RSS

Archives de Catégorie: chat cat kitty pet chaton

LES SCULPTURES – pièces uniques – EN PAPIER de CATHERINE FONTALIRAN…

LES SCULPTURES – pièces uniques – EN PAPIER de CATHERINE FONTALIRAN…

Du papier à la sculpture, il y a un parcours naturel qui passe par le papier mâché. Parcours illustré avec talent par Catherine Fontaliran formée à l’Ecole du Louvre et dans divers ateliers de modelage et de céramique. Pour en savoir plus sur l’artiste, son travail et/ou comment acquérir une de ces créations, voici son site : http://catherinefontaliran.fr/apropos.html

Pour découvrir, ce sont les images ci-dessous (copyright C. FONTALIRAN) :

bvvvvvvvvvvvvx.jpgChien meilleur age.jpgchien-sculpture-catherine-fontaliran.jpgmoutons.jpgPetit garcon.jpgPetite fille rouge.jpgpoule-de-luxe-cfont-catherine-fontaliran.jpgTeckel.jpgtrophee-gazelle-cfont-catherine-fontaliran.jpgVache 1910.jpguuuuuuuuuuuuuuuuuuu.jpgTaureau.jpgsculpture-chat-oeil-de-lynx.jpgPoule style Elle.jpgPoule Happy Shopping.jpgn.jpgecoliere-sculpture-papier-mache-catherine-fontaliran.jpgcubanisto-sculpture-papier-mache-catherine-fontaliran.jpgchien-jaune-sculpture-papier-mache-catherine-fontaliran.jpgChien Klimt.jpgCheval.jpgCheval multicolor.jpgchat-noir-sculpture-papier-mache-catherine-fontaliran.jpgChat Kandinsky.jpgbdddddddddddddddd.jpgART-S-FONTALIRAN-01-GC.jpgAne.jpg

 

 

 

Étiquettes : , , , , , ,

L’ANIMAL ET LE PAPIER – CALVIN NICHOLLS

L’ANIMAL ET LE PAPIER – CALVIN NICHOLLS

Du papier, un cutter/scalpel et CALVIN NICHOLLS donne naissance à des sculptures d’une finesse extraordinaire.

Pour en savoir plus, son site est ici : http://www.calvinnicholls.com/).

Le copyright lui appartient.

7022347zoomed

animal+paper+sculpture+by+Calvin+Nicholls1

ape

calvin_nicholls_03

 

Calvin_Nicholls_paper_sculpture_

 

Calvin_Nicholls-14-

 

calvin+nicholls+2

 

Calvin+Nicholls17

Calvin-Nicholls

CALVIN NICHOLLS

 

calvin3

calvinnicholls-01

Calvin-Nicholls-3

 

Calvin-Nicholls-5

 

Calvin-Nicholls-Canada-Woodland-Paper-Art-Animals-1

 

Calvin-Nicholls-Canada-Woodland-Paper-Art-Animals-5-537x358

 

calvin-nicholls-art-papier-09-696x589

 

Calvin-Nicholls-Canada-Woodland-Paper-Art-Animals-1

 

Calvin-Nicholls-paper-sculptures3

 

Nicholls8

 

Nicholls9

 

sculpture-papier-02

Wild-Life-Paper-Art-Creations-2

 

 

Étiquettes : , , , , ,

LES CHATS ET LES LIVRES … chats en papier, chats pliés…

LES CHATS ET LES LIVRES … chats en papier, chats pliés…

Tout est dans le titre …

Vous trouverez facilement des tutoriels sur le web ainsi que des pistes pour acheter des ouvrages ou des patrons pour réaliser ces genres de pliages.

il_340x270.660269078_3c4o.jpg

 

il_570xN.497957758_2lpp.jpg

 

 

il_570xN.696500536_nwdq.jpgil_570xN.707536514_6eq8.jpgil_570xN.740134564_9etk.jpgil_570xN.746814178_l0nu.jpgil_570xN.753666231_f97f.jpg

 

 

 

il_570xN.769252360_1swv.jpgil_570xN.771573237_gryg.jpgil_570xN.837200363_3i61.jpgil_570xN.800497417_f0sy.jpgil_570xN.839013240_rxev.jpgil_570xN.839679564_6ggh.jpgs-l1000.jpgx354-q80.jpgth.jpgrthhhhhhh.jpgil_570xN.923335965_dmnl.jpgil_570xN.902201890_iidg.jpgil_570xN.800497417_f0sy.jpgil_570xN.662930471_hax9.jpg

 

 

 

Folded-Book-Art-Cat-Handcrafted.jpg

b8ef3fe8d205cb4450d43d4d450593cd.jpg

 

JOYEUX HIVER ET BON NOEL….

JOYEUX HIVER ET BON NOEL….

L’HIVER NOUVEAU EST ARRIVé

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE

ET SA

LITTLE FREE LIBRARY

VOUS SOUHAITENT UNE BELLE SAISON HIVERNALE

ET POUR DEMAIN UNE AGRéABLE SOIRéE ET UN BON NOël

Gif-Winter

 

 

Étiquettes : , , ,

LEWIS CAROLL ET LA CéLéBRITé…

LEWIS CAROLL ET LA CéLéBRITé…

Copié/collé d’un article paru dans Le Figaro.

Lewis Caroll: une de ses lettres révèle qu’il haïssait la célébrité

Par Bertrand Guyard. Publié le 20/03/2014 à 18:52
À gauche, le romancier britannique Lewis Carroll (1832-1898). À droite, la lettre adjugée 16 000 euros .

Un manuscrit de l’auteur d’Alice au pays des merveilles a été adjugé 16.000 euros dans une vente aux enchères à Londres. Elle met en lumière la détestation du romancier pour toute forme d’ostentation sentimentale.

La maison londonienne, Bonhams, vient de vendre aux enchères une lettre de Lewis Carroll adressée à son amie Anne Symonds. Dans celle-ci l’auteur du conte fantastique Alice au pays des merveilles explique sans détour sa détestation viscérale de la célébrité. Ce manuscrit qui révèle la pensée intime du romancier a été adjugé 16. 000 euros. Cette épistole autographe était initialement estimée entre 5000 et 6000 euros.

Il est l’un des romanciers anglais les plus célèbres de la littérature britannique. Et pourtant, Lewis Caroll n’a cessé durant toute sa carrière de fuir les trompettes de la renommée chantées et dénoncées malicieusement par Georges Brassens un siècle plus tard. Signé de son vrai nom, Charles Dodgson, il écrit notamment dans cette missive «qu’il déteste être pointé du doigt et regarder comme un bête étrange, tel un lion en cage».

«J’aurais aimé n’avoir jamais écrit aucun livre»

Le talent de Carroll est au moins aussi connu que sa pudeur. Sa lettre est un véritable plaidoyer contre l’ostentation et la recherche de la célébrité à tout prix. Il y décrit avec précision la nature de ses sentiments: «… Il y a beaucoup de gens qui ne comprennent pas pourquoi je ne veux pas révéler mes sentiments … mais nous ne sommes pas tous faits du même bois…».

Sa volonté de se préserver de toute intrusion dans sa vie lui fait même écrire le définitif: «Je hais la notoriété si intensément que parfois j’aurais aimé n’écrire aucun livre».

Plus d’un siècle après sa mort, Lewis Carroll est toujours l’un des plus célèbres romanciers du monde. Des dizaines d’essais ont été écrits sur son œuvre majeure Alice au pays des merveilles. Une histoire fantastique, onirique qui a suscité de nombreuses interprétations. Mystérieuse, insaisissable, à multiples facettes… comme son créateur.

 

Étiquettes : , , , , , ,

COPAINS COMME COCHON ….

COPAINS COMME COCHON ….

COMMUNIQUER avec les animaux est un vieux rêve humain (rien ne prouve que l’inverse soit vrai) que l’on retrouve dans les contes, la science-fiction, la fantasy… C’est pour cela que ce que vous allez lire ci-dessous a attiré notre attention.

Sans compter que le cochon est un héros littéraire incontournable, que ce soit entre les pages des livres pour la jeunesse ou d’ouvrages plus sérieux sur sa vie, ses moeurs, ses oeuvres… Voilà ce qui fait le lien avec notre amour des livres.

En raison des parcours professionnels des fondateurs de l’Association, nous suivons de près toutes les recherches liées aux nouvelles technologies orientées vers toutes les formes de communications (lire, écrire, dire, jouer). Au-delà de cet exemple ci-après qui peut sembler un  « gadget » à certains, les initiatives pour avancer dans le communication inter-espèces sont à surveiller… Une petite application nous permet déjà de jouer avec nos petits amis roses…

http://vimeo.com/29046176

L’article suivant paru dans Le Monde vous en apprendra plus :

pig-chase-video-game-03

Les animaux vont-ils prendre le contrôle du Net ?FacebookTumblr

interspeciesinternetOn connaissait l’internet qui reliait des machines entre elles. C’était le premier internet. Aujourd’hui que nous sommes équipés de smartphones que nous ne quittons jamais et que nous avons des comptes personnels sur les réseaux sociaux : on peut dire qu’internet relie entre eux les êtres humains. C’est le deuxième internet. On prévoit dans un avenir proche l’émergence d’un troisième internet, celui des objets, qui relierait donc les objets entre eux. Eh bien, ça n’est pas fini, car aujourd’hui, certains travaillent à un quatrième internet, qui ne relierait plus seulement des machines, des êtres humains et des objets, mais qui relierait aussi les animaux. Un « Internet inter-espèces« , c’est son nom. Et le projet est soutenu par des personnalités non négligeables : Vinton Cerf, un des pères de l’internet, aujourd’hui Chef évangéliste de l’internet chez Google, Neil Gershenfeld, qui dirige le Center for Bits and Atoms du célèbre MIT, Diana Reiss, une chercheuse reconnue en sciences cognitives (spécialiste des dauphins) et Peter Gabriel, le chanteur, qui s’intéresse aux animaux depuis longtemps (il a appris à des bonobos à accompagner ses mélodies avec un synthétiseur, pauvres bonobos).
Vidéo : le TED Talk sur l’internet des espèces avec Diana Reiss, Peter Gabriel, Neil Gershenfeld et Vint Cert.

Le constat sur lequel repose cette initiative est que les êtres humains ne sont pas les seuls êtres vivants à avoir une conscience, que c’est une grande vanité que de le croire, que les chercheurs ont prouvé que les animaux avaient une conscience d’eux-mêmes, qu’ils avaient des capacités d’apprentissage, qu’ils avaient même une culture qui évoluait et se transmettait.

stressed-pig-laptop-13251369

Le but de cet Internet inter-espèces est triple : développer la connaissance de la cognition animale, donner un peu de culture aux animaux captifs et faciliter la communication entre les espèces.

D’accord, mais comment faire ? On est évidemment au tout début. Pour le moment, il s’agit juste de lancer des pistes. L’une d’elles, ce serait la création d’interfaces qui permettraient à d’autres espèces de montrer ce qu’elles sont, et ce qu’elles savent. Pour ça, il faudrait leur donner le moyen d’interagir avec les machines. C’est la première piste.

Le petit groupe a l’air d’y croire. Neil Gershenfeld (qui dirige un prestigieux laboratoire du prestigieux MIT, je le rappelle), explique que, si cet internet nouvelle version devait exister un jour, si grâce à lui on parvenait vraiment à une meilleure communication entre les espèces, il pourrait servir de base à un internet intergalactique nous permettant de communiquer avec les Aliens. Ca me semble important, tant les problèmes d’incommunicabilité avec les Aliens empoisonnent notre quotidien. Mais il ne faut pas se moquer. Comme l’expliquent les Ufologues, la meilleure preuve qu’il existe d’autres êtres intelligents dans l’univers c’est qu’il est impossible de prouver qu’il n’en existe pas. Autant se préparer.

Mais, avant cet internet nous permettant de converser avec des Aliens et puisque nous sommes au Salon de l’agriculture, essayons d’imaginer un monde où les agriculteurs et les éleveurs pourraient bénéficier d’un Internet inter-espèces.

Imaginez un monde où l’éleveur serait en connexion avec ses vaches, où il connaîtrait l’état d’esprit de son troupeau, où il saurait que Marguerite et Noiraude ne sont plus amies. Imaginez que Monsieur Seguin ait vraiment su ce qu’il fallait donner à Blanquette pour qu’elle ne saute pas par la fenêtre… Et même pour ceux qui ne sont pas éleveurs. Imaginez un agriculteur qui serait en relation, via une interface adéquate, avec la horde de sangliers qui projette de venir massacrer sa plantation de jeunes pommiers, qu’il puisse s’interposer, et négocier. Imaginez un monde où vos poules vous demanderaient comme amis sur Facebook. Parce que la relation pourrait être réciproque, les animaux pourraient s’intéresser à l’éleveur, lui remonter le moral, participer à son effort.
Vidéo : Playing with Pigs, une application iPad pour interagir et jouer avec de vrais cochons. L’internet inter-espèces est déjà là !

Mais je pense qu’il faudrait aussi anticiper les conséquences politiques d’un Internet inter-espèces. Parce qu’il pourrait servir de lieu de mobilisation des animaux mécontents de leur sort. Et si les pintades s’apercevaient un jour que les cochons en ont marre autant qu’elles. Si les abeilles et les pucerons s’alliaient parce qu’ils n’en peuvent plus d’être exterminé par les pesticides… On connait la capacité de mobilisation d’internet. Ca donnerait quoi ?….. Ca donnerait La ferme des animaux de George Orwell : les animaux qui se révoltent et excluent les hommes. Incroyable. George Orwell n’avait pas seulement prévu notre société de surveillance dans 1984, mais il avait aussi prévu l’avenir de l’agriculture. Trop fort.

Xavier de la Porte

porc-de-jeu-13251432

Humans can now play computer games with pigs (see Video)

A team of Dutch researchers and designers have produced a computer game in which both pigs and humans can participate – called Pig Chase. Key in the game, developed by Wageningen University & Research Centre (WUR) and the Utrecht School of the Arts (HKU), is that pigs can have interaction with an iPad equipped human player, through a screen full of light effects.
It had already been known that pigs are capable of commanding a simple computer game. The novel element is to have pigs and humans play together.
 
Designers Kars Alfrink, Irene van Peer and Hein Lagerweij (HKU) teamed up with Clemens Driessen, philosopher and Marc Bracke, animal welfare scientist (WUR) over the last year to work on the computer game for pigs. Thus they have attempted to find out whether this could meet the animals’ desire to play – and to see if different types of relationships with humans could possibly be established.
ig producers have also been closely involved in the designing process. They helped create the game by responding to several game element suggestions during the testing phase.
 
The producers really liked the video images projected on the wall. In addition, the designers found out that pigs are interested in light effects, and that pigs follow these with their snouts. Using this knowledge, the producers made a video set-up. It can be viewed here.
Introducing the game as Pig Chase, human players can operate a light effect on a pig pen wall, aimed to grab a curious pig’s attention, and together move into certain directions, past certain objects.
 
The current game is mainly a concept that still needs to be further developed.
 

Étiquettes : , , , ,

IMAGE DU JOUR : Un livre et un chat, une cohabitation parfois héroïque…

IMAGE DU JOUR :  Un livre et un chat, une cohabitation parfois héroïque…

Une image que nous nous devions de partager. Beaucoup de lecteurs amis des chats et des livres reconnaîtront ces moments particuliers où le chat, le livre et le lecteur partagent le même fauteuil, canapé, lit…. Aucun mystère, pour l’auteur de ce dessins, c’eet du vécu…

Ceci est un vrai chat

Copyryght : Idamnfunny.com
 

Étiquettes : , , , , ,