RSS

Archives de Catégorie: Shelley

FESTIVAL EUROPEEN DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG…

FESTIVAL EUROPEEN DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG…

Il n’est pas trop tard pour annoncer le 7ème Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg qui a débuté le 12 septembre et se terminera le 21.

C’est dans la littérature que la plupart des films fantastiques ou d’horreur plongent leurs racines. De Matthew Lewis à Ann Radcliffe, de Mary Shelley à Stephen King, le succès des monstres et des histoires surnaturelles qui font peur ( ou pas…) a perduré lorsque  ces mêmes histoires et leurs avatars ont été portées à l’écran.. Dracula, le monstre de Frankenstein, les vampires et tous leurs petits camarades sont au départ de populaires personnages de roman. Le lien entre littérature et cinéma fantastique reste toujours aussi étroit de nos jours. L’un alimentant l’autre et vice-versa. Ce qui est moins  le cas pour les autres genres cinématographiques (excepté pour les policiers).

Dès les débuts du cinéma, le genre fantastique fidélisa une large population d’amateurs. Les savoureux films fantastiques et d’horreur de la première moitié du XXe siècle ne se comptent plus. Désormais tombés dans le domaine public, vous pouvez  trouver et visionner les meilleurs sur Internet.

Ce festival ressemble aussi à une grande fête costumée, les festivaliers n’hésitant à pas se grimer.

4132759_zombie1

La plupart des personnages originaux étant issus de la littérature européenne, il est réjouissant de voir s’ancrer à Strasbourg un nouveau lieu de rencontres intergénérationnelles avec projections, débats, marché fantastique, etc.

Pour plus de détails, voir le site officiel ici : http://www.strasbourgfestival.com/index.php?LNG=0

326531_2210333952090_1659733836_2237718_1880379551_o

Dans la même mouvance, la Montreal Comic Con and Horror Fest vient de se terminer alors qu’en août s’est tenu le Flasback week-end Chicago Horror Convention, les deux en présence de Robert Englund l’interprète de l’inquiétant Freddie des Griffes de la Nuit.

freddy-les%20griffes%20de%20la%20nuit%20(2010)

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,

UN INSTANT DE POESIE AVEC SHELLEY…

UN INSTANT DE POESIE AVEC SHELLEY…

OZYMANDIAS

 

I met a traveller from an antique land

Who said : two vast and trunkless legs of stone

Stand in the desert. Near them, on the sand

Half sunk, a shattered visage lies, where frown

An wrinkled lips and sneer of cold command

Tell that is sculptor well those passions read

which yet survive stamped on this lifeless things

The hand that mocked them and the heart that fed.

And on the pedestal those word appear :

« My name is Ozymandias, King of Kings,

Look on my works, ye mighty ans despair… »

Nothing beside remains. Round the decay

Of that colossal wreck, boundless and barl

The lone and levels sands stretch far away.

Shelley

La traduction suivante, qui peut paraître un peu libre, a été réalisée pour être « dite » (non lue), lors de spectacles consacrés à la poésie anglo-saxonne. La musicalité et le sens ont été mis en avant plus que la traduction littérale évidente de certains mots. Un léger fond musical ajoutait à la dimension dramatique du poème.

 

J’ai rencontré un voyageur venu d’un antique contrée qui m’a dit :

Deux jambes de pierre, immenses et dépourvues de tronc se dressent dans le désert.

Près d’elles, sur le sable, à demi enfoui,

Git un visage mutilé dont les sourcils froncés et les lèvres plissées en un rictus d’autorité froide

Témoignent que le sculpteur à bien su lire les passions qui survivent encore en ces objets inanimés

A la main qui les a sculptés, au cœur qui les a nourrit.

Et sur le piédestal on peut lire ces mots :

Mon nom est Ozymandias, Roi des Rois,

Contemple mon œuvre, ô Éternel, et lamente-toi.

Alentour de cette ruine colossale et déchue

Les sables, immenses et nus

S’étendent jusqu’à l’horizon.

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,