RSS

Archives de Catégorie: DON DE MOBILIER

L’OUVERTURE DU VENDREDI MIDI N’EST PAS PROLONGée…

L’OUVERTURE DU VENDREDI MIDI N’EST PAS PROLONGée…

Nous avons expérimenté,  durant deux mois, une ouverture de notre LITTLE FREE LIBRARY le Vendredi de 12h. à 14h. pour permettre aux lecteurs qui travaillent de venir s’approvisionner durant leur pause déjeuner.

Cette expérience s’achève car cet horaire n’a attiré que les lecteurs venant déjà le Samedi.

Nous réfléchissons toutefois à d’autres possibilités d’ouvertures.

La LITTLE  FREE LIBRARY existe depuis six ans. Le principe d’échanges et de dons de livres est désormais parfaitement rodé. La bibliothèque évolue et se renouvelle en permanence. De fidèles lecteurs et donateurs, français et étrangers, nous suivent depuis les premiers jours, d’autres nous découvrent chaque semaine.

Nous proposons actuellement 10 000 ouvrages (voire un peu plus) en très bon état, sélectionnés pour vous offrir le meilleur de ce qui arrive tous les samedis ou que nous allons récupérer en semaine. Romans, romans policiers, espionnage, fantasy, science fiction, anticipation, spiritualité, philosophie,  ésotérisme, psychologie, politique, science, biographies, poésie, théâtre, Histoire (de l’Antiquité à nos jours), romans historiques et du terroir, bandes dessinées, livre pour le jeunesse, livres d’art, etc. Mais aussi vieux livres, ouvrages en anglais, livres de cuisine, cd et dvd, vynils, cartes postales…

Nos points forts : notre longue expérience à différents niveaux dans le domaine du livre et de l’édition et un local situé en centre ville sur le parcours le plus fréquenté de la ville. Idéal pour une petite pause atypique durant le shopping du Samedi.

Nous sommes une Association loi 1901 mais vous n’avez pas besoin de vous inscrire ni de payer une cotisation pour profiter de ce système d’échange, il suffit d’apporter des livres en bon état.

N’hésitez pas à parler autour de vous de la Little Free Library de la rue Saint-Malo. Plus il y aura de lecteurs, plus les livres circuleront et se renouveleront.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY vous proposent 10 000 ouvrages….

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY vous proposent 10 000 ouvrages….

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY – Petite Bibliothèque Libre et Gratuite d’Echange de Livres –  sont fiers de vous annoncer qu’ils ont atteint les 10 000 ouvrages !

En cinq ans et demi, nous avons réussi à loger 10 000 livres dans notre petit espace.  Et il reste encore de la place que nous exploiterons si nécessaire.

Nous trions en permanence les arrivages pour vous proposer ce qui arrive de mieux, par le biais des échanges et des dons, dans tous les domaines et pour tous les âges : romans de loisirs, romans policier,  science-fiction, fantasy, anticipation, espionnage, philosophie, bandes dessinées, Histoire (tous les siècles), biographies, essais, politique, spiritualité, psychologie, littérature pour la jeunesse, cuisine, livres en anglais, langue française, dictionnaires, livres sur l’art, vieux livres, etc., mais aussi DVD, CD et vinyls. Tous les ouvrages mis en rayon sont en très bon état et susceptibles de trouver leur lecteur.

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE peut  également vous informer sur les LISEUSES (spécialité de son Président), mais aussi sur  le  BOOK ART et tous les objets qu’il est possible réaliser à partir de  livres, comme par exemple cette bague (oui, c’est bien du papier! !) réalisée par Jeremy May  :

 

 

Depuis cinq ans et demi, la Little Free Library fonctionne grâce à vos échanges et dons de livres, à la fidélité des lecteurs de tous âges dont certains nous suivent depuis le début, à l’enthousiasme de ceux qui nous découvrent, aux compétences de nos bénévoles, tous venus du monde de l’édition, Merci à tous.

 

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY

50, rue Saint-Malo à Bayeux

Le Samedi de 14 h. à 18 h. toute l’année

Le Vendredi de 12 h. à 14 h. (ouverture dédiée aux personnes qui travaillent pour qu’elles puissent de ravitailler en lecture durant leurs heures de pause.

Pas d’inscription, pas de cotisation. 

Quelques images de notre  Bibliothèque Magique et Insolite, une bibliothèque dans laquelle vous pouvez fouiller, toucher les livres, les feuilleter, les parcourir, sentir cette si particulière odeur de papier et d’encre… Un vrai contact avec de vrais livres :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

EN TURQUIE, LES EBOUEURS SAUVENT LES LIVRES ET OUVRENT UNE BIBLIOTHEQUE GRATUITE……

Partout dans le monde des personnes sauvent des livres et les remettent dans le circuit, leur offrant une nouvelle vie. La dernière bonne nouvelle nous vient de Turquie. Voici encore une  initiative basée sur le bon sens et qui fonctionne sur la récupération, le don de livres et le recyclage. Nous souhaitons la bienvenue à ces sauveteurs dans la grande fraternité des amoureux des livres et nous souhaitons une  longue vie à leur bibliothèque.

Et, ce qui ne gâte rien, l’ancienne usine, sobre bâtiment de briques rouges dans laquelle est installée la bibliothèque, possède de beaux couloirs voûtés qui sont parfaitement adaptés pour la création d’espaces calmes, confortables et conviviaaux.

Ci-dessous, un article complet sur le sujet ;  Copié/collé de l’article paru sur le site CULTUREBOX .  https://culturebox.francetvinfo.fr/livres/a-ankara-les-eboueurs-ont-cree-une-bibliotheque-dans-une .usine-desaffectee-268199

 

A Ankara, les éboueurs ont créé une bibliothèque dans une usine désaffectée

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox

Mis à jour le 19/01/2018 à 17H19, publié le 19/01/2018 à 11H05

La bibliothèque des éboueurs d’Ankara, installée dans une usine désaffectée (16 janvier 2018)

A Ankara, les livres abandonnés revivent entre les murs d’une ancienne usine en briques, où un groupe d’éboueurs a installé, il y a sept mois, une bibliothèque surprenante qui compte déjà plus de 4.750 ouvrages récupérés dans les poubelles lors des tournées de ramassage des ordures dans la ville. Une initiative dont on parle beaucoup, en Turquie et à l’étranger.

La bibliothèque des éboueurs est installée dans une usine d’Ankara abandonnée depuis 20 ans. Ils s’y détendent désormais pendant leurs pauses, avec un bon livre ou autour d’une partie d’échecs.
 
Le lieu leur était d’abord réservée, à eux et à leurs familles, pour qu’ils puissent emprunter des ouvrages pendant 15 jours. Mais elle est maintenant ouverte au public, explique son responsable Emirali Urtekin, qui a décoré son bureau avec des trésors récupérés, comme des magazines ou des machines à écrire.

Il faudrait peu de chose pour que ce bâtiment de briques rouges soit entièrement mis en valeur

Au moins 1.500 livres attendent encore d’être rangés sur les étagères, et les arrivées ne faiblissent pas, ajoute-t-il. Ici, rien n’est gâché : les livres devenus illisibles sont convertis en supports pour les autres et les lampes elles-mêmes sont faites à partir d’anciens tuyaux de cuivre. Outre la bibliothèque, les éboueurs ont aménagé dans l’ancienne usine une échoppe de barbier, une cafétéria, des espaces de repos et les bureaux des administrateurs.

A Ankara, des éboueurs se détendent en lisant dans la bibliothèque qu'ils ont montée dans une usine désaffectée A Ankara, des éboueurs se détendent en lisant dans la bibliothèque qu’ils ont montée dans une usine désaffectée

© Adem Altan / AFP

De « Harry Potter » à Orhan Pamuk

Romans à l’eau de rose, livres d’économie, thrillers, contes pour enfants… les livres sont classés en 17 catégories, un nombre susceptible d’augmenter. On y trouve la saga « Harry Potter », non loin de « Cinquante nuances de Grey », ainsi que des romans de Charles Dickens, J.R.R. Tolkien et du prix Nobel turc Orhan Pamuk.
 
« Nous leur avons donné une deuxième vie (…) et ils sont désormais disponibles gratuitement », se réjouit Emirali Urtekin.
 
La bibliothèque est ouverte 24 heures sur 24 pour les quelque 700 éboueurs qui travaillent dans la municipalité de Cankaya. Elle est tenue par Eray Yilmaz, 20 ans, qui recense soigneusement les entrées et sorties des ouvrages. Selon lui, 147 livres ont déjà été empruntés.

 

Un grand mouvement de curiosité, en Turquie et à l’étranger

« Lire des livres développe l’intelligence des gens, encourage les idées nouvelles (…) Ici nous faisons découvrir ces idées aux gens », dit le jeune homme, salarié à plein temps de la bibliothèque. « C’est quelque chose qui rend plus qu’heureux. J’apporte des livres à ma mère, aussi. »
 
Malik Ercan, un éboueur venu chercher de la lecture pour sa femme et son enfant, a récemment fait visiter les lieux à son cousin qui ne vit pas à Ankara. « Il vient de Sivas (centre de la Turquie). Il en avait entendu parler dans les journaux, il voulait voir. »
 
« De plus en plus d’amis appellent (…) et disent ‘fais-nous voir, c’est très inhabituel' », poursuit Malik Erca, qui travaille avec la municipalité depuis deux ans et demi.
 
La bibliothèque a suscité beaucoup de curiosité, en Turquie et à l’étranger, au grand bonheur de Emirali Urtekin qui explique recevoir désormais des livres en plus, qui ne proviennent pas des poubelles.

 

La bibliothèque vit aussi désormais de dons

Certains en font acheminer depuis d’autres villes turques, ajoute-t-il, et quelques Ankariotes les jettent maintenant dans des sacs plastique distincts des autres déchets pour faciliter la tâche des éboueurs.
 
« Nous recevons beaucoup de visiteurs, mais aussi des donations. Les gens disent ‘c’est un si beau projet, nous voulons le soutenir », sourit-il.
 
Certains découvrent la bibliothèque en faisant du vélo dans la vallée où elle est située, et Emirali Urtekin espère attirer plus de monde avec l’été.

Une bibliothèque mobile dans les écoles

Aucune extension de l’espace actuel n’est prévue pour l’instant mais le gérant planche sur d’autres idées pour réutiliser les livres abandonnés. Il prévoit dès cette année une bibliothèque mobile qui se rendra tous les 15 jours dans des écoles d’Ankara. Certains établissements scolaires qui manquent d’ouvrages ou n’ont pas de bibliothèque ont déjà contacté Emirali Urtekin.
 
Ces visites scolaires seront aussi musicales, avec un groupe de 11 éboueurs utilisant qui jouent avec des poubelles vides et de vieux bouts de métal. Ce groupe est né à peu près en même temps que le projet de bibliothèque, de la même volonté de trouver d’autres activités autour du travail. « Nous sommes heureux », explique le manager. « Cela nous a donné une nouvelle identité. »

Commentaire : Nicolas Lemarignier

 

 
Commentaires fermés sur EN TURQUIE, LES EBOUEURS SAUVENT LES LIVRES ET OUVRENT UNE BIBLIOTHEQUE GRATUITE……

Publié par le 19 janvier 2018 dans Bibliothèque - Library, Craft, DIY,, DIY, Don de Livres, DON DE MOBILIER, Donation - Donateur, Ecrivain writer, Education, Lecture-Reading, Littérature Litterature, Little Free Library, Nouvelle économie, Patrimoine, Récupération Recyclage, Tourisme-Tourism

 

Étiquettes : , , , , , ,

NOUVEAU JOUR D’OUVERTURE : LE SAMEDI AU LIEU DU DIMANCHE

NOUVEAU JOUR D’OUVERTURE : LE SAMEDI AU LIEU DU DIMANCHE

A partir du 19 juillet 2014,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY

ouvrirons le SAMEDI de 14 h à 18 h.

 

Nous sommes toujours à la recherche de livres, même anciens, livres que nous redistribuons gratuitement.

Nous rappelons qu’il n’y a aucune inscription et qu’aucune cotisation n’est demandée. Pour participer, il suffit de passer au local situé 50, rue Saint-Malo à Bayeux.

Tous les genres d’ouvrages sont recherchés, pour les adultes comme pour les enfants. Nous recherchons aussi des livres en anglais.

Le système d’échange de la Little Free Library rencontre un réel succès auprès des lecteurs de Bayeux et des alentours.  Nos rayons en anglais nous permettent de toucher les touristes anglo-saxons qui ont une grande habitude des Little  Free Library. Il sont ravis de découvrir notre minuscule bibliothèque gratuite.

Nous recherchons aussi des dons de petits meubles (petites bibliothèques) car nos actuelles étagères sont pleines.

Merci par avance aux donateurs.

Nous nous déplaçons pour aller récupérer les dons. Pour cela vous pouvez nous laisser un message au 06 51 67 45 45

 

 

 

LIVRES ET DECORATION…

LIVRES ET DECORATION…

Le livre est décoratif, tout le monde le reconnait, même les non-lecteurs. Même s’il est facile d’acheter des vieux livres par caisses entières pour quelques sous dans le but de « décorer » une ou plusieurs pièces, certains préfèrent acheter neuves de « belles fausses reliures » vides achetées au mètre, voire utiliser un trompe-l’oeil peint  (rarement réussi), un poster réaliste, un sticker…

FB-Antique-CaseStudy-1Fausse bibliothèque…

Amusant aussi la « porte secrète » dissimulée derrière des « dos »…Inutile d’acheter ces « dos » chers car en étant patient vous devriez récupérer des ouvrages (Emmaüs,vide-greniers, brocantes…) présentant une usure « naturelle » qui donnera plus de cachet à votre décoration. Rien de plus laid qu’une décoration basée sur des ouvrages ou des reliures neuves dont on s »aperçoit  dès le premier regard qu’il s’agit d’un leurre grossier.

maxresdefaultCréation d’une porte secrète…(voir la video plus bas)…

Mais la plus belle décoration où les livres seront rois et qui « sonnera » juste reste celle où les bibliothèques seront peuplées des livres que vous aimez. Même pour dissimuler des portes, utiliser des vieux dos des auteurs que nous préférons à tout de même une autre allure que les dos d’ouvrages improbables d’auteurs énigmatiques dont tout le monde devinera que vous ne les avez pas lu. Là encore il est facile de récupérer des vieilles éditions  subtilement et naturellement usées de vos écrivains favoris qu’il sera facile de dépecer sans état d’âme. Ne jamais oublier que le tout neuf (sauf s’il est de très haute qualité) est le grand ennemi en matière de décoration et qu’il faut le manier comme un explosif sensible.

99Trompe l’oeil…

IntroCes livres aux reliures naturellement usées se trouvent par milliers. Les acheter en lot pour quelques dizaines de centimes (entre 10 et 50 centimes pièce, pas plus;50 centimes si l’état est vraiment vraiment excellent), mais la plupart du temps vous en récupérerez gratuitement car ils encombrent des centaines de greniers.Ils n’ont généralement qu’un modeste intérêt littéraire et ne valent plus qu’éventuellement le prix du papier. Vous en trouverez par malles entières en salle de vente.Peu de chance de dénicher un livre rare dans ces lots, donc ne rêvez pas trop !

Créer une « porte secrète » : http://www.youtube.com/watch?v=adUWISm_bpI

book-safe-assortment-420x420Les faux livres peuvent dissimuler un coffre-fort, un coffret pour cacher des bijoux ou ses petits secrets…

Quelques sites pour satisfaire votre curiosité 

http://www.tassin-cuir.com/fr/gainerie_art-44/biblioteques-52.html

http://www.manorbindery.co.uk/

boultondisplaylarge PanelPageBuy

http://www.portes-derobees.eu/

http://ericfonteneau.com/bibliotheque.html

Vous trouverez d’autres sites en utilisant les mots-clefs tels : faux livre, faux book, false book, false library, fausse bibliothèque, porte secrète bibliothèque, secret door library…

 

Étiquettes : , , , , ,

PETITE MISE AU POINT POUR LES PROFITEURS…

PETITE MISE AU POINT POUR LES PROFITEURS…

L’ouverture de la LITTLE FREE LIBRARY, le dimanche après-midi est un succès.

Elle a  aussi, hélas,  attiré les prédateurs, les âpres aux gains aux doigts crochus.

ghudurudud

En raison de ces abus, voici une petite mise au point

Nous souhaitons revenir sur l’une des règles liée au fonctionnement plus que centenaire de  la LITTLE FREE LIBRARY : Il  s’agit de la règle de l’ECHANGE : je prends un livre et j’en laisse un autre à la place ! Ensuite, c’est également un lieu de rencontre. Dire « bonjour » aux autres visiteurs-lecteurs est la moindre des choses. Surtout lorsque les rencontres se déroulent dans un couloir d’un mètre de large.

Il s’agit d’échange, de partage, avant tout et non de se jeter sur la marchandise de façon éhontée  simplement parce qu’elle est gratuite. Certains visiteurs se conduisent comme des vautours. C’est petit, c’est vilain, c’est laid…et stupide.

A partir de la semaine prochaine, nous souhaitons que certains soient plus disciplinés et aussi plus délicats avec les livres.

Si la situation actuelle peut  nous permettre  de vous faire une fleur en  vous offrant  de prendre plus de livres que vous en apportez, cela ne veut pas dire que cet état perdurera, nous dépendons des dons dont les quantités sont variables. Nous gérons le stock pour que chacun puisse avoir assez de choix lors de son arrivée.

Les profiteurs déjà repérés, ou à venir, seront systématiquement mis à la porte, voire définitivement interdits de séjour dans le local  et n’obtiendront jamais la carte de membre (gratuite) qui permettra à terme l’accès à une Little Free Library plus haut-de-gamme avec entrée sécurisée.

Si vous avez pris 50 livres sans pensez à en apporter des nouveaux (même seulement 5, si vous ne pouvez pas mieux faire….. mais le geste compte) , vous ne jouez pas le jeu, vous n’ECHANGEZ pas. Il vous faut revoir le sens du mot ‘ PARTAGE ».  Et vous n’avez aucune raison de revenir avant d’avoir lu tous les tomes de votre magot, c’est à dire pas avant plusieurs semaines..

Les lecteurs doivent venir prendre des livres UNIQUEMENT pour eux-mêmes ou leurs enfants.

La présence des enfants est  toutefois recommandée, ils doivent avoir eux aussi le droit de choisir ce qu’ils ont envie de lire, de musarder de livre en livre, de prendre en main leur destin de lecteur. Les enfants sont particulièrement heureux d’explorer nos étagères. Pour eux, c’est un peu comme de visiter la bibliothèque du Père Noël; leurs yeux brillent…

Nous ne voulons pas voir des personnes partir les bras chargés de livres pour leurs voisins, leurs amis, le cousin de la belle-soeur du facteur, le neveu du boulanger et j’en passe sur ce que nous avons déjà entendu comme « excuses ». Nous nous chargeons personnellement d’alimenter les personnes ne pouvant se déplacer (handicapés, malades, etc.), il suffit de nous les signaler.

Quant à ceux qui pensent revendre les livres récoltés, nous ne pouvons que leur dire qu’ils perdent royalement leur temps, que ces livres n’ont aucune valeur  sur le marché de l’occasion au-delà de quelques dizaines de centimes.

SOUVENEZ-VOUS QUE

Le lecteur vient d’abord CHERCHER UN LIVRE POUR SE FAIRE PLAISIR

C’est cela l’esprit de la LITTLE FREE LIBRARY !

Il faut que le système profite à tous. Nous serons désormais extrêmement vigilant et fermes.

Nous sommes en période de test. S’il s’avère qu’il y a trop de prédateurs, nous mettrons rapidement en place un système qui découragera définitivement les indésirables et  permettra de recevoir uniquement  les vrais lecteurs respectant les règles du jeu.

9782207114063FS   41SWSRJ8B0L._AA220_ 51CD081TFAL._AA220_

41rj5F359+L._AA220_

 

41GV1E5wxoL._AA220_ 51GRH9KRX4L._AA220_

51sJyFJmQ+L._AA220_ 9782203011762FS  9782815903998FS 9782950524492FS

Bothorel-Jean-Le-Bal-Des-Vautours-Livre-848870469_MLL97827646031231

cvxcvxvxc 41H3FJSC6JL._AA220_

 

 

Étiquettes : , , , , , ,

IMAGE DU JOUR : Un livre et un chat, une cohabitation parfois héroïque…

IMAGE DU JOUR :  Un livre et un chat, une cohabitation parfois héroïque…

Une image que nous nous devions de partager. Beaucoup de lecteurs amis des chats et des livres reconnaîtront ces moments particuliers où le chat, le livre et le lecteur partagent le même fauteuil, canapé, lit…. Aucun mystère, pour l’auteur de ce dessins, c’eet du vécu…

Ceci est un vrai chat

Copyryght : Idamnfunny.com
 

Étiquettes : , , , , ,