RSS

Archives de Tag: Folding-Cutting

NOEL, LE RETOUR…

NOEL, LE RETOUR…

Les illustrations de cet article ( sauf l’image d’en-tête ) montrent ce que vous pouvez réaliser en pliant les pages d’un vieux livre, sans autre outil que  vos mains….

Ceci est la suite de l’article sur YULE… car tout est lié…

En ce qui concerne les dates, ne jamais oublier que nous avons connus plusieurs calendriers et que nous utilisons, pour plus de clarté, les dates du calendrier actuel. A vous de faire les conversions.

La fête religieuse de Noël (voire celle, civile, du Nouvel An) découle de la fête saisonnière du Solstice d’Hiver, l’originale, basée sur l’observation de la nature et du cycle solaire (« Nolo Hel » nouveau soleil). A Yule s’est ajouté le fait de fêter à part l’année nouvelle puis, tardivement, le Noël chrétien (qui n’existe donc que depuis environ 1600 ans, ce qui est jeune à l’échelle de l’histoire de notre monde).

 

Ce petit Jésus qui failli ne pas avoir d’anniversaire

Ce ne fut pas si  simple de faire naître le petit Jésus (dernier d’une longue liste de dieux et de héros ou de puissants nés d’un vierge  durant la période du Solstice d’Hiver).

Dans les premiers siècles de l’Eglise, cette naissance fut calée au 13 janvier, au 2 avril, au 20 avril, au 28 mars, au  21 mai, au 18 novembre…Ce n’est que tardivement, vers la fin du IVème siècle de l’ère chrétienne, que l’on fixa la date de naissance du petit Jésus au 25 décembre. Date qui  s’explique en raison de la récupération des festivités du Solstice car en contradiction avec les menus détails donnés par les Ecritures (mais cela est encore une autre histoire).

 

La date  coïncidait également avec la fin des Saturnales romaines, Saturnales (très très festives, moments de festins, de dévergondages débridés, d’échange de cadeaux que personne ne voulaient voir disparaître) que l’Eglise s’était employée à éradiquer sans véritablement y parvenir.  En cooptant les rituels anciens et les coutumes existantes, l’Église pensait rallier les peuples païens à sa vision du christianisme, en autorisant aux convertis de continuer à pratiquer leurs anciennes coutumes tout en les renommant avec des noms différents. Le sens originel des festivités fut  dénaturé, mais malgré cela bien des éléments d’origines sont encore présents dans nos décorations et activités durant cette période. Et la cohabitation non religieuse et religieuse de l’affaire est toujours de mise en 2019.

 

Mais cela aurait pu être pire pour le petit Jésus, car il aurait pu être définitivement privé d’anniversaire. A  la fin de l’an 245, Origène, dans sa huitième homélie du Lévitique, repoussa l’idée pécheresse de l’observance de l’anniversaire de la naissance du Christ “comme s’il s’agissait d’un roi Pharaon”. La première mention précise officielle du 25 décembre (de notre calendrier), dans les annales romaines, date de l’an 354 après. J.-C., qui furent publiées en entier pour la première fois par Mommsen.  Le temps que la date entre vraiment dans les moeurs, il se passa encore quelques années. Il fallu donc  presque quatre siècles pour fixer une date d’anniversaire…

C’est à la même période que  l’on célébra aussi, à partir d’une certaine époque, Sol Invictus, le Soleil Invaincu, de même que, plus marginalement, la naissance du dieu Mithra, lui-même divinité solaire. 

 

Les rites et festivités liés au Solstice d’Hiver, qu’ils se rattachent à l’antique  tradition romaine ou aux racines germano-nordiques de la célébration, honorent tous la renaissance progressive de la lumière et de la vie, à partir du point le plus obscur de l’année. La période du Solstice d’Hiver, comprise approximativement entre le 21 et le 25 décembre de notre calendrier, est en effet celle où la nuit est la plus longue, et le jour le plus court. Il s’agit donc de célébrer le réveil annoncé de la nature et de la vie, dans le mouvement cyclique des alternances entre la mort et la vie, la rotation éternelle du cycle des saisons, symbolisée notamment par la roue solaire. Un lent processus de renouveau commence avec le soleil qui brille un peu plus longtemps chaque jour.

 

C’est dans cette même optique de célébration de l’espoir de la renaissance de la lumière et de la nature que se sont popularisées via les traditions germano-nordiques comme romaines les décorations à base de branches d’arbres et d’arbustes à feuilles persistantes et de feuilles de houx…. ces plantes qui demeuraient toujours vertes et qui incarnaient donc le renouveau. Les couronnes dont nous ornons nos portes descendent de celles  – autrefois constituées de branches vertes tressées en forme de cercle  (soleil) – participent de la même symbolique, représentant la plante qui reste verte associée au cercle du cycle des saisons et des renaissances, forme simplifiée de la roue solaire, en l’honneur du soleil invaincu et renaissant. Le sapin de Noël trouve aussi là ses racines quand, dans les temples romains et grecs, des branches de persistant étaient décorés de fruits, de rubans, etc. Plus tard, cette tradition évoluera dans les pays germaniques en un sapin décoré. Le sapin, en sus d’être toujours vert et d’incarner les principes de vie et de renaissance, s’apparente aussi à l’Irminsul des anciens Germains continentaux, ainsi qu’à l’Yggdrasil des anciens Scandinaves. Il est arbre de vie et axis mundi, axe du monde qui soutient et relie les divers plans de l’univers.

On trouve une première mention de l’arbre de Noël,  grosso modo tel que nous le connaissons, à la fin du XV° siècle dans la région devenu l’Alsace actuelle.

La bûche a aussi une longue histoire pour passer des feux allumés en l’honneur (ou pour attirer celui-ci) du soleil renaissant au dessert que nous connaissons. La forme a survécu, certaines choses sont tenaces….

 

 

Le personnage du  Père Noël est issu d’un subtil mélange entre plusieurs personnages mythologiques : le dieu germano-nordique Wotan/Odin, le Saint Nicolas chrétien et le Bonhomme Hiver (représenté par un vieil homme  – le vieil an – que vient remplacer un jeune enfant, figure de l’année nouvelle qui commence avec le retour de la lumière ).  Il y a d’ailleurs plus ou moins confusion ou assimilation, chez les Anglo-Saxons, entre Saint Nicolas et le Père Noël, ce dernier étant souvent désigné sous le nom de Santa Claus, littéralement Saint Nicolas. On pourrait ajouter un autre personnage,  la déesse germano-nordique Freyja, elle aussi divinité pourvoyeuse symbolisant l’abondance et la fertilité.  

 

Le sapin et le Père Noël ne sont pas les bienvenus

L’Eglise va souvent réagir contre le sapin de Noël. Par exemple, en 1933, 1’Osservatore romano (journal du Vatican) le considère, avec raison d’ailleurs, comme une coutume païenne. Les prêtres n’aiment pas le Père Noël. En 1952, ils ont organisé sa pendaison symbolique à Nancy. 

Les Écritures devinrent accessibles lorsque les croyants protestants se débarrassèrent de l’autorité  de l’Église romaine médiévale qui avait le monopole de la Bible. Les étudiants  décelèrent de nombreuses contradictions, en confrontant les croyances de l’époque avec la parole divine. L’un de ces thèmes concernait la célébration de Noël. Selon la onzième édition de l’Encyclopaedia Britannica : « En 1644, les Puritains anglais interdirent toutes réjouissances ou services religieux pour Noël par décret du Parlement, au prétexte qu’il s’agissait d’une fête païenne. » Quand le roi Charles II restaura la monarchie, cette interdiction fut levée, mais elle fut maintenue dans un grand nombre de colonies, en Amérique du Nord.

Ce n’est que dans les années 1840, que Noël fut admis comme un jour férié dans le Massachusetts.

 

Par moment Noël se fait discret. On pense, bien entendu, à la période révolutionnaire, mais pas seulement : « Rien à Paris ne donne l’idée de ce que c’est que Noël. Vous n’avez même pas la messe de minuit . »(E. de GuérinJournal, 1834, p.29). Il serait facile de multiplier les exemples des aventures mouvementées de cette passionnante période  de fêtes et de ses avatars.

Nous avons là un moment  de l’année durant laquelle le comportement humain est  en  perpétuelle évolution, un moment annuel fertile en innovations et qui, sous toutes ses formes, religieuses ou non, a enrichi notre littérature et tous les arts. Et nul doute que les métamorphoses  des festivités de fin d’année continueront.

Qui sait comment nous fêteront la fin de l’année dans 2000 ans ?… Alors que parmi des milliards d’étoiles, le cycle de la nôtre, le soleil, demeura inchangé face  à la fragilité et la mobilité des traditions, des croyances, des idées et des modes humaines…

 

Étiquettes : , , , , ,

DU PAPIER POUR HABILLER LES CADEAUX…..

DU PAPIER POUR HABILLER LES CADEAUX…..

Pour des emballages de cadeaux différents, originaux, personnalisés, tous les papiers dont bons, les pages des vieux livres et tous ces papiers qui sont partout autour de nous… Idéal aussi pour créer des étiquettes…..

Et pour éviter les TONNES de papier qui se retrouvent dans le monde entier le 25 Décembre….

Quelques images…

 

 

1ab3a977679657ccb1e8500eac676dfb--wrapping-ideas-wrapping-papers.jpge701bf00f5b0e51fe9145b6d8340f0e9.jpgil_fullxfull.301270942.jpgil_fullxfull.331084620.jpgil_fullxfull.418178444_fnrb.jpgth.jpgil_570xN.374840654_jtvx.jpgf73396e19d5f631a74f545e3bf0f0657--wrapping-ideas-gift-wrapping.jpgea4ce42b48df3d642aa0cbb313249a76--recycled-book-crafts-old-book-crafts.jpgdd6148565d821bee384a689c083db3a9.jpgbook-giftwrap2.jpg50cc54c2de304249c8531f3e35453d50.jpg03ed4d6a79348e0cb6ab31797551cef9.jpg02bb0428fb315c973bcd89792deb4a39.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

BRONIA SAWYER ET LES LIVRES…..

BRONIA SAWYER ET LES LIVRES…..

Bronia Sawyer est britannique. Elle utilise souvent  les livres comme matière première et/ou comme inspiration. Elle explore différentes techniques, différents styles. Son site est ici : http://www.broniasawyer.co.uk/home/4547930967

Quelques images de ses créations…Copyright Bronia Sawyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

VALENTIN ET LES COEURS… EN PAPIER….

VALENTIN ET LES COEURS… EN PAPIER….

Valentin, Valentine… le temps des pluies de petits coeurs en tous genres.  On concocte donc une décoration  romance eau de rose  et fleur bleue la praline et on l’ASSUME….. parce que c’est bon pour le moral !…

Et la décoration papier  pour l’occasion? C’est sans doute la plus facile à réaliser de toutes les décorations saisonnières. Et, si nous mettons toujours en avant l’usage des pages des vieux livres pour ces réalisations, il ne faut pas oublier que toutes les sortes de papiers sont utilisables (papier peint, emballage, cartonnage, etc.). Dans le papier, ce matériau extraordinaire, comme dans le cochon, tout est bon..original_loveheartbook2.jpg

Book-page-hearts.jpgdf542721224dff1ec53217742b423b02.jpg0f4fd6ac8d26001e72fdac0aa4edd206--be-my-valentine-valentine-crafts.jpgil_570xN.504502736_5doz.jpg

heart_book.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Processed with VSCOcam with hb1 preset

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

ETIQUETTE ET MARQUE-PAGE………….

ETIQUETTE ET MARQUE-PAGE………….

Pour exploiter un vieux livre tout démantibulé, les idées de manquent pas… Cette fois ce sont l’étiquette et le marque-page qui sont sous les projecteurs :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

DECORATION D’HIVER, DECORATION DE FETES DE FIN D’ANNEE…1) LE SAPIN …

DECORATION D’HIVER, DECORATION DE FETES DE FIN D’ANNEE…1) LE SAPIN …

Il est temps de démonter la décoration  (intérieure et extérieure) d’Automne (qui a servi de base à celle d’Halloween) et de mettre en place la décoration d’Hiver (qui servira de base pour les fêtes de fin d’année). La décoration d’Hiver se monte au plus tard  pour le 15 Novembre et restera en place jusqu’à fin Mars (sauf en cas de Printemps très précoce.)

Le sapin – enneigé ou pas –  reste une valeur sûre du décor hivernal. Le sapin en papier a naturellement un manteau blanc. (Mais ne pas négliger d’autres formes d’arbres, qui, sans leurs feuilles, dévoilent l’élégance de leurs branches. Ces mêmes branches étant une bonne base pour une décoration naturelle, par exemple.) Si nous privilégions les objets fabriqués avec des pages de livres, des journaux, des magazines, tous les autres papiers recyclables sont susceptibles de donner d’excellents résultats (comme l’indémodable papier Kraft, pour ne citer que lui…)

d0fd3cd596285edd9995e8c84a40cab6.jpg

42a475dbd4dd0cbbc5bef8ad8d88f7d5.jpg

e3298460fedd14a3f98b1928deecdc7f.jpg

956375efff6f02363f793f3b414124c8.jpg4510e07706940e29558d1afe9dff2f11.jpg

dba41f4dd0c844edaaec8bd999f9709f.jpg

6c4d4a53ede32800765a1ecbb9e8e4aa.jpg37a23a66daea9ddb2205aec9735cc2b3.jpg

0aa8ec7871bbbfdffbd43412ced296bb

9aa5280de7c4149bd58a1ab382182e3b

36b9ba87c4cd552104852e6ab0a88fb7

56e50c48d0f7e15bb3e2f5d1b1537171

2640648_com_treexmasma

anextraordinaryday-folded-paperback-book-christmas-trees

arbol-papel-periodico

bookpagesreusedchristmasdecorationdiyantiquelooking

book-page-christmas-trees-sgwm

curledbookpagetree2%27

d02e1f36dfebaf23f68e902e41559ea5

e71bdacee865dc1d0824828833465b12

f3b575141afd1bbe2c2533db2987d115

old-book-page-christmas-trees-christmas-paper-crafts

p1050980

paperbacktree_kaylaaimee2

paperbook-christmas-trees001

xmastreemusicpaper1c

PaperTree

Paper Christmas trees 012 copy

52b865aa66192774396df2046ef49766

GFSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS6a00d8341c61d353ef01675f1e8b1b970b-500wi

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

CHIENS DE PAPIER… Bill Kurtz, Nancy Winn…

CHIENS DE PAPIER… Bill Kurtz, Nancy Winn…

Les copyrights des photos appartiennent à leurs auteurs dont nous ne connaissons pas le nom.

Voici du papier mâché, du papier déchiqueté, lacéré, frisotté pour donner vie à des chiens assez réalistes. C’est le travail de NANCY WINN.

Nancy Winn ne donne pas vie qu’à des chiens, ces autres créations sont visibles sur son site :http://www.nancywinnsundawg.com/

01

5a4f98f1996c65733e614f518d9f048d

11

 

45430531f51779d15d21d79854450550

 

 

 

Mais il y a encore plus réaliste : les chiens de WILL KURTZ. Voici ce que cet artiste fait avec des journaux…..(C’est le seul artiste capable de transformer les canards en chiens…)

3d4b37ae8e7c5cc940f949757ac8bca6

Kurts sculpte aussi d’autres animaux et personnages grandeur nature et vous pouvez découvrir son impressionnant univers  ici : http://www.willkurtz.com/yaxacftqmbwtiglqu9olgax88wm50r

 

heman9

will-kurtz

WILL KURTZ

tumblr_ltzkkwkrbg1qb068ko1_1280

paper-dogs7

 

paper-dogs6

 

paper-dogs

 

paper-dogs5

 

 

 

 

 

les-journaux-sculptes-de-will-kurz-10

 

les-journaux-sculptes-de-will-kurz-06

 

 

 

les-journaux-sculptes-de-will-kurz-07

heman9

 

paper-dogs4

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

winston2 wk-045cuidadonagnes2013dimensionsvariable72dpi

 
Commentaires fermés sur CHIENS DE PAPIER… Bill Kurtz, Nancy Winn…

Publié par le 13 octobre 2016 dans Animal, Book Art, Chien Dog, Cutting, Découpage, DIY, Exposition - Exhibition, Folding-Cutting, Graphisme, Papier mâché, PETITS OBJETS DE COMPAGNIE, Sculpture

 

Étiquettes : , , ,