RSS

Archives de Catégorie: Craft, DIY,

UNE BIBLIOTHQUE POUR CHIENS….

UNE BIBLIOTHQUE POUR CHIENS….

Commençons l’année par cette histoire sympathique et légère, celle d’un homme qui a créé, dans un parc canin, une « Bibliothèque de Bâtons ».La « STICK LIBRARY », la première au monde,  fonctionne comme la plupart des bibliothèques : le chien emprunte un bâton et le rapporte lorsqu’il a fini de jouer avec.

5df8945ab0434-stick-library-dogs-andrew-taylor-0-5df789c4086fb__700.jpg

Ce que la majorité des chiens aiment probablement le plus ce sont les bâtons. Si vous avez déjà vu un chien jouer avec un bâton, vous savez exactement à quel point cela les rend heureux.  Les propriétaires de chiens  ont tous expérimenté la quête, souvent infructueuse,  du « bon bâton ».

caters-news-agency-2-3.jpg

Andrew Taylor le sait très bien. L’engouement de son chien pour les bâtons lui a donné une idée originale et simple. Il a construit une « Bibliothèque de Bâtons » pour ce parc qu’il fréquente avec son chien. Monsieur Taylor a récupéré des branches après avoir coupé des arbres près de sa maison. Il a sélectionné les morceaux de bois avant de les  couper à la bonne taille puis de les poncer pour les rendre lisses et propres. Les bâtons sont disponibles dans boîte en bois. Cette « bibliothèque » rencontre un énorme succès…Cela se passe à Kaiapoi, en Nouvelle-Zélande…

Récupération, recyclage, partage, idée simple et pratique, rien d’onéreux, cela ne pouvait que fonctionner, tout comme une certaine………………………. »LITTLE FREE LIBRARY »

Featured Image Credit: Caters

https://metro.co.uk/video/man-builds-stick-library-dogs-2070016/?ito=vjs-link

bfd145a1-1a52-4c75-bcc3-e830c159316e-VPC_STICK_LIBRARY_DESK_THUMB.jpg

 

Untitled-1-720x400.jpg

 

Étiquettes : , , , ,

NOEL, LE RETOUR…

NOEL, LE RETOUR…

Les illustrations de cet article ( sauf l’image d’en-tête ) montrent ce que vous pouvez réaliser en pliant les pages d’un vieux livre, sans autre outil que  vos mains….

Ceci est la suite de l’article sur YULE… car tout est lié…

En ce qui concerne les dates, ne jamais oublier que nous avons connus plusieurs calendriers et que nous utilisons, pour plus de clarté, les dates du calendrier actuel. A vous de faire les conversions.

La fête religieuse de Noël (voire celle, civile, du Nouvel An) découle de la fête saisonnière du Solstice d’Hiver, l’originale, basée sur l’observation de la nature et du cycle solaire (« Nolo Hel » nouveau soleil). A Yule s’est ajouté le fait de fêter à part l’année nouvelle puis, tardivement, le Noël chrétien (qui n’existe donc que depuis environ 1600 ans, ce qui est jeune à l’échelle de l’histoire de notre monde).

 

Ce petit Jésus qui failli ne pas avoir d’anniversaire

Ce ne fut pas si  simple de faire naître le petit Jésus (dernier d’une longue liste de dieux et de héros ou de puissants nés d’un vierge  durant la période du Solstice d’Hiver).

Dans les premiers siècles de l’Eglise, cette naissance fut calée au 13 janvier, au 2 avril, au 20 avril, au 28 mars, au  21 mai, au 18 novembre…Ce n’est que tardivement, vers la fin du IVème siècle de l’ère chrétienne, que l’on fixa la date de naissance du petit Jésus au 25 décembre. Date qui  s’explique en raison de la récupération des festivités du Solstice car en contradiction avec les menus détails donnés par les Ecritures (mais cela est encore une autre histoire).

 

La date  coïncidait également avec la fin des Saturnales romaines, Saturnales (très très festives, moments de festins, de dévergondages débridés, d’échange de cadeaux que personne ne voulaient voir disparaître) que l’Eglise s’était employée à éradiquer sans véritablement y parvenir.  En cooptant les rituels anciens et les coutumes existantes, l’Église pensait rallier les peuples païens à sa vision du christianisme, en autorisant aux convertis de continuer à pratiquer leurs anciennes coutumes tout en les renommant avec des noms différents. Le sens originel des festivités fut  dénaturé, mais malgré cela bien des éléments d’origines sont encore présents dans nos décorations et activités durant cette période. Et la cohabitation non religieuse et religieuse de l’affaire est toujours de mise en 2019.

 

Mais cela aurait pu être pire pour le petit Jésus, car il aurait pu être définitivement privé d’anniversaire. A  la fin de l’an 245, Origène, dans sa huitième homélie du Lévitique, repoussa l’idée pécheresse de l’observance de l’anniversaire de la naissance du Christ “comme s’il s’agissait d’un roi Pharaon”. La première mention précise officielle du 25 décembre (de notre calendrier), dans les annales romaines, date de l’an 354 après. J.-C., qui furent publiées en entier pour la première fois par Mommsen.  Le temps que la date entre vraiment dans les moeurs, il se passa encore quelques années. Il fallu donc  presque quatre siècles pour fixer une date d’anniversaire…

C’est à la même période que  l’on célébra aussi, à partir d’une certaine époque, Sol Invictus, le Soleil Invaincu, de même que, plus marginalement, la naissance du dieu Mithra, lui-même divinité solaire. 

 

Les rites et festivités liés au Solstice d’Hiver, qu’ils se rattachent à l’antique  tradition romaine ou aux racines germano-nordiques de la célébration, honorent tous la renaissance progressive de la lumière et de la vie, à partir du point le plus obscur de l’année. La période du Solstice d’Hiver, comprise approximativement entre le 21 et le 25 décembre de notre calendrier, est en effet celle où la nuit est la plus longue, et le jour le plus court. Il s’agit donc de célébrer le réveil annoncé de la nature et de la vie, dans le mouvement cyclique des alternances entre la mort et la vie, la rotation éternelle du cycle des saisons, symbolisée notamment par la roue solaire. Un lent processus de renouveau commence avec le soleil qui brille un peu plus longtemps chaque jour.

 

C’est dans cette même optique de célébration de l’espoir de la renaissance de la lumière et de la nature que se sont popularisées via les traditions germano-nordiques comme romaines les décorations à base de branches d’arbres et d’arbustes à feuilles persistantes et de feuilles de houx…. ces plantes qui demeuraient toujours vertes et qui incarnaient donc le renouveau. Les couronnes dont nous ornons nos portes descendent de celles  – autrefois constituées de branches vertes tressées en forme de cercle  (soleil) – participent de la même symbolique, représentant la plante qui reste verte associée au cercle du cycle des saisons et des renaissances, forme simplifiée de la roue solaire, en l’honneur du soleil invaincu et renaissant. Le sapin de Noël trouve aussi là ses racines quand, dans les temples romains et grecs, des branches de persistant étaient décorés de fruits, de rubans, etc. Plus tard, cette tradition évoluera dans les pays germaniques en un sapin décoré. Le sapin, en sus d’être toujours vert et d’incarner les principes de vie et de renaissance, s’apparente aussi à l’Irminsul des anciens Germains continentaux, ainsi qu’à l’Yggdrasil des anciens Scandinaves. Il est arbre de vie et axis mundi, axe du monde qui soutient et relie les divers plans de l’univers.

On trouve une première mention de l’arbre de Noël,  grosso modo tel que nous le connaissons, à la fin du XV° siècle dans la région devenu l’Alsace actuelle.

La bûche a aussi une longue histoire pour passer des feux allumés en l’honneur (ou pour attirer celui-ci) du soleil renaissant au dessert que nous connaissons. La forme a survécu, certaines choses sont tenaces….

 

 

Le personnage du  Père Noël est issu d’un subtil mélange entre plusieurs personnages mythologiques : le dieu germano-nordique Wotan/Odin, le Saint Nicolas chrétien et le Bonhomme Hiver (représenté par un vieil homme  – le vieil an – que vient remplacer un jeune enfant, figure de l’année nouvelle qui commence avec le retour de la lumière ).  Il y a d’ailleurs plus ou moins confusion ou assimilation, chez les Anglo-Saxons, entre Saint Nicolas et le Père Noël, ce dernier étant souvent désigné sous le nom de Santa Claus, littéralement Saint Nicolas. On pourrait ajouter un autre personnage,  la déesse germano-nordique Freyja, elle aussi divinité pourvoyeuse symbolisant l’abondance et la fertilité.  

 

Le sapin et le Père Noël ne sont pas les bienvenus

L’Eglise va souvent réagir contre le sapin de Noël. Par exemple, en 1933, 1’Osservatore romano (journal du Vatican) le considère, avec raison d’ailleurs, comme une coutume païenne. Les prêtres n’aiment pas le Père Noël. En 1952, ils ont organisé sa pendaison symbolique à Nancy. 

Les Écritures devinrent accessibles lorsque les croyants protestants se débarrassèrent de l’autorité  de l’Église romaine médiévale qui avait le monopole de la Bible. Les étudiants  décelèrent de nombreuses contradictions, en confrontant les croyances de l’époque avec la parole divine. L’un de ces thèmes concernait la célébration de Noël. Selon la onzième édition de l’Encyclopaedia Britannica : « En 1644, les Puritains anglais interdirent toutes réjouissances ou services religieux pour Noël par décret du Parlement, au prétexte qu’il s’agissait d’une fête païenne. » Quand le roi Charles II restaura la monarchie, cette interdiction fut levée, mais elle fut maintenue dans un grand nombre de colonies, en Amérique du Nord.

Ce n’est que dans les années 1840, que Noël fut admis comme un jour férié dans le Massachusetts.

 

Par moment Noël se fait discret. On pense, bien entendu, à la période révolutionnaire, mais pas seulement : « Rien à Paris ne donne l’idée de ce que c’est que Noël. Vous n’avez même pas la messe de minuit . »(E. de GuérinJournal, 1834, p.29). Il serait facile de multiplier les exemples des aventures mouvementées de cette passionnante période  de fêtes et de ses avatars.

Nous avons là un moment  de l’année durant laquelle le comportement humain est  en  perpétuelle évolution, un moment annuel fertile en innovations et qui, sous toutes ses formes, religieuses ou non, a enrichi notre littérature et tous les arts. Et nul doute que les métamorphoses  des festivités de fin d’année continueront.

Qui sait comment nous fêteront la fin de l’année dans 2000 ans ?… Alors que parmi des milliards d’étoiles, le cycle de la nôtre, le soleil, demeura inchangé face  à la fragilité et la mobilité des traditions, des croyances, des idées et des modes humaines…

 

Étiquettes : , , , , ,

DU PAPIER POUR HABILLER LES CADEAUX…..

DU PAPIER POUR HABILLER LES CADEAUX…..

Pour des emballages de cadeaux différents, originaux, personnalisés, tous les papiers dont bons, les pages des vieux livres et tous ces papiers qui sont partout autour de nous… Idéal aussi pour créer des étiquettes…..

Et pour éviter les TONNES de papier qui se retrouvent dans le monde entier le 25 Décembre….

Quelques images…

 

 

1ab3a977679657ccb1e8500eac676dfb--wrapping-ideas-wrapping-papers.jpge701bf00f5b0e51fe9145b6d8340f0e9.jpgil_fullxfull.301270942.jpgil_fullxfull.331084620.jpgil_fullxfull.418178444_fnrb.jpgth.jpgil_570xN.374840654_jtvx.jpgf73396e19d5f631a74f545e3bf0f0657--wrapping-ideas-gift-wrapping.jpgea4ce42b48df3d642aa0cbb313249a76--recycled-book-crafts-old-book-crafts.jpgdd6148565d821bee384a689c083db3a9.jpgbook-giftwrap2.jpg50cc54c2de304249c8531f3e35453d50.jpg03ed4d6a79348e0cb6ab31797551cef9.jpg02bb0428fb315c973bcd89792deb4a39.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

LES FAUX LIVRES DE MAGIE : décoration pour Halloween…

LES FAUX LIVRES DE MAGIE : décoration pour Halloween…

Voici de retour annuel de cette ancienne fête européenne (celte, pour préciser) et son cortège de personnages et d’objets réels ou imaginaires. C’est la seule fête très ancienne – avec les fêtes de fin d’année – dont la décoration évolue et d’enrichit d’année en année

Les faux livres de magie sont devenus un élément incontournable de la décoration d’Halloween depuis un peu plus de vingt ans. L’idéal est de les fabriquer soi-même avec les moyens du bord et d’associer le plaisir de la création à celui d’obtenir un objet unique à peu de frais.

La réalisation est simple : un vieux livre, du fil (ficelle, laine, fil de fer…), des brindilles, des feuilles mortes, des morceaux de bois, du papier mâché et de la  pâte à modeler (pour des formes en reliefs), des tissus de différentes textures, des papiers de différents types, des petits objets pouvant être collés sur la couverture (les petits jouets en plastiques et autres objets miniatures, des petits bijoux de fantaisie, des clefs, des rouages de montre…), de la colle, des ciseaux, de la peinture, du vernis… La plupart des choses dont vous aurez besoin sont généralement déjà à portée de votre main, chez vous et dans votre jardin, dans la nature. Ne pas hésiter à détourner l’objet  de sa fonction. Si tous les objets utilisés sont des objets de récupération ou en passe de finir dans la poubelle, c’est encore mieux. Le reste est une histoire d’imagination. A vous également de trouver votre technique.

Il est également facile de trouver des tutoriaux sur le web ; tapez dans un moteur « diy craft spell book » – (les tutoriaux étant le plus souvent déclinés en images, le langage des sites importe peu.) Vous pouvez aussi télécharger gratuitement des images sur le thème ainsi que des polices (choisir de préférence le moteur de recherche Bing.)

Ces livres personnalisés sont une décoration qui va permettre de sauver quelques vieux livres et qui vous servira pendant plusieurs années.

La majeure partie des créations ci-dessous l’ont été par des amateurs.

Les images ci-dessous proviennent du web et ont été trouvées  dans nom d’auteur. Le copyright appartient à tous ces talentueux créateurs. 

0cb2fd214a9be70b941c43c71e4f647c.jpg001.jpg0be04e5daab5a27ae7643ad9d4dda604.jpg3d8ad98f00281f62ba47fe14eb020639.jpg27c53798ff1199d833042861c0830549.jpg37f6cb1ccaf42731e6fc99bc67c9c21e.png50a81268944541220f9d6c9dbd75a4cb.jpg1187dae85b1fcaeecd36714f22f952c2--halloween-spells-halloween-books.jpg1239ee36de7d8eef59fd0b0de70dee4f.jpg3119ccab3be80f7743dde7ea6bfd4e5d.jpg08614a4c-f4c1-4848-a919-53836b313124.jpg55852ac323f8205338f285285b5f67c6.jpg9257887e6ac9ee3f8509d97bb6e8f02d.jpg375200493c749c4c7bc0d687facfdb27.jpgb6b5d6287569d36bd5315ea789af3b25.jpgb9313fa1707ab38cd6ee32b9ffa02d52.jpgf8f6770a25ec6a076fdfd7738281877a.jpg

tumblr_lsehckGuPP1qfvhw3.png

La réalisation la plus simple : des livres, du papier Kraft et un style feutre

 

Spell-Books-Final-Close-Up1.jpgSpell-Book.jpgimg_2082.jpgil_fullxfull.924081905_7vwt.jpgIBP_SpellBooks_image5.jpgGoblin Altered Book.jpgf389f70913bd6121ecdb3cb8ab08865a.jpgf8c50da3289d7fc91e872a3dcd7fd214.jpgf4bdc4f89d4bc002f7066e653d997b06--halloween-books-halloween-witches.jpgeced41fd703797bf5cab0e7b30a2150b.jpge128b3c7e735b7d95764c4862a3596be.jpgd81470fb0928d27b26ea4d5a951a053f.jpgca65fbc9d00b2f98f5ac3a5c7bdc6e35.jpgbook-of-spells-crafts-halloween-decorations.jpgbookOfHerbs.jpgbfa29da17cbb111b2e6db78b62aa34aa--witchcraft-books-steampunk-witch.jpgae087080bc21a57e3a18864886b3f740.jpg799658502f52b7c957111734e4b514f6.jpg48437872666b5c91cd84206dcf817d16.jpg6878db6ab9c185b41772e276309b16b1--witch-spell-book-spell-books.jpg05178dfb135025e92b1efaf029350146--spell-books-cosplay-costume.jpg3165dae477268a5e24a6e2ca291bfa9b.jpg1187dae85b1fcaeecd36714f22f952c2--halloween-spells-halloween-books.jpg230e4be51c4d4ccc04ca8549a33658c6.jpg77cb38c735d230f755f017476c736b42.jpg71ca0f1cb6aa6aba589301aee586abc2--halloween-books-halloween-crafts.jpg49d854eb08cc56ba54dfe1b0647bf6c9--scary-halloween-decorations-prop-halloween.jpg39ef7b92d7d3fe07e947b282d4f30c29.jpg19a642cf9b7f9ccd18a7858ed6cee3b9--halloween-spell-book-fall-halloween.jpg7d81f895461c46765241e508511f5200.jpg7ba706ed635542db69983c0387816f63.jpg6f6b091173beaf331dad83ec2e67ffc1.jpg05a9f225f030d5a5cd7aa50108b0f689.jpg2be418524098fb8e690c5410259e44dd.jpg1f78667eba4c37fd3283d1d1423078cc.jpg0b1bb124d59f4dd73234ae127e41e50f.jpg

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

LES PENSEURS DE KENJIO…

LES PENSEURS DE KENJIO…

Kenjio, de son vrai nom Daniel Lai, est d’origine chinoise. Il est né et a grandi à Kuala Lumpur, en Malaisie. Il s’est installé aux États-Unis en 2000. Il est titulaire d’un BA en linguistique (2003) et d’un MA en études d’Art / Histoire de l’Art (2006) de la Montclair State University. Il poursuit actuellement un doctorat en criminologie. Lorsqu’il fait une pause dans ses études, il crée des sculptures en utilisant des livres et des figurines en argile. Kenjio décrit ses sculptures comme un « reflet de la contemplation de nouvelles connaissances. »  Il utilise uniquement des livres périmés ou jetés. Il avoue toutefois que lorsque qu’il trouve un livre dont le contenu est odieux, il trouve satisfaisant de le découper et de le transformer en un objet d’art  qui fait sourire.

4b939570eb92398d834488347390552a--book-sculpture-sculptures.jpg

Vous pouvez acquérir l’un de ces sculptures dans la boutique Etsy de Kenjio : https://www.etsy.com/shop/Kenjio

Ici une video pour découvrir les très sympathique Kenjio dans son atelier : https://www.youtube.com/watch?v=EjeMP-doCD8&list=PLDB7BE6C232D65B76

Parfois, nous pensons (presque) avoir (presque) tout vu dans le domaine du book art et des « altered books », domaines explorés  depuis tant d’années par tant de créateurs, que désormais cela ne fera plus que se répéter, se copier, se décliner, se cloner… C’est alors qu’un autre créateur apparaît, qui innove avec poésie et humour, nous étonne encore une fois…et la magie recommence…

Copyright des photos Daniel Lai/Kenjio

3ac51a37d583741b7af2261f1c00d29e.jpg6f936bcfd5afce61dbc6681dc3eb707e.jpg

 

Artist-Daniel-Lai-Writers-Block.jpg7cac636388f7acddf6cd88db93f15ed2--book-sculpture-lai.jpg2095233.jpg1082101945.jpga78b19c085be0f627e6ed668a2036348.jpga9891313afc9819319ae0edcdc127516--art-therapy-altered-books.jpgbbd1d8cfa5faca1d0f68a74690cfeba7.jpgc3295664e6e4d2ea51b2dce2b0ea657b.jpgcontemplating-justice-daniel-lai-kenjio-book-sculptures-1-638.jpgil_570xN.327062122.jpgil_fullxfull.228529128.jpgisla_fullxfull.15836307_mpvul49u.jpg029cc53658dca4b4577fdbfa128b4c0b.jpg8024742d7ffe5472fc5b955e86182ad1.jpgcdb20f0df3b13a26c0d018b88d1a6b37--project-icarus-book-sculpture.jpge419c83e4e4ac29575de4c07935f0883--clay-crafts-paper-art.jpgil_570xN.330609884.jpgil_fullxfull.392267720_qksa.jpgsdvdsvds.jpgThe-Thinking-Mans-Book-Sculptures-by-Kenjio-2.jpgth.jpgil_340x270.1263690596_jooi.jpgil_340x270.720164625_rgc4.jpg053d7b0130742b54761a97c81c6fddd0--book-folding-quilling.jpg8bdd7904041b21e9f37515dd50acc1a1--the-thinker-artwork-ideas.jpgunnamed.jpgThe-Thinking-Mans-Book-Sculptures-by-Kenjio-2.jpgil_570xN.266439239.jpgil_340x270.1680209640_aj06.jpgf472c55a4fa39cdced39bedd4dc4bff4.jpgec74263af9fbfb01c382b75dd6277f79.jpge0e4f3c338716d6a57c6bcb6ba7a42fa.jpg1082101829.jpg56241fedbd32d1537e0c7a11173e9df3.jpg8579e360092565c22f7217e0f8dbaf50.jpg6283f3b93bd48680f22d0d6097d2d38b--book-sculpture-sculptures.jpg678af1cf4a4f7709493404c163ca4c5a.jpg12dc37b1ec1774fa7a956f96b2af3585.jpg05.jpg04.jpg1be53c57936dea4805fa6f7b3049da42.jpg524833f28bb4e0eabf412c36eee8df5e.jpg19.jpg437188AE4.jpg

 

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

BRONIA SAWYER ET LES LIVRES…..

BRONIA SAWYER ET LES LIVRES…..

Bronia Sawyer est britannique. Elle utilise souvent  les livres comme matière première et/ou comme inspiration. Elle explore différentes techniques, différents styles. Son site est ici : http://www.broniasawyer.co.uk/home/4547930967

Quelques images de ses créations…Copyright Bronia Sawyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

LIVRES DE TERRE ….

LIVRES DE TERRE ….

La forme du livre inspire. L’objet-livre réel avec sa couverture et ses pages, ou simplement sa  silhouette très épurée, se décline en porcelaine, grès, faïence…

Un nouvel exemple qui démontre, si cela était encore nécessaire, que le livre fait partie des quelques objets  de compagnie qui titillent toutes les imaginations.

Découvrez, ci-dessous, quelques créations  contemporaines…

WENDY KERSHAW et ses livres en porcelaine. Les pages sont en porcelaine illustrée.

 

 

 

 

SJER JACOBS

 

AMANDA SILK

 

 

 

NIKKI KOMMERKAMP

 

 

 

 

 

 

 

 

EINGEL

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,