RSS

Archives de Catégorie: Carte postale Postcard

LE VIEIL AN ET LE NOUVEL AN…

LE VIEIL AN ET LE NOUVEL AN…

Ce petit article va clore la série que nous avons commencée avec celui consacré au thème de YULE, le Solstice d’Hiver. Le mélange des traditions, des rituels qui commence à Yule et se poursuit à Noël trouve sa scène finale au Nouvel An

6b7bc0a8d9ac2b0726f81216d150a6a7.jpg

On va retrouver, pour la nouvelle année, deux personnages : un vieil homme dans le rôle du Père du Temps (Father Time) et un jeune enfant dans le rôle du Nouvel An.  Le Père du Temps porte les attributs de la Mort, le sablier et la faux. Il est marié à la Mère Terre. Il représente le passage du temps.  Il faudrait là aussi aller voir du côté de l’Antiquité, chez les Grecs et Chronos, chez les Romains et Saturne. Sa représentation dans les arts se retrouve dans bien des cultures. Un amalgame s’est produit  dans l’iconographie saisonnière entre le Père du Temps et le Vieil An.

L’enfant, le Bébé Nouvel An (Baby New Year), représente  à  la fois une naissance (le Nouvel An) et une renaissance(le cycle des saisons). L’année n’est jamais représentée que par ces deux âges : le bébé (ou un très jeune enfant) et le vieil homme.

On trouve parfois le Père du Temps accompagné d’une jeune fille ou femme.  Nous ne trouvons pas d’explication pertinente.  Est-ce une représentation de Mère Terre ? Peut-être s’agit-il simplement d’une recherche graphique ou de dessinateurs décidés à innover pour une raison quelconque. 

 

b2f1c6b75d16d6e3315d12c80b94e968.jpg

 

La littérature  et les archives concernant les fêtes et les traditions sont riches  et il est possible de trouver des ouvrages pointus et des thèses sur ces sujets. Les différentes archives (municipales, départementales, régionales, notariales, religieuses, hospitalières, celles des présidiaux, des anciennes corporations, les archives privées  et bien d’autres sont une mine sur les traditions et leur grande plasticité. Il  faut se méfier des ouvrages qui ne se basent pas sur des recherches satisfaisantes. Il y a encore trop d’ouvrages en circulation qui sont le fait d’amateurs peu éclairés qui continuent à propager de vieilles erreurs.

56a426cfb7a239690fec1b8890aee1e9--vintage-pictures-holiday-cards.jpg

Les traditions – et c’est un paradoxe – n’ont jamais une très longue existence, elles sont loin d’être statiques, définitives et persister dans un état donné, figé, fixé. Le point de départ, l’idée de départ  ou l’événement originel reste généralement reconnaissable au fil des siècles malgré l’empilement des  manipulations. Les dates (ou périodes), elles, restent pratiquement les mêmes car on ne peut modifier le cycle des saisons. Mais les rituels se déforment très rapidement. Le mythe d’une immémoriale ancienneté des festivités annuelles fit longtemps croire que les rites, les coutumes, les fêtes religieuses, les fêtes saisonnières agraires étaient vécus de la même manière qu’à des périodes très antérieures, que rien n’avait changé depuis le début. La faute en est aux folkloristes qui inventorièrent  sur le terrain au XIXee siècle, cela mêlé à une vision naïve d’un passé idéalisé. En réalité, la majeure partie  des éléments  de cette culture populaire (grandement campagnarde) qu’ils collectèrent ne datait que de l’époque de Louis XV et de Louis XVI et avait déjà bien évoluée.

bad94175faf6449b77d86551a74d6154.jpg

Les curieux qui fouillent sérieusement dans les Archives vont de surprises en surprises, obligés de reconnaître qu’entre ce que l’on raconte au café du Commerce   ou au coin du feu et la réalité,  la marge est large. A côté de la façon dévergondée (et le mot est faible), débridée, violente souvent dont nos ancêtres ont vécus les fêtes annuelles (même religieuses), comportant de plus des paramètres politiques et financiers non négligeables, les festivités actuelles sont bien sages pour ne pas dire  bien insipides. Nous n’avons que deux modestes réveillons (et deux messes pour les Chrétiens, celle de Minuit et du Jour de Noël) alors que nos lointains ancêtres, privés de travail aux champs durant l’hiver, se défoulaient durant plusieurs jours. Quelquefois les festivités disparaissaient durant un temps, en raison d’une guerre, d’une famine, d’une sévère épidémie,  un changement d’idéologie (comme lors de l’émergence du protestantisme qui   – dans les villes et régions conquises – fit le ménage dans les coutumes qui allaient – il est vrai – parfois vraiment loin dans l’indécence.) Des moments de puritanisme croisent ainsi des moments de débauche  (et là encore le mot n’est pas trop fort.)  Des milliers de documents, décrets, jugements, procédures, lois, écrits de témoins, etc. nous peignent un tableau épique des fêtes d’autrefois qui n’ont rien d’un chromo ou d’une mignonne carte postale. Les  autres fêtes , rurales  ou  citadines, religieuses ou non, de l’année étaient aussi prétextes à des débordements que nous serions bien en peine d’imiter aujourd’hui..

 

COMMENT PEUT NAITRE UNE TRADITION ?

Un événement, une observation de la nature, le développement d’une idéologie, etc. peut être un point de départ. Peu importe le prétexte.

Prenons l’exemple d’une tradition récente chez nos voisins britanniques, une tradition née d’un événement politique : la Guy Fawkes Night, la Nuit de Guy Fawkes. l’anniversaire de la Conspiration des Poudres ((ou encore :  Bonfire Night, Plot Night,..). Le 05 novembre 1605, onze conspirateurs catholiques anglais menés par Guy Fawkes et Robert Catesby tentèrent de faire sauter, à l’aide de trente-si x barils de poudre, le bâtiment du Parlement, à Londres, alors que le roi James 1er y était présent. Le complot échoua, les conspirateurs arrêtés furent exécutés. Depuis, le 5 novembre, on commémore cette nuit. On confectionne des mannequins de paille à l’effigie de Guy Fawkes (the guy), ils seront brûlés sur les feux de joie. Les enfants portant un masque de Guy Fawkes, ou promenant un mannequin, mendient  » A penny for the guy ». Avec le temps, des tirs de feux d’artifice ont été ajoutés. On chante aussi des  chansons, des comptines  populaires bien que celles chantées actuellement soient moins violentes que celles d’autrefois (vous les trouverez facilement sur le web.) Comme toutes les traditions, celle-ci connait des évolutions. Ainsi, des objets symbolisant le malheur sont parfois ajoutés au bûcher. Sans compter des variantes locales.

Le masque de Guy Fawkes est connu de tous car il est  celui utilisé par les Anonymous, un groupe actif de cybermilitants.  Guy Fawkes en personne, son nom ou son masque sont présents dans la littérature, au cinéma, dans des jeux.

 

1910-Greetings.jpg

Petits Objets de Compagnie aime le papier imprimé, tous les papiers imprimés et les incontournables cartes de voeux qui racontent tant de choses sur une si petite surface…

Les cartes anciennes nous proposent le Vieil An/Père du temps et le jeune Nouvel An, sur d’autres l’enfant est seul en scène sur des cartes qui se veulent légères, humoristiques.

Mais laissons les images conter tout cela….

Nous commençons par la rencontre du Vieil An et du Nouvel An…

1c0e8c2f654cf93123fa17df90a899f7.jpg

 

56a426cfb7a239690fec1b8890aee1e9--vintage-pictures-holiday-cards.jpg31f88dc49472957a611ce880a694ce40.jpg9f01ec9f1796b73903e4402448355070--new-year-greetings-time-time.jpg

4ee82dee5ccf24ce588538f4c1bfac4e--time-time-father.jpg

 

56a426cfb7a239690fec1b8890aee1e9--vintage-pictures-holiday-cards.jpg

OldDesignShop_BrundageNewYearPC.jpgvintage_new_years_greetings_card-r3c11813dea0341358a60107a97ed44e0_xvuat_8byvr_512.jpg

kid-scythe-new-year-old-man-hourglass-greeting-card.jpg

 

5188cc9d03f7d7bdf6c8b5a44591ef72.jpg

 

 

gettyimages-463905171-2048x2048.jpggettyimages-520828525-2048x2048.jpggettyimages-629557513-2048x2048.jpg

image

Assez rare, le Nouvel An représenté avec le Père du Temps est une petite fille. Le Bébé Nouvel An, bien que le sexe soit indéterminé est considéré comme un garçon.

th.jpgnew-years-cards-angel-by-first-of-january.jpgnewyear-clipart-graphicsfairy004c.jpg

il_fullxfull.205167455.jpgil_570xN.378978719_oy1o.jpgd420cdc91ee2062dc60848890009158d--vintage-clipart-vintage-cards.jpg8438424ef5c362b9a6eb6df90a027f35--vintage-greeting-cards-happy-new-year.jpgc824dfd860dc5c38bc2b5b1fe3fc9c82.jpg

 

il_570xN.386010829_jbut.jpgbaby-new-year-father-time.jpg

31193c3b5c651118a7eaf1817364e9d7.jpg

 

449fedddaf6e5da6f1b2fb45f8807a68--vintage-cards-vintage-postcards.jpg

 

Le petit enfant sans le vieil homme

 

vintage-postcard-new-year-s-eve-greetings-embossed-gilt-baby-new-year-08362309fc5da027d2cbfdc535696186.jpgLovely vintage New Year card (20).jpgnewyearbabychampagblog.jpge12eff0a0b79ba5403d9fbb4f4c65565--new-year-greeting-cards-new-year-greetings.jpgd3d17542dcac46d7e35af7fc9cfdd9c0--happy-new-year-cards-happy-new-year-everyone.jpgbfcd52b3d8759773849c848d6004c6cd.jpgbe7eb8d1957bab796a7ca8d5b2595226--christmas-greeting-cards-christmas-greetings.jpg5310618767_48e4a0d69b_b.jpg563024.jpg23191c97513be25cf4d0d6bb68849dd3--diy-vintage-vintage-cards.jpg820c6450dba9d0f31b9e62d05ce66761.jpg80cf7e0324944fa419cf658bf880c503--vintage-clipart-vintage-cards.jpg9f3bea87b7a6803e0aba4e9cb5811440.jpg9cecaadf8717e0efce55ca790ee0555a--new-year-card-happy-new-year.jpg9a2277ef07180f90736cb6dfa9217279--vintage-signs-vintage-cards.jpg4b438511309a73d4fff534f4a161cfc9.jpg3a9a01c8f991b30a18c5363b9a2a3240--vintage-greeting-cards-vintage-postcards.jpg1cba868a9af1947ab80a1abb0c5d73be.jpg

0fc44493372c93e0a88ee01cad7b4b21--happy-new-year-vintage-cards.jpg

 

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

LA COULEUR DU PERE NOEL….

LA COULEUR DU PERE NOEL….

Tous les ans revient la même question concernant la couleur du costume du Père Noël. 

On cite souvent l’histoire de la publicité Coca-Cola pour expliquer la couleur rouge. Mais ce n’est pas si simple. Cette publicité à  – sans doute –  fixé UN style costume  très épuré, une bonne image publicitaire jouant avec le rouge (couleur que l’oeil humain détecte le plus rapidement) : veste rouge courte ceinturée, pantalon rouge, bottes sombres, bonnet rouge, fourrure blanche, vieil homme  dodu avec une longue barbe fournie…. On trouve cependant la couleur rouge,  la veste courte ceinturée et le pantalon dans les bottes (pantalon pas toujours de la même couleur que la veste), le bonnet, la fourrure (pas toujours blanche) et la barbe bien avant la publicité Coca-Cola, même si cet habit n’était pas majoritaire dans les représentations anciennes du personnage…

4146179200_241ba363c8

Une riche iconographie (notamment de la période victorienne) nous présente un vieux monsieur barbu, pas du tout enrobé, vêtu de couleurs diverses. Ces images sont intéressantes à décrypter car s’y mélangent  toutes les légendes, tous les mythes, les symboles et les faits réels anciens ou contemporains concernant cette fin de décembre : Saint Nicolas, le Bonhomme Hiver/le Vieil An, le roi Houx et sa couronne, Wotan/Odin, le sapin et ses bougies allumées (le retour de la lumière, Solstice), les cadeaux,  les enfants (le renouveau de la vie), etc.  Concernant l’actualité, les jouets permettent de voir quels étaient ceux qui étaient alors à la mode.

Ces petites images racontent des histoires qui finissent par n’en faire qu’une, une histoire  qui débuta dans un « il était une fois » lointain, un  jour qu’en attendant  le retour de jours plus longs quelques hommes s’en  racontèrent le premier chapitre…Une histoire sans fin.

4145420239_1529f0ca31

4146178084_e6685cacce

il_fullxfull.617642623_buy4

 

0b7f7ca6591e71819a4deff6e1a9c8c5

green_santa_vintage_merry_christmas_card-r9783fcc3ce954b7d97aba79e7c5e515a_xvuat_8byvr_512

Victorian-Santa-Claus-Images-9

santa claus vintage 158

12c6aa49c2b37a65dcd87cb281bc6fe8

 

19f26ef71d95557fa7f922d65f050213--christmas-postcards-vintage-christmas-cardsSanta in Blue with Christmas Tree

15d27d213b74f66e595761c7f5658349

victorian-santa-claus-jewel-box-holiday-card

santa painting vintage image graphicsfairy3

17JollyChristmasSanta_1908_100

cd9141-old-world-santa-christmas-card

victorian-santa-printable-christmas-cards

25b6028eb2cd6430140d82d1ad83515a

41f4f5a7e65a1ea07ea40207b3b716c4

Vintage Sinister Santa Christmas Card (1)

43c84292a1f55b5740bb58da90370d46--christmas-postcards-christmas-greetings

54e868b711698f9b70d0d2986dafd14d--christmas-postcards-vintage-christmas-cards

57a331ae48ca6726beb48d32e401d496--christmas-post-antique-christmas

Vintage Sinister Santa Christmas Card (2)


 

58f4df03fd2c7cd795486d5783f1f62461HxyIY8h7L._SL500_AC_SS350_

Santa PostCard 2

vintage_christmas_card_santa_claus_angel

67e1702b29b6f742b68eb94b2aadb861--christmas-postcards-christmas-images

vintage_christmas_santa_card-rd0eaa6bb7ff84c0da95eebf65ec29bbd_xvuat_8byvr_540

cxcvxcv

072aa315b01ba8574897e734f5fc51c4

vintage_german_santa_christmas_cards-r4bdcb9a7c7374307965338da2cd404e7_xvuat_8byvr_512

 

vintage_german_santa_christmas_greeting_card-r80a9489a3d4d4ab0a5136721564473c1_xvuat_8byvr_324

d19aeabf647e46a936b2f7eb0bb0a8e3

d939f4412ee55d76b3669cecb258aac1

 

de66af1343374edf95d2f71919cf6491--santa-paintings-christmas-images

 

e0b0bbaf9e81fd23e84406c781298ac8

Vintage-Christmas-Santa-Image-GraphicsFairy-658x1024

santa-claus-traditional-santa-inspirational-quotes-cafe-com-10342791

370ef3eacdf79e7cd75d1f8503ce9f11--vintage-santas-vintage-ornaments

vintage-little-girl-santa-claus-christmas-tree-toys-holiday-card

e1b6d96e71bc17cffa1b80da7537abcc--postcards-germany

395f3ca2596649a0a2e888e79c844189

 

santa-german-1910-xmas

546fe9c2843727e733ea6ad7c3faa450

edc9efc6fe266656497e41836e3d8b92

978a55b5222adc687e492c0ba6e683ab--christmas-postcards-vintage-christmas-cards

SantaLetterVintageGraphicsFairy

Vintage-Santa-Christmas-Card-Old-Design-Shop-SM

edee551eddc1493dde8a35cf714af3ad

2013_02_05_14_47_06

Vintage Santa painting doll

vintage-santa-claus-clip-art-holly-snow

2313ddf16545a14522060bb7121a233f

f692c89b03e418dd7b945edbf556a3a2--green-gloves-xmas-decorations

father-christmas

2313ddf16545a14522060bb7121a233f--santa-christmas-blue-christmas

father-christmas-green-coat-christmas-tree-toys-greeting-card

5205e9b6be9b855280995a83821f2704--vintage-santas-vintage-christmas

fd9f603e5c821a8a9dfd836445afd921--st-nicholas-day-christmas-postcards

Green Father Christmas

9904aa929d427f115db0c39da2c0355e

Vintage-Santa-with-Sleigh-Image-GraphicsFairy

vp2p0vkd

xcwxcw

 

36055_vintage_victorian_santa_christmas_cards-777x575

xmas_261

36058_victorian_santa_vintage_christmas_cards

xmas_768

45415fe7ff90d1e7bd4bc74205d4650e

62069a6996297a9abd8ec09fb2282ed9--christmas-labels-christmas-images

853689f0659df85842efccb31afa19a9

4325519e32c66de035d81ea88db2fa3e--victorian-christmas-christmas-christmas

2132539738_c743a0841e_b

3794092024_bf5f6bc8e0

4145419307_ed0ec5ef33

4145420429_30a1c1a3bb

4153943431_a756fe32df

4154723090_6dd4f0cc11

4177678124_5bd0123df8

 

5164076117_2176b7c050

 

6411993719_26e1a25312_b

5270576694_07e5fcf03b_b

a6cb9e70e7496274f136319a2ba51398--christmas-postcards-vintage-christmas-cards

a7d67f51b7c919872400d14680d0a5ed

a83d6d417d54fc80f3a5ac29b1940d1f--merry-christmas-greetings-santa-christmas

abc0a3e1a674c412c5a14a1ba2955a55--christmas-images-christmas-art

ad3043c5d8b7d00a380794c2aa6b1415--holiday-postcards-vintage-postcardsAntique-Christmas-Santa-Postcards-and-Vintage-Illustrations-24

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

NORMAN ROCKWELL : UNE EXCEPTIONNELLE EXPOSITION à CAEN…

NORMAN ROCKWELL : UNE EXCEPTIONNELLE EXPOSITION à CAEN…

Les illustrations de cet article sont Copyright Museum Norman Rockwell

42 tableaux seront exposés du 10 Juin au 27 Octobre  2019 au Mémorial de Caen.  Le prix du billet n’est que de 10 euros. Nous vous conseillons de réserver sur le site du Mémorial, un nombre limité de visiteurs étant admis par heure. https://billetterie.memorial-caen.fr/Vue/Rockwell/expoRockwell.php

 

Norman Rockwell (1894-1978) est l’un des plus célèbres peintres et illustrateurs américains. Tout le monde a déjà vu l’une de ses toiles ou l’une de ses illustrations pour des couvertures de magazine (321 couvertures époustouflantes pour le Saturday Evening Post de 1916 à 1963) ou des ouvrages de fiction. Ses oeuvres hyperréalistes ont été diffusées appliquées sur de nombreux supports. Scènes de la vie quotidienne des Américains moyens, images plus engagées, illustrations d’ouvrages de fiction, scènes humoristiques, ironiques ou caricatures…Le style Rockwell est reconnaissable au premier coup d’oeil. On en comprend les influences et on devine quels peintres et illustrateurs d’hier et d’aujourd’hui ont étudié son héritage. 

 Au moment de la Seconde Guerre mondiale, Norman Rockwell s’engagea sur le front politique et, en 1943, il se fit connaître du monde entier avec sa série de toiles Les Quatres Libertés (the Four Freedoms). Ces tableaux représentent la liberté de culte, de parole, la liberté  de vivre à l’abri du besoin et celle de vivre à l’abri de la peur. 

Cette exposition en tournée est proposée par le Norman Rockwell Museum et Caen est sa seule étape en Europe.  Site du musée Rockwell : https://www.nrm.org

Rockwell reconnaissait qu’il lui était parfois difficile de peindre toujours seulement d’après imagination. Il utilisa donc la photo pour insérer des scènes dans ses compositions. Partant d’une idée générale,  divers éléments dont il avait besoin étaient photographiés. Les personnages l’étaient individuellement ou à plusieurs, souvent en studio. Perfectionniste, il voulait l’exactitude dans les détails les plus banals et des accessoires  authentiques. Il savait obtenir de ses modèles la pose et l’expression faciale souhaitées. (Il existe des photos amusantes de Rockwell montrant les poses et les expressions qu’il recherchait.) Il utilisait ensuite un projecteur  pour afficher les photos  (toujours en noir et blanc). Il combinait et esquissait les  éléments de chaque photo, construisant progressivement l’image jusqu’à  obtenir la mise en place désirée  Ce procédé a été utilisé par Rockwell pendant une grande partie de sa carrière. 

11/28/1939-ORIGINAL CAPTION READS: Norman Rockwell, artist. Photo shows Rockwell painting with smoking pipe in his mouth.

En 1963, Rockwell  mit fin à sa collaboration avec le Saturday Evening Post  car on lui imposait  trop de contraintes, une ligne éditoriale qui  lui interdisait d’aborder des sujets plus complexes. Il travailla ensuite pour Look explorant les aspects les plus sombres de la vie américaine, tels que la lutte pour les droits civiques dans les années 1960. 

Interaction fascinante entre la photographie et la peinture, la façon dont Norman Rockwell créait ses tableaux et ses illustrations ne nous parait pas du tout une « tricherie ».  Il y a loin de la photo originelle à la toile finale. Chaque artiste à ses méthodes, ses recettes secrètes et nul doute que Norman Rockwell aurait utilisé les logiciels de traitement d’image.

Norman Rockwell n’a pas été le seul à utiliser la photographie comme outil de création complémentaire, certains artistes l’ont utilisée avant lui, d’autres après lui. Les dessinateurs de pin-up ont aussi beaucoup travaillé d’après des photos. L’arrivée dans les années 80  des premiers  logiciels de traitement numérique des images a ajouté un outil dans la trousse des créatifs, outil qui facilite les montages préliminaires, la recherche de mise en place.

Et, pour rappel, Utrillo travaillait d’après carte postale.

Rockwell n’était pas son propre photographe. il préférait recruter  des photographes  pour effectuer les prises de vue et les tirages. La plupart des photos ont été réalisées par trois hommes: Louie Lamone, Gene Pelham et Bill Scovill.

Rockwell a décrit ce modus operandi  comme «une forme de basse tricherie, une béquille déshonorante pour dessinateurs paresseux, une trahison des principes artistiques», traitant son projecteur opaque comme «une machine perverse, inartistique, créant des habitudes, paresseuse et vicieuse… J’en utilise un souvent et j’en ai honte. Je le cache chaque fois que j’entends des gens venir. »

(Original Caption) Photo shows painter Norman Rockwell seated in front of one of his paintings. (Photo by George Rinhart/Corbis via Getty Images)

Affiche d’une exposition passée qui montrait les photographies utilisées par Norman Rockwell pour composer certains de ses tableaux et illustrations.

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’OUVERTURE DU VENDREDI MIDI N’EST PAS PROLONGée…

L’OUVERTURE DU VENDREDI MIDI N’EST PAS PROLONGée…

Nous avons expérimenté,  durant deux mois, une ouverture de notre LITTLE FREE LIBRARY le Vendredi de 12h. à 14h. pour permettre aux lecteurs qui travaillent de venir s’approvisionner durant leur pause déjeuner.

Cette expérience s’achève car cet horaire n’a attiré que les lecteurs venant déjà le Samedi.

Nous réfléchissons toutefois à d’autres possibilités d’ouvertures.

La LITTLE  FREE LIBRARY existe depuis six ans. Le principe d’échanges et de dons de livres est désormais parfaitement rodé. La bibliothèque évolue et se renouvelle en permanence. De fidèles lecteurs et donateurs, français et étrangers, nous suivent depuis les premiers jours, d’autres nous découvrent chaque semaine.

Nous proposons actuellement 10 000 ouvrages (voire un peu plus) en très bon état, sélectionnés pour vous offrir le meilleur de ce qui arrive tous les samedis ou que nous allons récupérer en semaine. Romans, romans policiers, espionnage, fantasy, science fiction, anticipation, spiritualité, philosophie,  ésotérisme, psychologie, politique, science, biographies, poésie, théâtre, Histoire (de l’Antiquité à nos jours), romans historiques et du terroir, bandes dessinées, livre pour le jeunesse, livres d’art, etc. Mais aussi vieux livres, ouvrages en anglais, livres de cuisine, cd et dvd, vynils, cartes postales…

Nos points forts : notre longue expérience à différents niveaux dans le domaine du livre et de l’édition et un local situé en centre ville sur le parcours le plus fréquenté de la ville. Idéal pour une petite pause atypique durant le shopping du Samedi.

Nous sommes une Association loi 1901 mais vous n’avez pas besoin de vous inscrire ni de payer une cotisation pour profiter de ce système d’échange, il suffit d’apporter des livres en bon état.

N’hésitez pas à parler autour de vous de la Little Free Library de la rue Saint-Malo. Plus il y aura de lecteurs, plus les livres circuleront et se renouveleront.

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

LA MAGIE INTACTE DU LIVRE ANIMé ou POP UP BOOK…

LA MAGIE INTACTE DU LIVRE ANIMé ou POP UP BOOK…

Le livre animé est un objet magique.. Ces  papiers découpés conservent toute leur séduction et leur « merveilleux », dans le sens étymologique du terme.

Le livre animé est aussi appelé « livre à système », « pop-up book » en anglais, Leurs divers éléments se soulèvent, des volumes se créent, des tirettes font apparaitre dans personnages, des roues tournent…

Le copyright des photos appartient aux photographes et aux créateurs. Leurs noms étant souvent difficiles à trouver, nous faisons donc cette annonce globale.

L’origine en est lointaine, les racines plongent certainement dans l’Antiquité quelque part en Asie. C’est cependant à la fin du Moyen-Age, dans les manuscrits savants (anatomie, astronomie, voire religieux…) que ces « images animées » se font connaître : figures anatomiques dont on peut soulever les feuillets pour découvrir les différents muscles, puis le squelette. Quant à la volvelle, il s’agit d’un système de disques mobiles superposés qui permet d’animer une image,pour par exemple calculer les cycles de la Lune, montrer le mouvement des étoiles. Ce sont donc les ouvrages savants qui vont développer, en premier, cet art. L’essor de l’imprimerie va permettre de multiplier ces ouvrages et les animations de devenir familières.

VOLVELLE

Volvelle

Cosmographie de Petrus Apianus - 1524

Cosmographie de Petrus Apianus – 1524

On considère généralement que le premier “livre à système” est la Cosmographie de Pierre Apian, Des disques mobiles y montrent les mouvements célestes. Cet ouvrage n’était certainement pas unique en son genre. Il y en eut  certainement d’autres qui ne nous sont pas parvenus. Ci-dessous, trois volvelles d’Apian (APIAN (Petrus). Cosmographie, ou Description des quatre parties du monde, contenant la Situation Division, & Estendue de chascune Region & Province d’icelles.)

APLAN

La cosmographie d’Apian par Gemma Frisius a connu maintes au XVIe. Bien que le texte original d’Apian (Cosmographicus liber) fut édité en 1524, le plus ancien exemplaire catalogué est, à notre connaissance, une édition d’Anvers de 1529 détenue par la Cathedral Library.

 

L’ouvrage animé ancien le plus célèbre et le plus curieux a été édité en 1677. Il s’agit de Confession. Y sont répertorié tous les péchés possibles et un système de languette correspondant à chaque péché tentait à faciliter la confession. L’ouvrage sera réédité jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. (Et soyez sûr que nous regrettons vraiment de ne pas en avoir trouvé de photos….

Les premiers livres à système pour enfant apparaissent en Angleterre en 1765 (Arqulinades, de Robert Sayer). Vont apparaître également les « livres magiques » dont le contenu est différent selon la manière dont ils sont ouverts. Apparaissent aussi les « peeps shows » ou « décors avec profondeur », comme une petite scène.

Le XIXe siècle sera l’âge d’or du livre animé. Il se déclinera sous diverses formes : personnages découpée à disposer dans un décor, livres à volets, livres à disques, livres à tirettes, livres en relief animés ou non. On voir même arriver les livres à musique. Les idées pour animer les ouvrages foisonnent car les innovations techniques, telle la lanterne magique ou encore la photographie stéréoscopiques viennent s’installer dans le paysage et il faut innover pour conserver les parts de marché.

Les éditeurs font preuve d’imagination et de dextérité. Lothar Meggendorfer, l’un des plus celèbres anime plusieurs sujets avec un seule languette.
Le plus célèbre des créateurs du XIXe siècle est l’allemand Lothar Meggendorfer, qui parvient à animer jusqu’à cinq sujets avec une seule tirette, Il créera un superbe cirque en relief peuplé de 450 personnages.

En France, on adapte les ouvrages anglais et allemand, puis une production française émergera.

La production est riche. Les contes traditionnels, les contes pour enfants vont être tous exploités, les ouvrages documentaires (sur la faune, la flore, etc) sont les plus courantes.  il existe une production très rare de livres érotiques animés. (Portes et Fenêtre, en 1840).

Les « pop up »vont également séduire les publicistes et tout les créateurs d’images, notamment dans le domaine de la carte postale.

Jusqu’à la Première Guerre mondiale, les ouvrages aninés me vont pas tellement évoluer. Puis des éditeurs d’ouvrages pour la jeunesse vont relancer le genre entre les deux guerres.

Il faut attendre  1935 pour qu’un ouvrage connaisse un énorme succès : Mickey Hop-Là, par  Disney.

C’est après-guerre que des créateurs vont commencer à s’emparer de cet art. Dès les années soixantes, le terme ‘pop-up » devient courant. Les éditeurs américains relancent le genre et des centaines de livres plus inventifs les uns que les autres arriven en librairie. Tous les contes pour enfants sont revisités ainsi que les aventures de héros plus modernes. Les meilleurs Illustrateurs du moment participent à ce nouvel essor.

Le « pop-up » le plus vendu dans la monde reste La Maison Hantée, de Jean Pienkowski. Pour cette création de 1979, il a utilisé tous les systèmes d’animation connus. Le livre est également sonore.

 

 

 

 

Le livre animé est de nos jours un secteur éditorial proposant des milliers de titres. Le livre animé et le « pop-up » sous toutes ses formes sont désormais déclinés aussi en pièce unique que l’on peut acquérir dans diverses galeries d’art, de nombreuses expositions sont organisées dans le monde. Les musées les engrangent dans leurs fonds permanents.

 

Fabriquer une image « pop up »  n’est  pas vraiment  compliqué. C’est une affaire de géométrie, de calcul précis, d’une découpe parfaite et d’une bonne dose de patience pour les plus complexes. Pour s’initier, le plus simple est de commencer par la simple carte de voeux et d’ajouter petit à petit des motifs. Les plus spectaculaires pop up ne sont pas forcément les plus complexes lorsque l’on sait comment fonctionnent le découpage. Fabriquer des cartes ou petits livres animés est même actuellement une des activités courues dans le monde très actif du DIY.

Les livres se sont toujours appropriés les avancés technologiques qui pouvaient l’améliorer à mesure qu’elles naissaient : les livres profitèrent de l’essor de l’imprimerie, ils absorbèrent la photographie, l’impression couleur, les bruitages simples puis l’ajout de simples et courtes mélodie. L’arrivée des leds permet désormais d’ajouter de la lumière. Le livre absorbe toute les évolutions et nul doute qu’il utilisera toutes celles à venir avec la même aisance.

Ces livres, pièce unique ou non, ces cartes, ces objets publicitaires sont très collectionnés.

Le terme POP UP fait désormais partie du vocabulaire informatique. On a baptisé de ce terme le fenêtre qui s’ouvre brusquement sur l’écran quand on navigue parmi les sites du web.

Quelques images de livres, cartes, documents publicitaires….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(le copyright appartient aux auteurs dont nous n’avons pas trouvé l’identité.)

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY vous proposent 10 000 ouvrages….

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY vous proposent 10 000 ouvrages….

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY – Petite Bibliothèque Libre et Gratuite d’Echange de Livres –  sont fiers de vous annoncer qu’ils ont atteint les 10 000 ouvrages !

En cinq ans et demi, nous avons réussi à loger 10 000 livres dans notre petit espace.  Et il reste encore de la place que nous exploiterons si nécessaire.

Nous trions en permanence les arrivages pour vous proposer ce qui arrive de mieux, par le biais des échanges et des dons, dans tous les domaines et pour tous les âges : romans de loisirs, romans policier,  science-fiction, fantasy, anticipation, espionnage, philosophie, bandes dessinées, Histoire (tous les siècles), biographies, essais, politique, spiritualité, psychologie, littérature pour la jeunesse, cuisine, livres en anglais, langue française, dictionnaires, livres sur l’art, vieux livres, etc., mais aussi DVD, CD et vinyls. Tous les ouvrages mis en rayon sont en très bon état et susceptibles de trouver leur lecteur.

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE peut  également vous informer sur les LISEUSES (spécialité de son Président), mais aussi sur  le  BOOK ART et tous les objets qu’il est possible réaliser à partir de  livres, comme par exemple cette bague (oui, c’est bien du papier! !) réalisée par Jeremy May  :

 

 

Depuis cinq ans et demi, la Little Free Library fonctionne grâce à vos échanges et dons de livres, à la fidélité des lecteurs de tous âges dont certains nous suivent depuis le début, à l’enthousiasme de ceux qui nous découvrent, aux compétences de nos bénévoles, tous venus du monde de l’édition, Merci à tous.

 

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY

50, rue Saint-Malo à Bayeux

Le Samedi de 14 h. à 18 h. toute l’année

Le Vendredi de 12 h. à 14 h. (ouverture dédiée aux personnes qui travaillent pour qu’elles puissent de ravitailler en lecture durant leurs heures de pause.

Pas d’inscription, pas de cotisation. 

Quelques images de notre  Bibliothèque Magique et Insolite, une bibliothèque dans laquelle vous pouvez fouiller, toucher les livres, les feuilleter, les parcourir, sentir cette si particulière odeur de papier et d’encre… Un vrai contact avec de vrais livres :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

AVRIL, SON PREMIER JOUR, SES POISSONS….ET DES ILLUSTRATIONS…

AVRIL, SON PREMIER JOUR, SES POISSONS….ET DES ILLUSTRATIONS…

Il serait possible d’écrire des centaines de pages sur l’origine des fêtes qui se succèdent tout le long de l’année, d’année en année depuis des siècles. Il serait possible de se lancer dans une nouvelle étude approfondie mêlant sociologie, ethnologie, philosophie et autres nicheries en « gie ». Mais cela a déjà été fait  de façon magistrale. Nous ne conservons  ici que le socle commun à toutes ces fêtes, le seul élément indispensable  : ce sont toutes des festivités organisées autour d’un événement naturel récurrent.

Le 1er Avril tombe douze jours après l’équinoxe de Printemps. Il est attesté que cette fête existait déjà dans la proche Antiquité, et sans aucun doute à une période antérieure indéfinissable (comme toutes les autres fêtes venues du passé).

Nous sommes donc toujours avec ce 1er Avril face à une fête du Printemps, du renouveau, de la fécondité. Une facette est cependant ajoutée, celle de l’amusement, du rire, de la blague. Au sortir de l’Hiver et du froid, l’homme a bien besoin de se détendre maintenant qu’il est  rassuré par les jours qui rallongent et assuré de voir revenir un temps clément qui sera suivi de belles récoltes. Comme nous le disons de nos jours : il « décompresse ».

Par exemple, à la même période, une journée était  dédiée au dieu du rire dans l’ancienne Grèce. Cette journée était consacrée aux farces, aux fous et à l’inversion des rôles, comme pendant le Carnaval. Cette tradition a été reprise par les Romains et liée alors à la déesse Aphrodite. Il en va de même dans d’autres pays, mais il est impossible de tous les nommer ici.

L’origine de cette fête est parfois attribuée à d’autres événements, tous très  différents les uns des autres. Ce qui pourraient sembler plausibles dans ces explications, ne l’est pas quand on y regarde de plus près dans l’Histoire. Leur seul avantage est d’étoffer tous les discours  qui tournent autour du Premier Avril.

Et la répétition de ce qui a déjà été énoncé au début de ce texte est voulue, car  on  y revient toujours au fait que toutes les fêtes (et les rituels qui les accompagnent) de ce type qui ont pris racine si loin dans le passé du monde et perdurent contre vent et marée, absolument toutes, sont reliées aux phénomènes du passage des saisons. Toutes ces festivités saisonnières originelles ont été récupérées, déguisées, déformées, grimées de différentes manières au fil des siècles, mais il ne faut pas gratter longtemps pour faire tomber le maquillage et retrouver la véritable histoire : ce sont toutes des fêtes liées au comportement de cette chose extraordinaire qu’est la Nature, miracle suffisant sans qu’il soit besoin d’en inventer d’autres qui ne lui arrivent pas à la cheville. 

Les civilisations sont mortelles. Etre archi-millénaire n’a jamais garantie l’immortalité. Nous connaissons ces mondes disparus, riches empires enfouis au fond des sables, naufragés dans l’infini inexorable des siècles avec leurs hommes, leurs armes et leurs bagages, leurs machines, leurs bâtiments, leur art, leurs dieux, leurs lois, leurs certitudes temporaires… Les civilisations sont fragiles, leur réalité éphémère. Une civilisation peut s’écrouler, disparaître entièrement en quelques années (voir les Aztèques). La Nature et ses danses annuelles s’éternisent, les fêtes saisonnières passent de civilisation en civilisation, à peine différentes car enracinées sur l’essentiel.

Si le premier Avril est le jour des farces et blagues en France, il n’en va pas de même partout. Mais pratiquement tous les pays ont un jour consacré aux farces, même si les dates différent.

En Belgique et Suisse : la fête du 1er Avril est la même qu’en France. En Allemagne et aux Pays-Bas la fête tombe aussi en Avril, c’est ‘l’Aprilscherz » . En Angleterre le jour des farces s’appelle « April Fool’s day » ce qui signifie « le jour du fou d’Avril ». C’est l’explication de l’image du « fou » sur certaines cartes postales et autres illustrations. En Écosse, la fête dure 48 heures et s’appelle « Cuckoo d’Avril ». Au Québec aussi la fête des farces est celle des poissons, cela s’appelle « Courir le poisson d’Avril ». En Inde, enfin, la fête des farces se déroule le 31 mars et s’appelle »Huli », elle a lieu le 31 mars…etc.

Ces différences de pratiques se répercutent  bien entendu sur les cartes illustrées et les cartes postales photographiques. La carte postale est une véritable éponge à événements.

Même si le poisson se prête moins à l’anthropomorphisme que d’autres animaux, l‘omniprésence  de la bête à nageoires franco-suisso-belge a plus titillé l’imagination des illustrateurs que le fou des Anglais, tout du moins de façon plus…. déroutante. Nous lui devons l’énorme production des cartes de 1er Avril francophones, délirant trésor d’images populaires. 

On reste parfois dubitatif devant les anciennes cartes postales photographiques en se demandant quel peut bien être le message final. Il est possible de détecter de multiples messages : l’humour, l’amour (couples d’amoureux), carte amicale, bébé (clin d’oeil au renouveau apporté par le Printemps). Et comme la carte postale se tient toujours au plus près de l’actualité, elle en profite pour  s’approprier les progrès technologiques du jour (les poissons aéroplanes pour ne citer qu’eux). Tout, dans ces petites images est un régal pour les amateurs du genre : les montages hasardeux, les idées saugrenues, le mauvais goût, la palette des couleurs choisies  qui errent du pastel à l’acidulé, voire jusqu’à la saturation grinçante (colorisation à la main, le plus souvent…petit métier du passé), les mises en scènes improbables, les poses, les tenues, les coiffures…

Chez Petits Objets de Compagnie, nous aimons particulièrement le bleu layette, le rose bonbon, le violet vibrant, le vert pâle de certains poissons. 

 

 
Commentaires fermés sur AVRIL, SON PREMIER JOUR, SES POISSONS….ET DES ILLUSTRATIONS…

Publié par le 30 mars 2018 dans Animal, Aquarelle Watercolor, Bayeux, Bibliothèque - Library, Carte postale Postcard, Dessin Design, Fantaisie, Graphisme, illustration, imprimeur, PETITS OBJETS DE COMPAGNIE, Poisson Fish, Printemps, Spring, Saison, Tradition

 

Étiquettes : , , , ,