RSS

DISPARITION DE WILLIAM GOLDMAN…

19 Nov
DISPARITION DE WILLIAM GOLDMAN…

William Goldman, romancier, dramaturge, scénariste, script doctor, couronné par deux Oscars  et de nombreux autres prix vient de nous quitter à l’âge de 87 ans. 

Le nom du scénariste est souvent ignoré du grand public (qui ne remarque que les noms des acteurs principaux (le plus souvent) et du réalisateur….. alors que les authentiques cinéphiles s’intéressent à tous les intervenants qui permettent la création d’un film. William Goldman nous donne des modèles de très bons scénarios (à explorer  et étudier pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce travail complexe).

William Goldman, c’est Marathon ManLes Hommes du Président (Oscar), Détective privé,  Butch Cassidy et le  Kid (Oscar), Un Pont trop loin, Misery (d’après le livre éponyme de Stephen King) et bien d’autres….Quand il n’a été que conseiller, il n’est pas toujours cité au générique…. et, pourtant, on sent sa « patte » à certains moments

 

Voici un site pour faire plus ample connaissance avec William  Goldman et de son travail  de scénariste: https://indiefilmhustle.com/william-goldman-screenplays/

Comme auteur de roman, c’est Princess Bride qui l’a surtout fait connaître dans le monde entier avant que l’ouvrage ne devienne un film. S’il a écrit de la fiction, W. Goldman évoque aussi dans ses ouvrages son travail, sa vie d’auteur et le monde hollywoodien. Il a aussi écrit sous les pseudonymes de Simon  Morgenstern et Harry Longbaugh.

Ses ouvrages, pas  tous traduits en français, restent cependant faciles à lire en anglais. William Goldman est un bon exemple d’auteur qui fait naviguer  l’amateur du film au livre, ou dans le sens inverse. Il maniait les deux techniques d’écriture et cela permet de mesurer et d’apprécier le travail que représente le passage du texte romanesque à l’image – deux approches complémentaires d’une même histoire –  et cela de la main d’un maître

 

Théâtre

  • Blood, Sweat, and Stanley Poole (avec James Goldman)
  • A Family Affair – 1962 (paroles, d’après le livre de James Goldman, sur une musique de John Kander)
  • The Princess Bride (avec Adam Guettel)

Scénarios

Télévision

  • Mr. Horn – 1979

Romans

  • 1957 : The Temple of Gold
  • 1958 : Your Turn to Curtsy, My Turn to Bow
  • 1960 : Soldier in the Rain
  • 1964 : Boys and Girls Together
  • 1964 : No Way to Treat a Lady signé Harry Longbaugh, (Soyons régenceSérie noire n° 932)
  • 1967 : The Thing of It Is…
  • 1971 : Father’s Day, (Les balançoires de Central ParkLaffont)
  • 1973 : Princess Bride, (The Princess BrideJ’ai lu n° 2393)
  • 1974 : Marathon Man, (Marathon ManSueurs froides)
  • 1976 : Magic: A Novel, (MagicAlbin Michel)
  • 1979 : Tinsel: A Novel
  • 1982 : Control
  • 1983 : The Silent Gondoliers
  • 1984 : The Color of Light, (Les lumières de Broadway, J’ai lu)
  • 1985 : Heat, (Rouge Vegas, J’ai lu)
  • 1986 : Brothers, (Les Sanglants, J’ai lu)
  • 1996 : The Ghost and the Darkness, (L’Ombre et la Proie, J’ai lu)

Mémoires, essais et œuvres hors fiction

  • 1969 : The Season: A Candid Look at Broadway
  • 1977 : The Story of ‘A Bridge Too Far’
  • 1983 : Adventures in the Screen Trade: A Personal View of Hollywood and Screenwriting
  • 1988 : Wait Till Next Year (avec Mike Lupica)
  • 1990 : Hype and Glory
  • 1995 : Four Screenplays (quatre scénarios)
    • Marathon ManButch Cassidy and the Sundance KidThe Princess Bride, et Misery, avec un essai sur chacun
  • 1997 : Five Screenplays (cinq scénarios)
    • All the President’s MenMagicHarperMaverick, et The Great Waldo Pepper, avec un essai sur chacun
  • 2000 : Which Lie Did I Tell? (More Adventures in the Screen Trade) – 2000
  • 2001 : The Big Picture: Who Killed Hollywood? and Other Essays (2001)

Livre pour enfants

  • 1974 : Wigger

 

 

 

 

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.