RSS

Archives de Catégorie: Cochon – Pig

AT LAST, SIR TERRY, WE MUST WALK TOGETHER….

AT LAST, SIR TERRY, WE MUST WALK TOGETHER….

C’est par cette citation de la Mort (La Mort est un important et très aimé personnage dans l’oeuvre de Pratchett, IL intervient souvent…)  que la nouvelle de la disparition de Sir Terry Pratchett a été annoncée sur son compte Twitter.

Une annonce en quatre messages formant une sorte de petite histoire : (lien vers la compte =  https://twitter.com/terryandrob/status/576036599047258112

_81606842_tpall

PTerry est passé dans l’un des autres mondes. Mais il nous laisse une oeuvre tellement riche, intelligente, drôle, humaine, délirante, poétique, érudite, iconoclaste… qu’il est  immortel. Car les livres de Terry Pratchett ne sont pas de ceux qui passeront aux oubliettes de l’histoire. C’est un grand homme qui nous a laissé de grandes choses.

imagestumblr_nl43nkOLNm1ty9xwio1_540Terry Pratchett  était jeune… 66 ans…et sans doute l’un des hommes les plus brillants de ces dernières décennies.

Nous cherchons à faire connaitre l’oeuvre de Sir Terry Pratchett depuis fort longtemps, que ce soit en privé ou par l’intermédiaire de Petits Objets de Compagnie et sa Little Free Library. Nous allons continuer pour que de plus en plus de lecteurs découvre cet extraordinaire écrivain.

Nous avions le projet de former un club dédié aux ouvrages dont les histoires se déroulent sur le Disque-Monde , sans oublier les autres ouvrages dont les histoires ne se déroulent pas sur le Disque-Monde. Ce projet reste d’autant plus d’actualité. Nous en reparlerons bientôt sur ce blog.

722855-000_dv840198

tumblr_nl3y1smZ6y1r8g1u8o1_1280

 

Étiquettes : , , , , , , ,

NOUS SERONS FERMéS LE DIMANCHE 06 JUILLET 2014…

NOUS SERONS FERMéS LE DIMANCHE 06 JUILLET 2014…

FERME MEDIEVAL copy

 

Vous seront proposés des bijoux en étain et de la céramique, ainsi qu’un petit coin brocante.

Pendentif tête de viking. Médaille en étain trempée dans un bain d'argent.

Pendentif tête de viking. Médaille en étain trempée dans un bain d’argent.

FRANCE5

Pendentif en étain. Série limitée.

Plusieurs modèles de bijoux sur le thème du DDAY, tous en séries limitées.

Nos objets sont tous fabriqués en France par des artisans et artistes déclarés.

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

COPAINS COMME COCHON ….

COPAINS COMME COCHON ….

COMMUNIQUER avec les animaux est un vieux rêve humain (rien ne prouve que l’inverse soit vrai) que l’on retrouve dans les contes, la science-fiction, la fantasy… C’est pour cela que ce que vous allez lire ci-dessous a attiré notre attention.

Sans compter que le cochon est un héros littéraire incontournable, que ce soit entre les pages des livres pour la jeunesse ou d’ouvrages plus sérieux sur sa vie, ses moeurs, ses oeuvres… Voilà ce qui fait le lien avec notre amour des livres.

En raison des parcours professionnels des fondateurs de l’Association, nous suivons de près toutes les recherches liées aux nouvelles technologies orientées vers toutes les formes de communications (lire, écrire, dire, jouer). Au-delà de cet exemple ci-après qui peut sembler un  « gadget » à certains, les initiatives pour avancer dans le communication inter-espèces sont à surveiller… Une petite application nous permet déjà de jouer avec nos petits amis roses…

http://vimeo.com/29046176

L’article suivant paru dans Le Monde vous en apprendra plus :

pig-chase-video-game-03

Les animaux vont-ils prendre le contrôle du Net ?FacebookTumblr

interspeciesinternetOn connaissait l’internet qui reliait des machines entre elles. C’était le premier internet. Aujourd’hui que nous sommes équipés de smartphones que nous ne quittons jamais et que nous avons des comptes personnels sur les réseaux sociaux : on peut dire qu’internet relie entre eux les êtres humains. C’est le deuxième internet. On prévoit dans un avenir proche l’émergence d’un troisième internet, celui des objets, qui relierait donc les objets entre eux. Eh bien, ça n’est pas fini, car aujourd’hui, certains travaillent à un quatrième internet, qui ne relierait plus seulement des machines, des êtres humains et des objets, mais qui relierait aussi les animaux. Un « Internet inter-espèces« , c’est son nom. Et le projet est soutenu par des personnalités non négligeables : Vinton Cerf, un des pères de l’internet, aujourd’hui Chef évangéliste de l’internet chez Google, Neil Gershenfeld, qui dirige le Center for Bits and Atoms du célèbre MIT, Diana Reiss, une chercheuse reconnue en sciences cognitives (spécialiste des dauphins) et Peter Gabriel, le chanteur, qui s’intéresse aux animaux depuis longtemps (il a appris à des bonobos à accompagner ses mélodies avec un synthétiseur, pauvres bonobos).
Vidéo : le TED Talk sur l’internet des espèces avec Diana Reiss, Peter Gabriel, Neil Gershenfeld et Vint Cert.

Le constat sur lequel repose cette initiative est que les êtres humains ne sont pas les seuls êtres vivants à avoir une conscience, que c’est une grande vanité que de le croire, que les chercheurs ont prouvé que les animaux avaient une conscience d’eux-mêmes, qu’ils avaient des capacités d’apprentissage, qu’ils avaient même une culture qui évoluait et se transmettait.

stressed-pig-laptop-13251369

Le but de cet Internet inter-espèces est triple : développer la connaissance de la cognition animale, donner un peu de culture aux animaux captifs et faciliter la communication entre les espèces.

D’accord, mais comment faire ? On est évidemment au tout début. Pour le moment, il s’agit juste de lancer des pistes. L’une d’elles, ce serait la création d’interfaces qui permettraient à d’autres espèces de montrer ce qu’elles sont, et ce qu’elles savent. Pour ça, il faudrait leur donner le moyen d’interagir avec les machines. C’est la première piste.

Le petit groupe a l’air d’y croire. Neil Gershenfeld (qui dirige un prestigieux laboratoire du prestigieux MIT, je le rappelle), explique que, si cet internet nouvelle version devait exister un jour, si grâce à lui on parvenait vraiment à une meilleure communication entre les espèces, il pourrait servir de base à un internet intergalactique nous permettant de communiquer avec les Aliens. Ca me semble important, tant les problèmes d’incommunicabilité avec les Aliens empoisonnent notre quotidien. Mais il ne faut pas se moquer. Comme l’expliquent les Ufologues, la meilleure preuve qu’il existe d’autres êtres intelligents dans l’univers c’est qu’il est impossible de prouver qu’il n’en existe pas. Autant se préparer.

Mais, avant cet internet nous permettant de converser avec des Aliens et puisque nous sommes au Salon de l’agriculture, essayons d’imaginer un monde où les agriculteurs et les éleveurs pourraient bénéficier d’un Internet inter-espèces.

Imaginez un monde où l’éleveur serait en connexion avec ses vaches, où il connaîtrait l’état d’esprit de son troupeau, où il saurait que Marguerite et Noiraude ne sont plus amies. Imaginez que Monsieur Seguin ait vraiment su ce qu’il fallait donner à Blanquette pour qu’elle ne saute pas par la fenêtre… Et même pour ceux qui ne sont pas éleveurs. Imaginez un agriculteur qui serait en relation, via une interface adéquate, avec la horde de sangliers qui projette de venir massacrer sa plantation de jeunes pommiers, qu’il puisse s’interposer, et négocier. Imaginez un monde où vos poules vous demanderaient comme amis sur Facebook. Parce que la relation pourrait être réciproque, les animaux pourraient s’intéresser à l’éleveur, lui remonter le moral, participer à son effort.
Vidéo : Playing with Pigs, une application iPad pour interagir et jouer avec de vrais cochons. L’internet inter-espèces est déjà là !

Mais je pense qu’il faudrait aussi anticiper les conséquences politiques d’un Internet inter-espèces. Parce qu’il pourrait servir de lieu de mobilisation des animaux mécontents de leur sort. Et si les pintades s’apercevaient un jour que les cochons en ont marre autant qu’elles. Si les abeilles et les pucerons s’alliaient parce qu’ils n’en peuvent plus d’être exterminé par les pesticides… On connait la capacité de mobilisation d’internet. Ca donnerait quoi ?….. Ca donnerait La ferme des animaux de George Orwell : les animaux qui se révoltent et excluent les hommes. Incroyable. George Orwell n’avait pas seulement prévu notre société de surveillance dans 1984, mais il avait aussi prévu l’avenir de l’agriculture. Trop fort.

Xavier de la Porte

porc-de-jeu-13251432

Humans can now play computer games with pigs (see Video)

A team of Dutch researchers and designers have produced a computer game in which both pigs and humans can participate – called Pig Chase. Key in the game, developed by Wageningen University & Research Centre (WUR) and the Utrecht School of the Arts (HKU), is that pigs can have interaction with an iPad equipped human player, through a screen full of light effects.
It had already been known that pigs are capable of commanding a simple computer game. The novel element is to have pigs and humans play together.
 
Designers Kars Alfrink, Irene van Peer and Hein Lagerweij (HKU) teamed up with Clemens Driessen, philosopher and Marc Bracke, animal welfare scientist (WUR) over the last year to work on the computer game for pigs. Thus they have attempted to find out whether this could meet the animals’ desire to play – and to see if different types of relationships with humans could possibly be established.
ig producers have also been closely involved in the designing process. They helped create the game by responding to several game element suggestions during the testing phase.
 
The producers really liked the video images projected on the wall. In addition, the designers found out that pigs are interested in light effects, and that pigs follow these with their snouts. Using this knowledge, the producers made a video set-up. It can be viewed here.
Introducing the game as Pig Chase, human players can operate a light effect on a pig pen wall, aimed to grab a curious pig’s attention, and together move into certain directions, past certain objects.
 
The current game is mainly a concept that still needs to be further developed.
 

Étiquettes : , , , ,

MEILLEURS VOEUX POUR 2014…

MEILLEURS VOEUX POUR 2014…

PETITS OBJETS DE COMPAGNIE et la LITTLE FREE LIBRARY

VOUS PRESENTENT LEURS

MEILLEURS VOEUX POUR L’AN NOUVEAU 2014

Il n’y a pas que les mignons chatons enrubannés  et blottis dans un petit panier d’osier qui doivent se dévouer comme ambassadeurs des voeux. Cette année nous avons choisi d’accompagner les nôtres d’un animal  tout aussi traditionnel, emblématique, en  cette période de Nouvel An: le cochon…

Vers la fin du XIXe et le début du XXe siècle, l’image d’un cochon est utilisée comme porte-bonheur en Allemagne, en Autriche, en Angleterre, en Irlande et chez les Anglo-Américains. Si le porc est un symbole de prospérité financière, c’est qu’il peut vivre de déchets agricoles et qu’il se reproduit facilement. Une famille qui élève des cochons ne manquera jamais de viande. Le cochon porte-bonheur fait de pâte d’amande s’offre toujours au Nouvel An en Allemagne, en guise de souhaits de santé et prospérité. Pour attirer la richesse, la tirelire en forme de cochon est toute désignée!

BLOGXmasNewYr 013

Et en Chine ?

Le caractère chinois pour famille ou foyer 家 “Jia” est constitué, en haut du caractère signifiant maison, 宀, et en bas du caractère signifiant cochon 豕. La raison pour laquelle : “un cochon dans la maison” en est venu à signifier le foyer, la maisonnée ou la famille en Chine peut s’expliquer par l’histoire. Dans la Chine antique, les cochons étaient considérés comme des animaux intelligents, et leur courage était admiré. Une chanson populaire du Nord-Est de la Chine proclamait que les cochons étaient les animaux les plus braves, même plus braves que les ours ou les tigres. Selon un vieux proverbe chinois, cela demande beaucoup de courage pour chasser un tigre mais, pour chasser un cochon sauvage, il faut aussi un cercueil. En d’autres termes, le chasseur met sa vie en péril. Contrairement à un tigre ou ours qu’on poursuit, un cochon sauvage pourchassé n’essayera pas de s’échapper mais, au contraire, il fera face et attaquera son poursuivant. De par leur intelligence et leur identification instinctive des pièges, les cochons sauvages sont considérés comme des adversaires extrêmement dangereux. De plus, les Chinois ont eu pour habitude d’associer la prospérité et l’argent aux cochons parce que, du moins dans les temps anciens, seules les familles riches pouvaient s’offrir le luxe de manger du porc. Puisqu’une large progéniture était synonyme d’une « vie de famille heureuse », les cochons, avec leurs portées nombreuses, en sont venus à être considérés comme un symbole de chance. « Un cochon dans la maison » 家 symbolise la bonne fortune dans de nombreux domaines et les Chinois souhaitent tout cela pour leur famille et leur foyer. Lire plus sur : http://www.chine-informations.com/guide/explication-du-cochon-porte-bonheur-par-le-caractere-jia_2444.html

col-7451.1L col-9991.1L col-10443.1L col-2998.1L 

col-8574.1L

col-7189.1L

col-7132.1L

col-2900.1L col9528.1L

1new-year-pig

newyearsgrgh

happy-new-year-elf-riding-pig 6a00d83451fc1769e20147e12ac4e2970b-320wi 6a00d83451fc1769e20148c7342437970c-320wi   

6a00d83451fc1769e20148c7342a30970c-500wi

6a00d83451fc1769e20148c7343220970c-500wi

3137656025_f5c8711943

newyears

happy-new-year-dragonfly-boy-with-pig images_nypl_orgpig 3477373393_2aab328fd5

nouvelle_annee_vintage_carte_postale-r063c3dda47af4919a7599e2246c51815_vgbaq_8byvr_512

 BLOGXmasNewYr 011

BLOGXmasNewYr 012

BLOGXmasNewYr 015

 

Étiquettes : , , , , , ,