eau,  livres stockés sous le niveau d’une rivière et en plein ciel (exposition excessive des collections à la sécheresse, manque de volets et de climatisation permanents). Quand on sait que l’eau (l’humidité), le feu et la lumière sont les ennemis des conservateurs d’archives et d’oeuvres d’art, on se demande qui a pu donner son accord pour de tels bâtiments dangereux et à qui a profité le crime. Sans compter le coût démesuré de l’entretien de constructions aussi modernes qui se dégradent à grande vitesse.

Surpression dans des tuyaux en PVC ! Pour un sujet de cette gravité on aurait aimé un peu plus d’information. Qu’un bâtiment si emblématique, n’ayant pas 20 ans, ait eu déjà deux inondations graves (en fait on parle en ce moment de 40000 ouvrages !) est quelque part scandaleux. Ou c’est la conception même qui a sacrifié le fonctionnel à une certaine esthétique, ou c’est l’entretien (et le budget) qui est défaillant, de toutes façons c’est anormal. Rappelons que la mission numéro 1 de la BNF est de  »conserver les ouvrages ».

Une inondation à la BNF endommage plus de 10 000 livres

Le Monde.fr avec AFP | 15.01.2014 à 14h58 • Mis à jour le 17.01.2014 à 11h13

Le site François-Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France à Paris.

Des clapiers pour livres dignes des HLM des années 70. Comme si Paris et sa proche banlieue manquaient de bâtiments anciens à réhabiliter pour un moindre coût et pour un service rendu avec plus de sérieux et plus de classe...

La Bibliothèque nationale de France (BNF) a subi dimanche soir une importante fuite d’eau due à une rupture de canalisation à proximité des magasins de collections du site François-Mitterrand, provoquant des dégâts sur 10 000 à 12 000 documents, a indiqué mercredi la BNF.

Des équipes ont immédiatement été mobilisées pour évacuer des magasins les collections concernées appartenant au département littérature et art et les déployer en salles de lecture. « Le nombre d’ouvrages touchés à des degrés très divers de gravité est de l’ordre de 10 000 à 12 000, selon les premières estimations, à vérifier dans les prochains jours », précise la BNF dans un communiqué.

Le traitement se poursuit dans les ateliers aménagés pour les faire sécher. Les deux salles de lecture qui avaient été fermées lundi ont rouvert dans la journée de mardi.

LES COTES CONCERNÉES INDIQUÉES EN LIGNE

La BNF indique s’employer « à limiter les conséquences de l’incident pour les lecteurs et la conservation des collections endommagées ». Les usagers de la Bibliothèque seront informés régulièrement des évolutions de la situation. Un certain nombre d’ouvrages resteront incommunicables pendant la durée du séchage ou, pour certains, de la restauration. Les cotes concernées sont en ligne sur le site BNF.fr.

Selon le syndicat FSU, c’est une explosion par surpression des tuyaux en PVC qui serait à l’origine des dégâts. Cet incident « est le résultat de la diminution des budgets alloués à la maintenance », estime-t-il. Déjà, au printemps 2004, des collections d’histoire et de religion avaient été endommagées par un dégât des eaux sur ce site, touchant 400 à 500 mètres de linéaires de documents.

Etablissement public, la BNF, ainsi dénommée depuis 1994, est l’héritière des collections royales constituées depuis la fin du Moyen Age et la première institution chargée de la collecte du dépôt légal. C’est la plus importante bibliothèque de France et l’une des plus importantes au monde.

 

PETITE MISE AU POINT A PROPOS DE PETITS OBJETS DE COMPAGNIE

PETITE MISE AU POINT A PROPOS DE PETITS OBJETS DE COMPAGNIE

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE a pour vocation, entre autre, de mettre en avant certains artistes et artisans professionnels dont le travail est exceptionnel. Pour cela nous organisons des expositions/ventes. La prochaine est sur les rails et ouvrira bientôt ses portes.

L’une de ses autres vocations est l’incitation à la lecture, cela à destination  des plus jeunes, et la mise à disposition d’un espace d’échange pour les gros lecteurs par le biais du système appelé LITTLE FREE LIBRARY : Le principe ( plus que centenaire) en est simple : JE PRENDS UN LIVRE = JE LAISSE UN AUTRE LIVRE EN ECHANGE. Pour cela, pour étoffer, renouveler plus vite, vos dons de livres sont précieux.

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE n’a pas pour vocation de promouvoir le cinéma. Nous vous demandons donc de ne plus laisser devant la porte du local des cassettes VHS, ni de nous appeler pour nous en proposer. Nous vous conseillons, si vous avez des cassettes VHS à donner de vous tourner vers le Secours Catholique, le Secours Populaire, la Croix Rouge, Emmaüs, etc.

Merci de votre compréhension.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

LOGICIELS LIBRES : CLASSER LES LIVRES DE SA BIBLIOTHEQUE…

LOGICIELS LIBRES : CLASSER LES LIVRES DE SA BIBLIOTHEQUE…

Quelques logiciels libres pour classer vos livres, voire vos films, vos CDs..

Voici un logiciel libre sobrement baptisé LIVROTHEQUE. Il permet notamment de trouver la/les couvertures des ouvrages (qui apparaîtront sur la fiche du livre), l’ISBN, et tous les renseignements habituels : éditeur, auteur, etc.

Vous pouvez télécharger ici ce logiciel fort ludique : http://peepaillard.free.fr/download.html

Base de données LIVROTHEQUE

Base de données LIVROTHEQUE

COLLECTIVEACCESS : Plus ambitieux puisque qu’utilisé par des bibliothèques et des médiathèques : http://www.collectiveaccess.org/download. Pour tester avant d’installer la version totale, nous vous conseillons d’installer la version QUICKSTART située en bas de la page de téléchargement. Version suffisante en monoposte.

GREENSTONE : http://www.greenstone.org. Nous somme loin ici du simple logiciel permettant de classer sa bibliothèque. Voici ce qu’en dit un usager : « Greenstone est un logiciel GNU pour windows, linux… qui permet d’archiver les types de documents cités. Il possède un moteur de recherche (booléen) et permet de retrouver ensuite rapidement ce que l’on cherche. La collection créée peut ensuite être consulté sur son PC bien sûr, mais aussi gravée sur CD-ROM, ou envoyé sur un serveur distant. Greenstone, bien que facile d’emploi, n’est toutefois pas forcément destiné aux débutants…
Je m’en sers pour archiver des documents disparates (doc technique, recettes de cuisines…) et m’y retrouver facilement, c’est très pratique et rapide. »

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,