RSS

Archives de Catégorie: Architecture

L’ARBRE BIBLIOTHEQUE DE COEUR D’ALENE…

L’ARBRE BIBLIOTHEQUE DE COEUR D’ALENE…

Il était une fois un arbre qui vivait depuis un peu plus de cent-dix ans dans la ville de Coeur d’Alene, Etat de l’Idaho aux Etats-Unis.  Il trônait devant la propriété  de Sharalee Armitage Howard, bibliothécaire, artiste et ancienne relieuse… Le vieil arbre était mal en point, son tronc pourrissait de l’intérieur, il perdait ses branches…ses jours étaient comptés. Madame Armitage Howard décida de sauver l’arbre et de le métamorphoser en une Little Free Library. Toiletté, aménagé, électrifié, on accède désormais à cet arbre devenu bibliothèque par quelques marches de pierre. Des embellissements supplémentaires sont prévus au printemps. Pour le moment, sous la  neige, l’arbre-bibliothèque participe à la féérie hivernale.

Des arbres ont déjà été transformés en Little Free Lbrary, il y a quelques années, dans une ville allemande.

Aux Etats-Unis, les Little Free Librarys existent depuis plus d’un siècle. A l’origine, ce système de partage a été imaginé dans les lieux éloignés des bibliothèques et des librairies des grandes villes. Ce système d’échange a ensuite essaimé dans le pays et le monde anglo-saxon puis un peu partout sur la planète. En Amérique, toutes sortes de lieux originaux ont été ainsi transformés en minuscules bibliothèques au fil du temps, sans compter les petites bibliothèques que les gens construisent devant leur maison et qui sont souvent de très jolies petites boites en forme de maisons joliment décorées et agencées. Les autres grands habitués de ces petites bibliothèques sont les Britanniques.

Ci-dessous des images et une courte video.

Crédit photo : Sharalee Armitage Howard

L’arbre, à droite, avant sa métamorphose…

L’arbre(bibliothèque, son premier hiver sous la neige…

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

UNE BIBLIOTHEQUE CHINOISE…

UNE BIBLIOTHEQUE CHINOISE…

Voici, juste pour rêver, une bibliothèque « made in China »…. Une petite bourgade perdue dans un paysage grandiose s’est dotée d’un bâtiment central, mélange de structure traditionnelle et de sobre élégance contemporaine….Ce n’est pas immense, mais chaleureux et reposant, plein d’humanité comme une chaumière. Certains architectes  ont du goût, tout simplement.

Le  texte ci-dessous, est un copié/collé de l’article du  journal Le Figaro et le crédit photos est à eux : Pour voir le diaporama  : https://immobilier.lefigaro.fr/article/faites-le-plein-de-serenite-avec-cette-audacieuse-bibliotheque-chinois

Plus de photos ici : https://www.designboom.com/architecture/suspended-wooden-book-house-shulin-architectural-design-12-18-2018/

TRES INTERESSANT : Le site du cabinet d’architecture avec les dessins préparatoires et les plans  ainsi que des photos : http://new.rushi.net/Home/Works/detail/id/174014.html

XVMa78a7ab2-0510-11e9-8c1f-c646e1e6011e-805x453.jpg

 

 

Copié/Collé  depuis Le Figaro :

Faites le plein de sérénité avec cette audacieuse bibliothèque chinoise

Mêlant forme traditionnelle et matériaux contemporains, cette bibliothèque rurale installée dans le sud de la Chine est une réussite. Elle crée un cadre idéal pour les lecteurs tout en étant un lieu de rencontre dans sa partie extérieure.

C’est une élégante manière de mêler le yin et le yang, l’ancien et le moderne, le calme et la sérénité nécessaires à une lecture confortable dans une bibliothèque et l’animation nécessaire dans une bourgade rurale. Voici l’une des dernières réalisations du cabinet chinois Shulin architectural design réalisé dans le village de Liangjiashan, dans le sud-est du pays. Installée sur 10 pilotis de bois, la construction semble littéralement flotter. L’intérêt est double: cela permet aux lecteurs de la bibliothèque de bénéficier de meilleures vues sur la superbe nature environnante tout en créant un espace abrité au rez-de-chaussée, accessible à tous les villageois, qu’ils soient lecteurs ou non.

Selon les architectes, il y a là une référence à «l’architecture rurale» qui crée un état où la population coexiste harmonieusement avec l’espace, la nature et son époque. C’est ainsi que malgré la dimension réduite de la construction (156 m² au sol), elle reçoit en son centre un patio. Quand il pleut, le petit bassin devient sonore et renvoie le bruit de la pluie vers l’intérieur tandis que par beau temps, le miroir crée de jolis effets d’ombre et de lumière.

Déambulation aérienne

Une fois parvenu à l’étage supérieur par un escalier extérieur, le lecteur accède à une série d’étagères à livres, à divers espaces de lecture desservis par un couloir. La déambulation est très aérienne grâce aux parois transparentes du bâtiment. Au fil des heures et des saisons, la luminosité évolue à l’intérieur mais reste toujours douce et propice à la lecture.

 

167278.jpg

 

167292.jpg