RSS

Archives de Catégorie: Carte postale Postcard

NORMAN ROCKWELL : UNE EXCEPTIONNELLE EXPOSITION à CAEN…

NORMAN ROCKWELL : UNE EXCEPTIONNELLE EXPOSITION à CAEN…

Les illustrations de cet article sont Copyright Museum Norman Rockwell

42 tableaux seront exposés du 10 Juin au 27 Octobre  2019 au Mémorial de Caen.  Le prix du billet n’est que de 10 euros. Nous vous conseillons de réserver sur le site du Mémorial, un nombre limité de visiteurs étant admis par heure. https://billetterie.memorial-caen.fr/Vue/Rockwell/expoRockwell.php

 

Norman Rockwell (1894-1978) est l’un des plus célèbres peintres et illustrateurs américains. Tout le monde a déjà vu l’une de ses toiles ou l’une de ses illustrations pour des couvertures de magazine (321 couvertures époustouflantes pour le Saturday Evening Post de 1916 à 1963) ou des ouvrages de fiction. Ses oeuvres hyperréalistes ont été diffusées appliquées sur de nombreux supports. Scènes de la vie quotidienne des Américains moyens, images plus engagées, illustrations d’ouvrages de fiction, scènes humoristiques, ironiques ou caricatures…Le style Rockwell est reconnaissable au premier coup d’oeil. On en comprend les influences et on devine quels peintres et illustrateurs d’hier et d’aujourd’hui ont étudié son héritage. 

 Au moment de la Seconde Guerre mondiale, Norman Rockwell s’engagea sur le front politique et, en 1943, il se fit connaître du monde entier avec sa série de toiles Les Quatres Libertés (the Four Freedoms). Ces tableaux représentent la liberté de culte, de parole, la liberté  de vivre à l’abri du besoin et celle de vivre à l’abri de la peur. 

Cette exposition en tournée est proposée par le Norman Rockwell Museum et Caen est sa seule étape en Europe.  Site du musée Rockwell : https://www.nrm.org

Rockwell reconnaissait qu’il lui était parfois difficile de peindre toujours seulement d’après imagination. Il utilisa donc la photo pour insérer des scènes dans ses compositions. Partant d’une idée générale,  divers éléments dont il avait besoin étaient photographiés. Les personnages l’étaient individuellement ou à plusieurs, souvent en studio. Perfectionniste, il voulait l’exactitude dans les détails les plus banals et des accessoires  authentiques. Il savait obtenir de ses modèles la pose et l’expression faciale souhaitées. (Il existe des photos amusantes de Rockwell montrant les poses et les expressions qu’il recherchait.) Il utilisait ensuite un projecteur  pour afficher les photos  (toujours en noir et blanc). Il combinait et esquissait les  éléments de chaque photo, construisant progressivement l’image jusqu’à  obtenir la mise en place désirée  Ce procédé a été utilisé par Rockwell pendant une grande partie de sa carrière. 

11/28/1939-ORIGINAL CAPTION READS: Norman Rockwell, artist. Photo shows Rockwell painting with smoking pipe in his mouth.

En 1963, Rockwell  mit fin à sa collaboration avec le Saturday Evening Post  car on lui imposait  trop de contraintes, une ligne éditoriale qui  lui interdisait d’aborder des sujets plus complexes. Il travailla ensuite pour Look explorant les aspects les plus sombres de la vie américaine, tels que la lutte pour les droits civiques dans les années 1960. 

Interaction fascinante entre la photographie et la peinture, la façon dont Norman Rockwell créait ses tableaux et ses illustrations ne nous parait pas du tout une « tricherie ».  Il y a loin de la photo originelle à la toile finale. Chaque artiste à ses méthodes, ses recettes secrètes et nul doute que Norman Rockwell aurait utilisé les logiciels de traitement d’image.

Norman Rockwell n’a pas été le seul à utiliser la photographie comme outil de création complémentaire, certains artistes l’ont utilisée avant lui, d’autres après lui. Les dessinateurs de pin-up ont aussi beaucoup travaillé d’après des photos. L’arrivée dans les années 80  des premiers  logiciels de traitement numérique des images a ajouté un outil dans la trousse des créatifs, outil qui facilite les montages préliminaires, la recherche de mise en place.

Et, pour rappel, Utrillo travaillait d’après carte postale.

Rockwell n’était pas son propre photographe. il préférait recruter  des photographes  pour effectuer les prises de vue et les tirages. La plupart des photos ont été réalisées par trois hommes: Louie Lamone, Gene Pelham et Bill Scovill.

Rockwell a décrit ce modus operandi  comme «une forme de basse tricherie, une béquille déshonorante pour dessinateurs paresseux, une trahison des principes artistiques», traitant son projecteur opaque comme «une machine perverse, inartistique, créant des habitudes, paresseuse et vicieuse… J’en utilise un souvent et j’en ai honte. Je le cache chaque fois que j’entends des gens venir. »

(Original Caption) Photo shows painter Norman Rockwell seated in front of one of his paintings. (Photo by George Rinhart/Corbis via Getty Images)

Affiche d’une exposition passée qui montrait les photographies utilisées par Norman Rockwell pour composer certains de ses tableaux et illustrations.

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’OUVERTURE DU VENDREDI MIDI N’EST PAS PROLONGée…

L’OUVERTURE DU VENDREDI MIDI N’EST PAS PROLONGée…

Nous avons expérimenté,  durant deux mois, une ouverture de notre LITTLE FREE LIBRARY le Vendredi de 12h. à 14h. pour permettre aux lecteurs qui travaillent de venir s’approvisionner durant leur pause déjeuner.

Cette expérience s’achève car cet horaire n’a attiré que les lecteurs venant déjà le Samedi.

Nous réfléchissons toutefois à d’autres possibilités d’ouvertures.

La LITTLE  FREE LIBRARY existe depuis six ans. Le principe d’échanges et de dons de livres est désormais parfaitement rodé. La bibliothèque évolue et se renouvelle en permanence. De fidèles lecteurs et donateurs, français et étrangers, nous suivent depuis les premiers jours, d’autres nous découvrent chaque semaine.

Nous proposons actuellement 10 000 ouvrages (voire un peu plus) en très bon état, sélectionnés pour vous offrir le meilleur de ce qui arrive tous les samedis ou que nous allons récupérer en semaine. Romans, romans policiers, espionnage, fantasy, science fiction, anticipation, spiritualité, philosophie,  ésotérisme, psychologie, politique, science, biographies, poésie, théâtre, Histoire (de l’Antiquité à nos jours), romans historiques et du terroir, bandes dessinées, livre pour le jeunesse, livres d’art, etc. Mais aussi vieux livres, ouvrages en anglais, livres de cuisine, cd et dvd, vynils, cartes postales…

Nos points forts : notre longue expérience à différents niveaux dans le domaine du livre et de l’édition et un local situé en centre ville sur le parcours le plus fréquenté de la ville. Idéal pour une petite pause atypique durant le shopping du Samedi.

Nous sommes une Association loi 1901 mais vous n’avez pas besoin de vous inscrire ni de payer une cotisation pour profiter de ce système d’échange, il suffit d’apporter des livres en bon état.

N’hésitez pas à parler autour de vous de la Little Free Library de la rue Saint-Malo. Plus il y aura de lecteurs, plus les livres circuleront et se renouveleront.

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

LA MAGIE INTACTE DU LIVRE ANIMé ou POP UP BOOK…

LA MAGIE INTACTE DU LIVRE ANIMé ou POP UP BOOK…

Le livre animé est un objet magique.. Ces  papiers découpés conservent toute leur séduction et leur « merveilleux », dans le sens étymologique du terme.

Le livre animé est aussi appelé « livre à système », « pop-up book » en anglais, Leurs divers éléments se soulèvent, des volumes se créent, des tirettes font apparaitre dans personnages, des roues tournent…

Le copyright des photos appartient aux photographes et aux créateurs. Leurs noms étant souvent difficiles à trouver, nous faisons donc cette annonce globale.

L’origine en est lointaine, les racines plongent certainement dans l’Antiquité quelque part en Asie. C’est cependant à la fin du Moyen-Age, dans les manuscrits savants (anatomie, astronomie, voire religieux…) que ces « images animées » se font connaître : figures anatomiques dont on peut soulever les feuillets pour découvrir les différents muscles, puis le squelette. Quant à la volvelle, il s’agit d’un système de disques mobiles superposés qui permet d’animer une image,pour par exemple calculer les cycles de la Lune, montrer le mouvement des étoiles. Ce sont donc les ouvrages savants qui vont développer, en premier, cet art. L’essor de l’imprimerie va permettre de multiplier ces ouvrages et les animations de devenir familières.

VOLVELLE

Volvelle

Cosmographie de Petrus Apianus - 1524

Cosmographie de Petrus Apianus – 1524

On considère généralement que le premier “livre à système” est la Cosmographie de Pierre Apian, Des disques mobiles y montrent les mouvements célestes. Cet ouvrage n’était certainement pas unique en son genre. Il y en eut  certainement d’autres qui ne nous sont pas parvenus. Ci-dessous, trois volvelles d’Apian (APIAN (Petrus). Cosmographie, ou Description des quatre parties du monde, contenant la Situation Division, & Estendue de chascune Region & Province d’icelles.)

APLAN

La cosmographie d’Apian par Gemma Frisius a connu maintes au XVIe. Bien que le texte original d’Apian (Cosmographicus liber) fut édité en 1524, le plus ancien exemplaire catalogué est, à notre connaissance, une édition d’Anvers de 1529 détenue par la Cathedral Library.

 

L’ouvrage animé ancien le plus célèbre et le plus curieux a été édité en 1677. Il s’agit de Confession. Y sont répertorié tous les péchés possibles et un système de languette correspondant à chaque péché tentait à faciliter la confession. L’ouvrage sera réédité jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. (Et soyez sûr que nous regrettons vraiment de ne pas en avoir trouvé de photos….

Les premiers livres à système pour enfant apparaissent en Angleterre en 1765 (Arqulinades, de Robert Sayer). Vont apparaître également les « livres magiques » dont le contenu est différent selon la manière dont ils sont ouverts. Apparaissent aussi les « peeps shows » ou « décors avec profondeur », comme une petite scène.

Le XIXe siècle sera l’âge d’or du livre animé. Il se déclinera sous diverses formes : personnages découpée à disposer dans un décor, livres à volets, livres à disques, livres à tirettes, livres en relief animés ou non. On voir même arriver les livres à musique. Les idées pour animer les ouvrages foisonnent car les innovations techniques, telle la lanterne magique ou encore la photographie stéréoscopiques viennent s’installer dans le paysage et il faut innover pour conserver les parts de marché.

Les éditeurs font preuve d’imagination et de dextérité. Lothar Meggendorfer, l’un des plus celèbres anime plusieurs sujets avec un seule languette.
Le plus célèbre des créateurs du XIXe siècle est l’allemand Lothar Meggendorfer, qui parvient à animer jusqu’à cinq sujets avec une seule tirette, Il créera un superbe cirque en relief peuplé de 450 personnages.

En France, on adapte les ouvrages anglais et allemand, puis une production française émergera.

La production est riche. Les contes traditionnels, les contes pour enfants vont être tous exploités, les ouvrages documentaires (sur la faune, la flore, etc) sont les plus courantes.  il existe une production très rare de livres érotiques animés. (Portes et Fenêtre, en 1840).

Les « pop up »vont également séduire les publicistes et tout les créateurs d’images, notamment dans le domaine de la carte postale.

Jusqu’à la Première Guerre mondiale, les ouvrages aninés me vont pas tellement évoluer. Puis des éditeurs d’ouvrages pour la jeunesse vont relancer le genre entre les deux guerres.

Il faut attendre  1935 pour qu’un ouvrage connaisse un énorme succès : Mickey Hop-Là, par  Disney.

C’est après-guerre que des créateurs vont commencer à s’emparer de cet art. Dès les années soixantes, le terme ‘pop-up » devient courant. Les éditeurs américains relancent le genre et des centaines de livres plus inventifs les uns que les autres arriven en librairie. Tous les contes pour enfants sont revisités ainsi que les aventures de héros plus modernes. Les meilleurs Illustrateurs du moment participent à ce nouvel essor.

Le « pop-up » le plus vendu dans la monde reste La Maison Hantée, de Jean Pienkowski. Pour cette création de 1979, il a utilisé tous les systèmes d’animation connus. Le livre est également sonore.

 

 

 

 

Le livre animé est de nos jours un secteur éditorial proposant des milliers de titres. Le livre animé et le « pop-up » sous toutes ses formes sont désormais déclinés aussi en pièce unique que l’on peut acquérir dans diverses galeries d’art, de nombreuses expositions sont organisées dans le monde. Les musées les engrangent dans leurs fonds permanents.

 

Fabriquer une image « pop up »  n’est  pas vraiment  compliqué. C’est une affaire de géométrie, de calcul précis, d’une découpe parfaite et d’une bonne dose de patience pour les plus complexes. Pour s’initier, le plus simple est de commencer par la simple carte de voeux et d’ajouter petit à petit des motifs. Les plus spectaculaires pop up ne sont pas forcément les plus complexes lorsque l’on sait comment fonctionnent le découpage. Fabriquer des cartes ou petits livres animés est même actuellement une des activités courues dans le monde très actif du DIY.

Les livres se sont toujours appropriés les avancés technologiques qui pouvaient l’améliorer à mesure qu’elles naissaient : les livres profitèrent de l’essor de l’imprimerie, ils absorbèrent la photographie, l’impression couleur, les bruitages simples puis l’ajout de simples et courtes mélodie. L’arrivée des leds permet désormais d’ajouter de la lumière. Le livre absorbe toute les évolutions et nul doute qu’il utilisera toutes celles à venir avec la même aisance.

Ces livres, pièce unique ou non, ces cartes, ces objets publicitaires sont très collectionnés.

Le terme POP UP fait désormais partie du vocabulaire informatique. On a baptisé de ce terme le fenêtre qui s’ouvre brusquement sur l’écran quand on navigue parmi les sites du web.

Quelques images de livres, cartes, documents publicitaires….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(le copyright appartient aux auteurs dont nous n’avons pas trouvé l’identité.)

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY vous proposent 10 000 ouvrages….

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY vous proposent 10 000 ouvrages….

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY – Petite Bibliothèque Libre et Gratuite d’Echange de Livres –  sont fiers de vous annoncer qu’ils ont atteint les 10 000 ouvrages !

En cinq ans et demi, nous avons réussi à loger 10 000 livres dans notre petit espace.  Et il reste encore de la place que nous exploiterons si nécessaire.

Nous trions en permanence les arrivages pour vous proposer ce qui arrive de mieux, par le biais des échanges et des dons, dans tous les domaines et pour tous les âges : romans de loisirs, romans policier,  science-fiction, fantasy, anticipation, espionnage, philosophie, bandes dessinées, Histoire (tous les siècles), biographies, essais, politique, spiritualité, psychologie, littérature pour la jeunesse, cuisine, livres en anglais, langue française, dictionnaires, livres sur l’art, vieux livres, etc., mais aussi DVD, CD et vinyls. Tous les ouvrages mis en rayon sont en très bon état et susceptibles de trouver leur lecteur.

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE peut  également vous informer sur les LISEUSES (spécialité de son Président), mais aussi sur  le  BOOK ART et tous les objets qu’il est possible réaliser à partir de  livres, comme par exemple cette bague (oui, c’est bien du papier! !) réalisée par Jeremy May  :

 

 

Depuis cinq ans et demi, la Little Free Library fonctionne grâce à vos échanges et dons de livres, à la fidélité des lecteurs de tous âges dont certains nous suivent depuis le début, à l’enthousiasme de ceux qui nous découvrent, aux compétences de nos bénévoles, tous venus du monde de l’édition, Merci à tous.

 

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et sa LITTLE FREE LIBRARY

50, rue Saint-Malo à Bayeux

Le Samedi de 14 h. à 18 h. toute l’année

Le Vendredi de 12 h. à 14 h. (ouverture dédiée aux personnes qui travaillent pour qu’elles puissent de ravitailler en lecture durant leurs heures de pause.

Pas d’inscription, pas de cotisation. 

Quelques images de notre  Bibliothèque Magique et Insolite, une bibliothèque dans laquelle vous pouvez fouiller, toucher les livres, les feuilleter, les parcourir, sentir cette si particulière odeur de papier et d’encre… Un vrai contact avec de vrais livres :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

AVRIL, SON PREMIER JOUR, SES POISSONS….ET DES ILLUSTRATIONS…

AVRIL, SON PREMIER JOUR, SES POISSONS….ET DES ILLUSTRATIONS…

Il serait possible d’écrire des centaines de pages sur l’origine des fêtes qui se succèdent tout le long de l’année, d’année en année depuis des siècles. Il serait possible de se lancer dans une nouvelle étude approfondie mêlant sociologie, ethnologie, philosophie et autres nicheries en « gie ». Mais cela a déjà été fait  de façon magistrale. Nous ne conservons  ici que le socle commun à toutes ces fêtes, le seul élément indispensable  : ce sont toutes des festivités organisées autour d’un événement naturel récurrent.

Le 1er Avril tombe douze jours après l’équinoxe de Printemps. Il est attesté que cette fête existait déjà dans la proche Antiquité, et sans aucun doute à une période antérieure indéfinissable (comme toutes les autres fêtes venues du passé).

Nous sommes donc toujours avec ce 1er Avril face à une fête du Printemps, du renouveau, de la fécondité. Une facette est cependant ajoutée, celle de l’amusement, du rire, de la blague. Au sortir de l’Hiver et du froid, l’homme a bien besoin de se détendre maintenant qu’il est  rassuré par les jours qui rallongent et assuré de voir revenir un temps clément qui sera suivi de belles récoltes. Comme nous le disons de nos jours : il « décompresse ».

Par exemple, à la même période, une journée était  dédiée au dieu du rire dans l’ancienne Grèce. Cette journée était consacrée aux farces, aux fous et à l’inversion des rôles, comme pendant le Carnaval. Cette tradition a été reprise par les Romains et liée alors à la déesse Aphrodite. Il en va de même dans d’autres pays, mais il est impossible de tous les nommer ici.

L’origine de cette fête est parfois attribuée à d’autres événements, tous très  différents les uns des autres. Ce qui pourraient sembler plausibles dans ces explications, ne l’est pas quand on y regarde de plus près dans l’Histoire. Leur seul avantage est d’étoffer tous les discours  qui tournent autour du Premier Avril.

Et la répétition de ce qui a déjà été énoncé au début de ce texte est voulue, car  on  y revient toujours au fait que toutes les fêtes (et les rituels qui les accompagnent) de ce type qui ont pris racine si loin dans le passé du monde et perdurent contre vent et marée, absolument toutes, sont reliées aux phénomènes du passage des saisons. Toutes ces festivités saisonnières originelles ont été récupérées, déguisées, déformées, grimées de différentes manières au fil des siècles, mais il ne faut pas gratter longtemps pour faire tomber le maquillage et retrouver la véritable histoire : ce sont toutes des fêtes liées au comportement de cette chose extraordinaire qu’est la Nature, miracle suffisant sans qu’il soit besoin d’en inventer d’autres qui ne lui arrivent pas à la cheville. 

Les civilisations sont mortelles. Etre archi-millénaire n’a jamais garantie l’immortalité. Nous connaissons ces mondes disparus, riches empires enfouis au fond des sables, naufragés dans l’infini inexorable des siècles avec leurs hommes, leurs armes et leurs bagages, leurs machines, leurs bâtiments, leur art, leurs dieux, leurs lois, leurs certitudes temporaires… Les civilisations sont fragiles, leur réalité éphémère. Une civilisation peut s’écrouler, disparaître entièrement en quelques années (voir les Aztèques). La Nature et ses danses annuelles s’éternisent, les fêtes saisonnières passent de civilisation en civilisation, à peine différentes car enracinées sur l’essentiel.

Si le premier Avril est le jour des farces et blagues en France, il n’en va pas de même partout. Mais pratiquement tous les pays ont un jour consacré aux farces, même si les dates différent.

En Belgique et Suisse : la fête du 1er Avril est la même qu’en France. En Allemagne et aux Pays-Bas la fête tombe aussi en Avril, c’est ‘l’Aprilscherz » . En Angleterre le jour des farces s’appelle « April Fool’s day » ce qui signifie « le jour du fou d’Avril ». C’est l’explication de l’image du « fou » sur certaines cartes postales et autres illustrations. En Écosse, la fête dure 48 heures et s’appelle « Cuckoo d’Avril ». Au Québec aussi la fête des farces est celle des poissons, cela s’appelle « Courir le poisson d’Avril ». En Inde, enfin, la fête des farces se déroule le 31 mars et s’appelle »Huli », elle a lieu le 31 mars…etc.

Ces différences de pratiques se répercutent  bien entendu sur les cartes illustrées et les cartes postales photographiques. La carte postale est une véritable éponge à événements.

Même si le poisson se prête moins à l’anthropomorphisme que d’autres animaux, l‘omniprésence  de la bête à nageoires franco-suisso-belge a plus titillé l’imagination des illustrateurs que le fou des Anglais, tout du moins de façon plus…. déroutante. Nous lui devons l’énorme production des cartes de 1er Avril francophones, délirant trésor d’images populaires. 

On reste parfois dubitatif devant les anciennes cartes postales photographiques en se demandant quel peut bien être le message final. Il est possible de détecter de multiples messages : l’humour, l’amour (couples d’amoureux), carte amicale, bébé (clin d’oeil au renouveau apporté par le Printemps). Et comme la carte postale se tient toujours au plus près de l’actualité, elle en profite pour  s’approprier les progrès technologiques du jour (les poissons aéroplanes pour ne citer qu’eux). Tout, dans ces petites images est un régal pour les amateurs du genre : les montages hasardeux, les idées saugrenues, le mauvais goût, la palette des couleurs choisies  qui errent du pastel à l’acidulé, voire jusqu’à la saturation grinçante (colorisation à la main, le plus souvent…petit métier du passé), les mises en scènes improbables, les poses, les tenues, les coiffures…

Chez Petits Objets de Compagnie, nous aimons particulièrement le bleu layette, le rose bonbon, le violet vibrant, le vert pâle de certains poissons. 

 

 
Commentaires fermés sur AVRIL, SON PREMIER JOUR, SES POISSONS….ET DES ILLUSTRATIONS…

Publié par le 30 mars 2018 dans Animal, Aquarelle Watercolor, Bayeux, Bibliothèque - Library, Carte postale Postcard, Dessin Design, Fantaisie, Graphisme, illustration, imprimeur, PETITS OBJETS DE COMPAGNIE, Poisson Fish, Printemps, Spring, Saison, Tradition

 

Étiquettes : , , , ,

VOEUX ET FEU DANS LA CHEMINéE

VOEUX ET FEU DANS LA CHEMINéE

 Chez Petits Objets de Compagnie, nous aimons nous pencher sur les détails de la chose imprimée. Les cartes postales en général sont des supports idéaux pour s’adonner à l’observation. Elles sont des mines de renseignements sur l’époque qui les a vues naître. La carte postale révèle  sans fard les goûts, les modes, les événements et les idées du moment … et cela que la carte soit une photo ou un dessin. Même des cartes aussi innocentes que celles représentant un salon au temps des fêtes de fin d’année…ne sont pas forcément si innocentes qu’un simple coup d’oeil pourrait le laisser penser.

Pour les cartes illustrées, l’espace limité fait que chaque détail compte car il a été mûrement choisi par le dessinateur. La lecture de ces détails est instructive et amusante.

Cette année, nous nous sommes posés quelques questions  (de celles dont nous avons le secret)  sur la place de la cheminée sur les cartes de voeux:  comment la cheminée, construction qui tient une grande place dans le coeur de la plupart d’entre nous, est-elle représentée sur ces cartes ? Autant de cartes, autant de cheminées  et qui racontent peut-être une autre histoire que celle que l’on aurait cru trouver.

Nous  avons observé quelques centaines d’images et la sélection mise ici en ligne présente la majorité des tendances observées. Nous avons réduit le champ d’investigation aux cartes anciennes et aux modernes (jusque dans les années50/60).

Petite visite des salons décorés pour les fêtes…

Trois sortes de décors émergent : le salon d’une demeure que l’on imagine aristocratique, le salon bourgeois et petit bourgeois et un intérieur rustique.

Sur la  majorité des cartes, la pièce est vide. Il n’y a personne parce que cette pièce pourrait être votre salon, EST votre salon qui n’attend plus que vous pour que votre rêve d’être confortablement installé au coin du feu se réalise. Nous sommes devant l’image du sweet home fantasmé, du refuge calme, sécurisant. Cette image est en haut de l’échelle sur l’échelle des vues réconfortantes.

Dans ce rêve dessiné, les accessoires de cheminée sont représentés de façon réaliste: chenets, panier à bûches, serviteur complet ou les ustensiles simplement posés contre le manteau. On remarque quelques chaudrons ou autre récipients suspendus au-dessus du feu.

Généralement sont disposés un ou deux fauteuils d’un style quelconque (avec souvent des fauteuils du genre Queen Ann), une chaise rustique ou un rocking-chair (ces derniers notamment sur les cartes américaines), parfois un canapé. MAIS la plupart du temps, il n’y a qu’un SEUL siège comme si l’art de se poser au coin du feu était lié à un état d’appréciable solitude.

Tous les éléments qui suggèrent les fêtes sont en place : sapin, branchages, cadeaux, chaussettes de Noël, pointsettias, etc. disposés selon les choix de l’illustrateur.

Si l’on aperçoit l’extérieur, il neige ou il a neigé.

S’il y a un être vivant dans la pièce, c’est le plus souvent un chien ou un chat (ou les deux); loin derrière arrivent un couple, un ou des enfants, le Père Noël ou un groupe de personnes (selon que la carte soit conçue pour Noël ou le Premier de l’An).

La situation idéale qui émerge de tous ces éléments pourrait être la suivante ! Dehors, il neige. Vous êtes seul, confortablement installé au coin du feu dans une pièce décorée pour les fêtes. Tout est tranquille et peut-être qu’un chien ou un chat viendra vous rejoindre. Beaucoup de cadeaux attendent que vous les ouvriez. Durant cette soirée, le plus probable est que vous vous contenterez d’observer les flammes ou lirez un livre ou un journal.

0bff23ab95d0069f222d739ae3bacc51--vintage-christmas-cards-christmas-wishes.jpg2cc39aa2bcd1a0c643682437caaf7dfb.jpg4bbf5f21117e25637e38d4d0ce4a96c2--vintage-santas-vintage-christmas-cards9c44df9f61c992829c04d37d00c54f92--vintage-christmas-cards-pink-christmas.jpg9f891cd1c8239eefd382bb07bf8c5905--christmas-pics-christmas-scenes.jpg44f784864ba07878ae0e0b7bbb2e899d.jpg46b19dc4a85dab6a1641eb8e8f68656d.jpg51g0ddFEmBL._SY300_.jpg51gLTs+n5iL._SY300_QL70_.jpg64f078cf9d54af3fa455f21364a43879.jpg216fe93a00e6aa1539a4e8bb8f1504de--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg498ad997f659b58eb67d95dcd24564c8--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg696ab213317ac7ad6739d26ad6d31d6e.jpg1831-Joyeux Noel chaussons devant la cheminee_maxi.gif5207afa6f82ba90af46bcabbe21a03d2.jpg29345c556033fe2902a97bdf10213688--cozy-christmas-vintage-christmas.jpg8304.jpg3692d3214d117e4a44f3f419721b23e8.jpg3605a10b7dadccb1999a92d5c9c2b9f6--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg2835fe45d8f14869b4e5a812ea97bf05--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg996b0474565084d840821090f668e295.jpg920x920.jpg817bed58c26fd22304358cdb1f11474e.jpg798bdd3d9bf41a88b842094fa58619dc.jpg611aa15eea552360efecda253a0d39cd--christmas-fireplace-hearths.jpg609ea592bb11a552f80b8a953282d3a5--fireplace-mantles-fireplaces.jpg348c04e978a6cc89b44b66356f784f87--vintage-christmas-cards-greeting-cards.jpg314a1e8a1e74756a08ebb4efb038c12d--christmas-scenes-christmas-images.jpg302dd2ac38cda336fd7885de66ea5bf9--vintage-christmas-cards-vintage-holiday.jpg223e65efd3182a94d0d6106df736c0fd--vintage-christmas-cards-vintage-holiday.jpg222e545eb9d17a049fc4c44473bc97bb--vintage-christmas-cards-xmas-cards.jpg138b2b141ffa65ac98a6512266870cbc--vintage-christmas-cards-retro-christmas.jpg86f4f71e18415817e6c46e573c24a764--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg80bf6ce8bcad352b301d70a91450e24b--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg76bfeb9e5f29074f7a728ef7bc37daea--vintage-christmas-cards-xmas-cards.jpg74b0302d46fdf1c5c536751ca7e1fd3a.jpg52aef6185d7cfebd79608e802514a82f.jpg35cd6fe5f86a4b1a40e6bd88b0f022a6--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg26e4d19b7b5bb7a68a01403593728a10--cat-christmas-cards-vintage-christmas-cards.jpg24da78287cc4034456edb8c0e3c60b86--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg20b5d4c832ea01991aed872f6d454ad8--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg19f9523d26181d3115abd9be6dd4ca89--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg13e89f91d68b017b8f0b1115f0aaab3e.jpg9bd39e4aae52e4c30031a208473320f6--christmas-doodles-christmas-cats.jpg8fd8987e3154a1eabcf6e9ff014c6ee8.jpg8ac2dde62c051c381b3ff1f57f7dce88--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg8a0f49211e97832358eb792ab584e72a--little-christmas-christmas-scenes.jpg7b4f141e25af187e74ae437ccef84e0c.jpg4bb916e66439fb3743a72efcf1d382a9--christmas-pics-christmas-scenes.jpg3c7f70b3b49f22eb3e841f25f8783e12--vintage-fireplace-caldo.jpg2e9b529893438a4c9e3007039bfb8049.jpg2c5528d36ab04387d8c3a8b9ffef0094--vintage-christmas-cards-christmas-images.jpg1c32f4ff545ecae0a09da27ebf0dae62--christmas-scenes-cozy-christmas.jpg1bf65b1a50ccf7e4e29eb81086c9588d--vintage-christmas-cards-xmas-cards.jpg1bef189a627bc42be954f54546021f01--christmas-fireplace-christmas-home.jpg1b36f217845eca1904c6abba71091905.jpg0a48ac263e09d78345c4fe9420b78f4d--vintage-christmas-cards-christmas-images.jpg0a5f8059efef49c1a594166c142c5c43--s-christmas-vintage-christmas-cards.jpg$_35.JPG

 

 

 

 

aa0c5ba52e4c731195fffd2019b8cf8a.jpgcd4737aa726a633f3474871bad28d722.jpgd217b79d87c1d4a9806c8779b357ff58.jpge5f33392746b47725f3b5840ccdc6c62--christmas-pics-christmas-scenes.jpgeef5c7c00db18416fe01bc03cd80e2b4--christmas-fireplace-hearths.jpgf200ca10a20bf74b94475e2ffc0621db.jpgil_fullxfull.484840576_m96v.jpgVintage-Christmas-Card-Glitter-Fireplace-Cat-Window-Tree-_57.jpgVintage-Unused-Xmas-Greeting-Card-Family-Dogs-Enjoying.jpgvintage-greeting-card-christmas-tree-glowing-fireplace-733335281ceb3709695cfbfc8b3595db.jpgvintage-greeting-card-christmas-peep-hole-view-inside-window-tree-fireplace-b8986434e12adf06135c50dc425c4e1b.jpgvintage-greeting-card-christmas-home-fireplace-mantel-red-wingback-chair-2f5bc6f8e46f0f80b835632185e582ff.jpgvintage-glittered-christmas-tree-and-fireplace-fire-greeting-card-10c07ccc4ef6abf37a9b2854a5bb8819.jpgvintage-greeting-card-christmas-colonial-couple-fireplace-old-fashioned-f384618b060d98df7b755449d2e834a7.jpgVintage-Christmas-Greeting-Card-Cozy-Fireplace-Christmas.jpgVintage-Christmas-Card-Interior-Scene-with-Cat-by.jpgVintage-Christmas-Card-Fireplace-with-Wreath.jpgVintage-Beautiful-Garland-on-Fireplace-Christmas-Greeting.jpgvintage_christmas_sleeping_animals_by_fireplace_greeting_card-rc812da7cbd994261a276033affebfc0f_xvuat_8byvr_324.jpgvintage_christmas_love_and_romance_fireplace_card-r97c6775bc4464aea994d88cfe06c8e62_xvuat_8byvr_324.jpgvintage_christmas_cozy_log_cabin_fireplace_greeting_card-r3d333531db4944abbc0a1b3a19443151_xvuak_8byvr_512.jpgs-l1000.jpgs-l300.jpgf4bce5e534942f468e79c3016f3b20b6--vintage-christmas-cards-christmas-deco.jpgee3f9bad8d02faa602373932b1d918e0.jpgea8210e24d14ee41242e8085ecedc3ca.jpge4126671a31aaa33533c0d87f7d68b3b--christmas-card-wishes-vintage-christmas-cards.jpge29d5502710d8943064838bbbaf95bc1--vintage-christmas-cards-christmas-photos.jpgdd8c97b195da2e58683a728e04bb06e2--caldo-hearths.jpgd9998bc58ee132a2c73cb4e74c736efd--caldo-hearths.jpgd590bca8dbfe4c64124b4c8fc6d5d66c.jpgd22b0d308a96ef71ec2b1ca731a5a437.jpgd9a39418e8082c1ca368f91ff0c82fc6--vintage-christmas-cards-christmas-images.jpgd3b8ce9254d18b0c7e37ff2eb61f77ff--christmas-items-vintage-christmas-cards.jpgc79c5f5b4b900b4be9a34c944c24d499--christmas-scenes-cozy-christmas.jpgb53dce70917d8888ebf6417a2a770eb9--vintage-christmas-cards-xmas-cards.jpga2b0cbf96ca18ba20635e10f7681c765--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg8669751342553a2cb4b23b8821dc5756--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg382187805683_1.jpg7627487468c76cf454f81c218919e553--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg18279335feb69826885a0eb2ab883464--vintage-christmas-cards-retro-christmas.jpg5207afa6f82ba90af46bcabbe21a03d2.jpg3692d3214d117e4a44f3f419721b23e8.jpg3605a10b7dadccb1999a92d5c9c2b9f6--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg2835fe45d8f14869b4e5a812ea97bf05--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg996b0474565084d840821090f668e295.jpg498ad997f659b58eb67d95dcd24564c8--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg348c04e978a6cc89b44b66356f784f87--vintage-christmas-cards-greeting-cards.jpg216fe93a00e6aa1539a4e8bb8f1504de--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg138b2b141ffa65ac98a6512266870cbc--vintage-christmas-cards-retro-christmas.jpg74b0302d46fdf1c5c536751ca7e1fd3a.jpg64f078cf9d54af3fa455f21364a43879.jpg52aef6185d7cfebd79608e802514a82f.jpg46b19dc4a85dab6a1641eb8e8f68656d.jpg35cd6fe5f86a4b1a40e6bd88b0f022a6--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg24da78287cc4034456edb8c0e3c60b86--christmas-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg13e89f91d68b017b8f0b1115f0aaab3e.jpg9c44df9f61c992829c04d37d00c54f92--vintage-christmas-cards-pink-christmas.jpg8fd8987e3154a1eabcf6e9ff014c6ee8.jpg8ac2dde62c051c381b3ff1f57f7dce88--vintage-greeting-cards-vintage-christmas-cards.jpg5fe3d9a5c4cb2643fb13a546eb7f30fd.jpg5b591364a1dc6c2efebec4e9b3286763.jpg3c7f70b3b49f22eb3e841f25f8783e12--vintage-fireplace-caldo.jpg2c5528d36ab04387d8c3a8b9ffef0094--vintage-christmas-cards-christmas-images.jpg1bf65b1a50ccf7e4e29eb81086c9588d--vintage-christmas-cards-xmas-cards.jpg0a5f8059efef49c1a594166c142c5c43--s-christmas-vintage-christmas-cards.jpg

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

LE CLOWN, LA PEUR et HALLOWEEN….

LE CLOWN, LA PEUR et HALLOWEEN….

Avec la sortie du film CA (IT en anglais), Stephen King, auteur du roman éponyme, est de nouveau accusé d’avoir porté un coup presque fatal au métier de clown. La grogne des clowns a envahi les médias en quelques heures. Seulement,  il serait bien de fouiner un peu dans les archives avant de tirer des conclusions et hâtives et fausses….Il ressort de cette grogne que les clowns eux-mêmes ne connaissent pas l’histoire de leur métier, de  ses facettes et les diverses perceptions que le public peut avoir de leurs prestations. L’image du clown n’a pas attendu Stephen King pour véhiculer, à la frontière de son métier d’humoriste, un parfum un peu maléfique. La chose est là, déjà existante et viable depuis longtemps dans l’imaginaire local.

En tant qu’ Américain, Stephen King sait bien que le clown est  AUSSI vu  comme un personnage qui peut faire peur. Le gentil monsieur rigolo peut se métamorphoser en psychopathe. Et rien de plus effrayant que quelque chose de pacifique (ou d’apparence pacifique) qui part en vrille dans le mauvais sens(un peu comme si votre gentil chaton se transformait en tigre mangeur d’homme et vous traquait pour vous mettre à son menu). On retrouve aux USA, surtout pour Halloween, cette image du clown dont il serait peut-être bon de se méfier. Utiliser un clown dans son roman comme vecteur d’épouvante est donc pour King en lien direct avec son environnement culturel. Il a seulement rendu perenne de façon magistrale, et dans le monde entier, le personnage du clown psychopathe.

Et, franchement, nous n’allons pas nous plaindre quand un BON personnage apparaît dans la littérature.  Car cet événement est très rare. Par le biais des films, des non lecteurs en sont venus à lire les romans de King avant de passer à toutes la merveilleuse littérature fantastique puis à lire tout simplement (ne pas oublier le rôle des films pour amener les gens à la lecture, ce rôle est immense…) Sans compter le riche  univers graphique qui s’est développé à partir  de toute cette matière première. 

Toutefois, l’image du clown redevient positive sur les anciennes cartes de la Saint-Valentin, du Nouvel An ou  sur des images publicitaires. (quoique…)

On retrouve cette utilisation fréquente du déguisement de clown pour  Halloween sur les cartes postales et les photos anciennes  aux USA. En réalité, deux représentations du clown s’y côtoient : le clown maléfique et le clown gentil. Le premier est représenté comme s’il s’agissait d’une entité  réelle (non un humain déguisé mais un monstre à par entière), le second comme un humain déguisé (souvent un enfant). Parfois le clown semble sympathique même si l’on sent qu’il ne faudrait pas le pousser de trop pour qu’il vous arrache un bras….

Le sourire et le regard de cet enfant n’inspirent pas vraiment confiance

Le clown du dernier film est magnifique, mais la costumière n’a pas eu besoin d’aller chercher loin (en ajoutant cependant une touche élisabéthaine avec les élégantes manches à crevés). Sur les anciennes cartes postales, nous retrouvons le même type de costume et également peu ou prou sur les photos. La différence fondamentale entre le clown du film et ceux visibles dans l’iconographie courante est la différence de coiffure :  les clowns des images portent souvent un chapeau pointu ou un court cône, le Pierrot lunaire porte, lui, une calotte noire qui masque les cheveux. Les deux touffes de cheveux roux sur le front et le crâne  dégarnis du Pennywise sont une bonne trouvaille. A noter aussi que  ce style de costume de clown est proche de celui d’un Pierrot (Le Pierrot est un type de clown.) Et n’oublions pas le costume blanc du « Gilles » de Watteau. La première apparition du  nouveau Pennywise tout blanc, fantomatique, souriant et malsain suffit à nous  mettre dans l’ambiance.( Le film aurait parfaitement pu se passer des effets spéciaux, le personnage n’en avait guère besoin pour s’imposer, rien que son sourire vaut tous les effets numériques ajoutés.)

 

 Il ne faut pas oublier que l’on se déguise à Halloween pour EFFRAYER les fantômes, spectres et autres morts-vivants qui profitent que la porte soit ouverte entre le monde des vivants et celui des morts pour venir nous chercher noise.

Quelques images…..

 

 

 

On retrouve l’origine du costume du dernier film  facilement en consultant des photos anciennes(prises en dehors d’Halloween). Ce costume a toujours rencontré beaucoup de succès lors de fêtes et autres bals costumés. On y retrouve tous les éléments que la costumière a parfaitement maîtrisés pour créer son superbe ensemble. En noir, en blanc et certainement en couleurs pour certains, les voici en photos.

 

 

 

 

 

Étiquettes : , ,