RSS

Archives de Catégorie: Graphisme

NORMAN ROCKWELL : UNE EXCEPTIONNELLE EXPOSITION à CAEN…

NORMAN ROCKWELL : UNE EXCEPTIONNELLE EXPOSITION à CAEN…

Les illustrations de cet article sont Copyright Museum Norman Rockwell

42 tableaux seront exposés du 10 Juin au 27 Octobre  2019 au Mémorial de Caen.  Le prix du billet n’est que de 10 euros. Nous vous conseillons de réserver sur le site du Mémorial, un nombre limité de visiteurs étant admis par heure. https://billetterie.memorial-caen.fr/Vue/Rockwell/expoRockwell.php

 

Norman Rockwell (1894-1978) est l’un des plus célèbres peintres et illustrateurs américains. Tout le monde a déjà vu l’une de ses toiles ou l’une de ses illustrations pour des couvertures de magazine (321 couvertures époustouflantes pour le Saturday Evening Post de 1916 à 1963) ou des ouvrages de fiction. Ses oeuvres hyperréalistes ont été diffusées appliquées sur de nombreux supports. Scènes de la vie quotidienne des Américains moyens, images plus engagées, illustrations d’ouvrages de fiction, scènes humoristiques, ironiques ou caricatures…Le style Rockwell est reconnaissable au premier coup d’oeil. On en comprend les influences et on devine quels peintres et illustrateurs d’hier et d’aujourd’hui ont étudié son héritage. 

 Au moment de la Seconde Guerre mondiale, Norman Rockwell s’engagea sur le front politique et, en 1943, il se fit connaître du monde entier avec sa série de toiles Les Quatres Libertés (the Four Freedoms). Ces tableaux représentent la liberté de culte, de parole, la liberté  de vivre à l’abri du besoin et celle de vivre à l’abri de la peur. 

Cette exposition en tournée est proposée par le Norman Rockwell Museum et Caen est sa seule étape en Europe.  Site du musée Rockwell : https://www.nrm.org

Rockwell reconnaissait qu’il lui était parfois difficile de peindre toujours seulement d’après imagination. Il utilisa donc la photo pour insérer des scènes dans ses compositions. Partant d’une idée générale,  divers éléments dont il avait besoin étaient photographiés. Les personnages l’étaient individuellement ou à plusieurs, souvent en studio. Perfectionniste, il voulait l’exactitude dans les détails les plus banals et des accessoires  authentiques. Il savait obtenir de ses modèles la pose et l’expression faciale souhaitées. (Il existe des photos amusantes de Rockwell montrant les poses et les expressions qu’il recherchait.) Il utilisait ensuite un projecteur  pour afficher les photos  (toujours en noir et blanc). Il combinait et esquissait les  éléments de chaque photo, construisant progressivement l’image jusqu’à  obtenir la mise en place désirée  Ce procédé a été utilisé par Rockwell pendant une grande partie de sa carrière. 

11/28/1939-ORIGINAL CAPTION READS: Norman Rockwell, artist. Photo shows Rockwell painting with smoking pipe in his mouth.

En 1963, Rockwell  mit fin à sa collaboration avec le Saturday Evening Post  car on lui imposait  trop de contraintes, une ligne éditoriale qui  lui interdisait d’aborder des sujets plus complexes. Il travailla ensuite pour Look explorant les aspects les plus sombres de la vie américaine, tels que la lutte pour les droits civiques dans les années 1960. 

Interaction fascinante entre la photographie et la peinture, la façon dont Norman Rockwell créait ses tableaux et ses illustrations ne nous parait pas du tout une « tricherie ».  Il y a loin de la photo originelle à la toile finale. Chaque artiste à ses méthodes, ses recettes secrètes et nul doute que Norman Rockwell aurait utilisé les logiciels de traitement d’image.

Norman Rockwell n’a pas été le seul à utiliser la photographie comme outil de création complémentaire, certains artistes l’ont utilisée avant lui, d’autres après lui. Les dessinateurs de pin-up ont aussi beaucoup travaillé d’après des photos. L’arrivée dans les années 80  des premiers  logiciels de traitement numérique des images a ajouté un outil dans la trousse des créatifs, outil qui facilite les montages préliminaires, la recherche de mise en place.

Et, pour rappel, Utrillo travaillait d’après carte postale.

Rockwell n’était pas son propre photographe. il préférait recruter  des photographes  pour effectuer les prises de vue et les tirages. La plupart des photos ont été réalisées par trois hommes: Louie Lamone, Gene Pelham et Bill Scovill.

Rockwell a décrit ce modus operandi  comme «une forme de basse tricherie, une béquille déshonorante pour dessinateurs paresseux, une trahison des principes artistiques», traitant son projecteur opaque comme «une machine perverse, inartistique, créant des habitudes, paresseuse et vicieuse… J’en utilise un souvent et j’en ai honte. Je le cache chaque fois que j’entends des gens venir. »

(Original Caption) Photo shows painter Norman Rockwell seated in front of one of his paintings. (Photo by George Rinhart/Corbis via Getty Images)

Affiche d’une exposition passée qui montrait les photographies utilisées par Norman Rockwell pour composer certains de ses tableaux et illustrations.

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

LES LIVRES DE VERRE DE PASCAL CONVERT …

LES LIVRES DE VERRE DE PASCAL CONVERT …

Nos Petits Objets de Compagnie préférés déclinés en verre…

Les livres en verre de Pascal Convert 

En savoir plus sur l’auteur, c’est ici : http://www.pascalconvert.fr

Copyright Pascal Convert, photographes et galeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

LES PENSEURS DE KENJIO…

LES PENSEURS DE KENJIO…

Kenjio, de son vrai nom Daniel Lai, est d’origine chinoise. Il est né et a grandi à Kuala Lumpur, en Malaisie. Il s’est installé aux États-Unis en 2000. Il est titulaire d’un BA en linguistique (2003) et d’un MA en études d’Art / Histoire de l’Art (2006) de la Montclair State University. Il poursuit actuellement un doctorat en criminologie. Lorsqu’il fait une pause dans ses études, il crée des sculptures en utilisant des livres et des figurines en argile. Kenjio décrit ses sculptures comme un « reflet de la contemplation de nouvelles connaissances. »  Il utilise uniquement des livres périmés ou jetés. Il avoue toutefois que lorsque qu’il trouve un livre dont le contenu est odieux, il trouve satisfaisant de le découper et de le transformer en un objet d’art  qui fait sourire.

4b939570eb92398d834488347390552a--book-sculpture-sculptures.jpg

Vous pouvez acquérir l’un de ces sculptures dans la boutique Etsy de Kenjio : https://www.etsy.com/shop/Kenjio

Ici une video pour découvrir les très sympathique Kenjio dans son atelier : https://www.youtube.com/watch?v=EjeMP-doCD8&list=PLDB7BE6C232D65B76

Parfois, nous pensons (presque) avoir (presque) tout vu dans le domaine du book art et des « altered books », domaines explorés  depuis tant d’années par tant de créateurs, que désormais cela ne fera plus que se répéter, se copier, se décliner, se cloner… C’est alors qu’un autre créateur apparaît, qui innove avec poésie et humour, nous étonne encore une fois…et la magie recommence…

Copyright des photos Daniel Lai/Kenjio

3ac51a37d583741b7af2261f1c00d29e.jpg6f936bcfd5afce61dbc6681dc3eb707e.jpg

 

Artist-Daniel-Lai-Writers-Block.jpg7cac636388f7acddf6cd88db93f15ed2--book-sculpture-lai.jpg2095233.jpg1082101945.jpga78b19c085be0f627e6ed668a2036348.jpga9891313afc9819319ae0edcdc127516--art-therapy-altered-books.jpgbbd1d8cfa5faca1d0f68a74690cfeba7.jpgc3295664e6e4d2ea51b2dce2b0ea657b.jpgcontemplating-justice-daniel-lai-kenjio-book-sculptures-1-638.jpgil_570xN.327062122.jpgil_fullxfull.228529128.jpgisla_fullxfull.15836307_mpvul49u.jpg029cc53658dca4b4577fdbfa128b4c0b.jpg8024742d7ffe5472fc5b955e86182ad1.jpgcdb20f0df3b13a26c0d018b88d1a6b37--project-icarus-book-sculpture.jpge419c83e4e4ac29575de4c07935f0883--clay-crafts-paper-art.jpgil_570xN.330609884.jpgil_fullxfull.392267720_qksa.jpgsdvdsvds.jpgThe-Thinking-Mans-Book-Sculptures-by-Kenjio-2.jpgth.jpgil_340x270.1263690596_jooi.jpgil_340x270.720164625_rgc4.jpg053d7b0130742b54761a97c81c6fddd0--book-folding-quilling.jpg8bdd7904041b21e9f37515dd50acc1a1--the-thinker-artwork-ideas.jpgunnamed.jpgThe-Thinking-Mans-Book-Sculptures-by-Kenjio-2.jpgil_570xN.266439239.jpgil_340x270.1680209640_aj06.jpgf472c55a4fa39cdced39bedd4dc4bff4.jpgec74263af9fbfb01c382b75dd6277f79.jpge0e4f3c338716d6a57c6bcb6ba7a42fa.jpg1082101829.jpg56241fedbd32d1537e0c7a11173e9df3.jpg8579e360092565c22f7217e0f8dbaf50.jpg6283f3b93bd48680f22d0d6097d2d38b--book-sculpture-sculptures.jpg678af1cf4a4f7709493404c163ca4c5a.jpg12dc37b1ec1774fa7a956f96b2af3585.jpg05.jpg04.jpg1be53c57936dea4805fa6f7b3049da42.jpg524833f28bb4e0eabf412c36eee8df5e.jpg19.jpg437188AE4.jpg

 

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

BRONIA SAWYER ET LES LIVRES…..

BRONIA SAWYER ET LES LIVRES…..

Bronia Sawyer est britannique. Elle utilise souvent  les livres comme matière première et/ou comme inspiration. Elle explore différentes techniques, différents styles. Son site est ici : http://www.broniasawyer.co.uk/home/4547930967

Quelques images de ses créations…Copyright Bronia Sawyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

LIVRES DE TERRE ….

LIVRES DE TERRE ….

La forme du livre inspire. L’objet-livre réel avec sa couverture et ses pages, ou simplement sa  silhouette très épurée, se décline en porcelaine, grès, faïence…

Un nouvel exemple qui démontre, si cela était encore nécessaire, que le livre fait partie des quelques objets  de compagnie qui titillent toutes les imaginations.

Découvrez, ci-dessous, quelques créations  contemporaines…

WENDY KERSHAW et ses livres en porcelaine. Les pages sont en porcelaine illustrée.

 

 

 

 

SJER JACOBS

 

AMANDA SILK

 

 

 

NIKKI KOMMERKAMP

 

 

 

 

 

 

 

 

EINGEL

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

VOEUX 2019

VOEUX 2019

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE 

et la

LITTLE FREE LIBRARY 

vous présentent leurs

MEILLEURS VOEUX POUR 2019

Petits Objets de Compagnie entre dans sa septième année d’existence et vous accueillera tous les samedis de 14 h. à 18 h.

 

 

Étiquettes : , , , , , ,

UNE BIBLIOTHEQUE CHINOISE…

UNE BIBLIOTHEQUE CHINOISE…

Voici, juste pour rêver, une bibliothèque « made in China »…. Une petite bourgade perdue dans un paysage grandiose s’est dotée d’un bâtiment central, mélange de structure traditionnelle et de sobre élégance contemporaine….Ce n’est pas immense, mais chaleureux et reposant, plein d’humanité comme une chaumière. Certains architectes  ont du goût, tout simplement.

Le  texte ci-dessous, est un copié/collé de l’article du  journal Le Figaro et le crédit photos est à eux : Pour voir le diaporama  : https://immobilier.lefigaro.fr/article/faites-le-plein-de-serenite-avec-cette-audacieuse-bibliotheque-chinois

Plus de photos ici : https://www.designboom.com/architecture/suspended-wooden-book-house-shulin-architectural-design-12-18-2018/

TRES INTERESSANT : Le site du cabinet d’architecture avec les dessins préparatoires et les plans  ainsi que des photos : http://new.rushi.net/Home/Works/detail/id/174014.html

XVMa78a7ab2-0510-11e9-8c1f-c646e1e6011e-805x453.jpg

 

 

Copié/Collé  depuis Le Figaro :

Faites le plein de sérénité avec cette audacieuse bibliothèque chinoise

Mêlant forme traditionnelle et matériaux contemporains, cette bibliothèque rurale installée dans le sud de la Chine est une réussite. Elle crée un cadre idéal pour les lecteurs tout en étant un lieu de rencontre dans sa partie extérieure.

C’est une élégante manière de mêler le yin et le yang, l’ancien et le moderne, le calme et la sérénité nécessaires à une lecture confortable dans une bibliothèque et l’animation nécessaire dans une bourgade rurale. Voici l’une des dernières réalisations du cabinet chinois Shulin architectural design réalisé dans le village de Liangjiashan, dans le sud-est du pays. Installée sur 10 pilotis de bois, la construction semble littéralement flotter. L’intérêt est double: cela permet aux lecteurs de la bibliothèque de bénéficier de meilleures vues sur la superbe nature environnante tout en créant un espace abrité au rez-de-chaussée, accessible à tous les villageois, qu’ils soient lecteurs ou non.

Selon les architectes, il y a là une référence à «l’architecture rurale» qui crée un état où la population coexiste harmonieusement avec l’espace, la nature et son époque. C’est ainsi que malgré la dimension réduite de la construction (156 m² au sol), elle reçoit en son centre un patio. Quand il pleut, le petit bassin devient sonore et renvoie le bruit de la pluie vers l’intérieur tandis que par beau temps, le miroir crée de jolis effets d’ombre et de lumière.

Déambulation aérienne

Une fois parvenu à l’étage supérieur par un escalier extérieur, le lecteur accède à une série d’étagères à livres, à divers espaces de lecture desservis par un couloir. La déambulation est très aérienne grâce aux parois transparentes du bâtiment. Au fil des heures et des saisons, la luminosité évolue à l’intérieur mais reste toujours douce et propice à la lecture.

 

167278.jpg

 

167292.jpg